Revue de presse au 26/04/2021

Local


Le lien du Helloasso pour donner (même peu, selon ses moyens) et ainsi participer au financement du projet : https://www.helloasso.com/…/un-nouveau-nid-pour-les-pies

La localisation du lieu qui sera acheté reste à définir, ce ne sera pas forcément à Recouvrance…

tSpons1adoi3 rhhesd  ·

6ème mobilisation MERCREDI 28 AVRIL à 18 HEURES devant la MPT Pen Ar Créac’h pour soutenir Marianne la veille de son entretien préalable au licenciement économique orchestré par le Conseil d’administration de la MPT.

Bien que le tribunal judiciaire ait débouté la MPT Pen ar Créac’h de ses demandes d’invalider la désignation de Marianne comme responsable de section syndicale d’Asso Solidaires/Sud, la Présidente de la MPT persiste et se pourvoi en cassation contre ce jugement ! Rien que ça !

La situation économique de l’association ne doit pas être si désastreuse que cela si elle peut se permettre de dilapider son argent dans des frais d’avocat.

Néanmoins, s’est en tant que salariée protégée que Marianne se présentera a sa convocation d’entretien préalable qui a déjà été reporté deux fois par la direction de la MPT !

S’enfermant dans une logique conflictuelle et un acharnement juridique, la direction de la MPT ,devra en tout état de cause obtenir l’aval de l’inspection du travail pour procéder à son licenciement.

Plus que jamais la mairie de Brest doit se positionner face à de tels agissements.

Pour la sauvegarde de l’emploi social sur un quartier prioritaire de la ville ,nous avons besoin de tous les soutiens !!!









  • EN IMAGES Chaude ambiance pour le rassemblement du collectif Quartz occupé à Brest




National



  • L’Assemblée Des Assemblées des Gilets Jaunes se tiendra les 25, 26, 27 juin 2021 en Île de France

APPEL VIDÉO


LES MURS POUSSENT

Les murs poussent au cours du printemps, c’est bien connu. Le béton prend sa floraison, la lacrymo embaume les nasaux. Et les murs poussent et poussent, et poussent encore.
Cette année, c’est à Dijon qu’il fallait trouver le plus bel exemple de leur nature. De multiples espèces se sont rassemblées pour nous offrir un spectacle haut en couleur : tractopelle orange vif, nuage blanc acidulé, garde mobile à ruban bleu casqué.
Leur parade nuptiale fut magnifique. Elle accoucha d’un mur gris, épais, puissant, qui pourra sans aucun doute tenir la comparaison avec son homologue marseillais de la Plaine.
Le capitalisme sait nous offrir des spectacles à nul autre pareil. On en redemande. A qui le tour au printemps prochain ?

 

🏗 DIJON : BULLDOZERS ET LACRYMO CONTRE ARBRES FRUITIERS ET PLANTS DE TOMATES
Vous êtes bien en France, où les autorités envoient des grenades et des bulldozers pour défoncer un espace vert. Le 17 juin 2020, dans le cadre des appels à action contre la ré-intoxication du monde, des militant.e.s écologistes de Dijon occupent un terrain fertile, refuge de biodiversité, voué à la destruction. A Dijon comme ailleurs, la mairie préfère bétonner pour imposer des projets immobiliers plutôt que laisser vivre des espaces naturels.
Les habitant.e.s y avaient installé des jardins collectifs et une vie riche de sens, avec les habitant.e.s du quartier, et l’avait nommé « Jardins de l’Engrenage ». Un îlot urbain de résistance à la bétonisation dévorante et à la course au profit métropolitaine.
Depuis mardi 20 avril au matin, et jusqu’à mercredi 21 au soir, un gros dispositif de forces de l’ordre a été envoyé pour tout détruire. Il ne reste rien. Pas une touffe d’herbe. Pas une tomate. Des camions ont charrié pendant des heures des tonnes de terre fertile pour que plus rien ne repousse. Les gendarmes ont tiré des grenades lacrymogènes, mettant le feu à de la végétation. Des bulldozers ont tout simplement tout défoncé. Des tronçonneuses ont découpé les arbres. Des blocs de béton ont été amenés pour construire une muraille empêchant l’accès. Un déploiement de force incroyable pour écraser un jardin : lorsqu’il s’agit de tout saccager, le budget semble illimité. 3 personnes ont été interpellées pour avoir voulu préserver des arbres fruitiers et des potagers. La résistance s’organise à présent pour reprendre les terres et détruire le mur de la honte.
Les vrais casseurs sont au pouvoir, et détruisent la nature pour engraisser les lobbys du béton. Mais eux ne seront jamais poursuivis pour dégradations. Ni pour violences. A l’heure où la pandémie fait réellement prendre conscience que l’humain capitaliste a littéralement anéanti le vivant, le pouvoir continue son chemin destructeur.
Jusqu’à quand ?
Plus d’info :
Jardins l’Engrenage
ZAD NDDL Info


HsiferS,a àth

gSghcponstirco r1u7le:5dh9r  ·

Rassurez-vous, la finance se porte bien ! Le petit récap’ d’une semaine de signalements #AlloBercy par

Maxime Combes

et notre Observatoire des multinationales

.

➡ LVMH va verser 3 milliards d’euros de dividendes (+25%) alors que le groupe a profité du #chômagepartiel payé sur fonds public et diminue ses effectifs mondiaux de 7,8% (13 000 personnes, dont 888 en France). https://multinationales.org/3-milliards-de-dividendes…

➡ Chez Stellantis et (Peugeot-Fiat) c’est un milliard d’euros de dividendes qui vont être versés aux actionnaires, après avoir domicilié son siège social aux Pays-Bas pour raisons fiscales, et alors que Peugeot profite de milliards d’euros d’argent public. https://multinationales.org/Stellantis-la-nouvelle-etoile…

➡ Loreal va verser 2,26 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires (+3,9%) (dont 730 millions d’euros pour les Bettencourt) alors qu’il diminue ses effectifs mondiaux de 3,3% (2 900 personnes). https://multinationales.org/Chez-L-Oreal-les-actionnaires…

➡ Vinci verse 1,2 milliard d’euros de dividendes alors que le groupe a profité du chômage partiel payé sur fonds public et qu’il diminue ses effectifs mondiaux de 2,1% (4 700 personnes). https://multinationales.org/Accor-et-Vinci-dans-la…

➡ Veolia verse près de 400 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires (+ 43%) alors le groupe a notamment profité du chômage partiel, payé sur fonds publics, pour plus de 10 000 salariés en France.

➡ Enfin, last but not least, de cette semaine d’Assemblées générales, le Groupe Bouygues verse 647 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires alors que plusieurs de ses filiales ont profité du chômage partiel, payé sur fonds publics, et sont accusées d’en avoir abusé.

Rendez-vous la semaine prochaine, on vous prépare plein de nouveaux chiffres bien scandaleux !

En mars 2020, le gouvernement brûlait des masques et commandait de la lacrymo. En avril 2021, et ben… ça continue.


2hh1 tfSgapvrosdilnisco, Sr00:denggd2cu2mf  ·

💀 MACRON : START-UP D’EXTRÊME DROITE

Ces derniers jours, le gouvernement annonce :

➡️ 10 000 flics de plus dans un pays déjà champion d’Europe de la répression, de la surveillance et des mutilations policières

➡️ 15 000 places de prison en plus de celles déjà existantes, alors que le nombre de personnes emprisonnées augmente constamment et que la politique pénale se durcit

Et en même temps :

➡️ 9400 lits d’hôpitaux en moins, et ça continue en pleine pandémie

➡️ 1800 profs de lycée et 900 professeurs des écoles en moins pour 2021

Ces quelques annonces, éminement symboliques, s’inscrivent dans la continuité logique, autoritaire, violente, raciste et néolibérale des dernières années.

Ça a l’odeur de l’extrême droite, le goût de l’extrême droite, la couleur de l’extrême droite : c’est bien l’extrême droite qui est au pouvoir et qui compte le garder. Et sans contre-pouvoirs. Stopper cette fuite en avant vers une forme hybride de fascisme ne pourra se faire ni dans les urnes, ni virtuellement, mais par un soulèvement massif et organisé.


International

2hh1 tfSgapvrosdilnisco, Sr07:denggd4cu4mf  ·

GEORGE FLOYD : LE POLICIER TUEUR CONDAMNÉ 10 MOIS APRÈS UNE RÉVOLTE HISTORIQUE

Le tourbillon de l’actualité qui défile à une vitesse vertigineuse ne doit pas nous faire oublier que fin mai dernier, il y a 10 mois déjà, le plus grand soulèvement de l’histoire récente des USA avait lieu. Dans la première puissance mondiale, des commissariats prenaient feu, des villes entières étaient hors de contrôle, des pillages massifs se multipliaient, le slogan « abolissons la police » devenait un cri de ralliement, une zone autonome apparaissait dans une grande métropole, des manifestants à défilaient à cheval, des engins de chantier dévastaient des rues, des émeutes jusque devant la Maison Blanche …

Ce soulèvement contre le racisme et la police donnait suite à l’agonie atroce, filmée, de George Floyd, un homme noir tué par des agents de Minneapolis, une ville du nord des USA. La révolte avait duré des mois, et n’est toujours pas totalement éteinte. Des centaines de manifestants avaient été gravement blessés, et plusieurs tués, notamment lors de fusillades. Le cœur de l’Empire était en ébullition.

Aujourd’hui, Derek chauvin, le policier américain de 45 ans qui a étouffé George Floyd a été reconnu coupable de meurtre, d’homicide involontaire et de violences volontaires ayant entraîné la mort. Une foule réunissant plusieurs milliers de personnes à l’extérieur de la salle d’audience a éclaté de joie à l’annonce du verdict. La garde nationale a commencé à envahir le centre-ville de Minneapolis, notamment autour du tribunal.

Qu’est ce qui a permis cette condamnation ? L’appareil judiciaire ? Absolument pas, cela fait des décennies qu’il protège les crimes policiers racistes. Et des dizaines de personnes noires ont été tuées en toute impunité. Est-ce la vidéo du crime ? Même pas. Malheureusement, d’autres violences policières filmées n’ont pas non plus été condamnées. Ce qui a joué, ce qui est décisif, c’est le soulèvement massif, inédit, qui a secoué tout le pays. Ce verdict était le strict minimum pour que les braises ne reprennent pas. Seule la révolte paie.

En France, la situation est identique : des violences sécuritaires et racistes systématiquement passées sous silence et couvertes par la justice. Et quand, par miracle, il y a une sanction, les syndicats de police font le tour des plateau télé et appellent à défiler en arme dans les rues. En attendant, la justice n’a toujours pas rendue pour Adama, Zineb, Steve, Rémy, Wissam, Aboubakar, et les autres. Ce que nous apprend la condamnation de Derek Chauvin de l’autre côté de l’Atlantique, c’est que le combat pour la justice ne se gagne pas que dans les tribunaux ou en attendant sagement que les juges fassent leur travail. Il se gagne dans la rue, par le rapport de force.


Analyse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s