MANIFESTATION « Pour l’accès au logement pour toutes et tous ! » samedi 29 octobre à 14h place des otages à MORLAIX

Nous relayons ces informations de RDV dont nous ne sommes pas à l’initiative mais que nous soutenons. 

 Via le site de la CNT


Il ne passe pas une semaine sans que la presse locale ne se fasse l’écho des difficultés d’accès au logement en Bretagne.

Le Parlement va voter la loi de finances 2023 d’ici le mois de novembre. Faisons-nous force de proposition et de pression sur les députés pour que la dispositif zone tendue soit voté dans la loi. Un amendement l’intégrant fut rejeté en juillet. Un seul élu breton de la majorité l’avait voté. Le 29 octobre nous manifesterons à Morlaix. Rappelons à la députée de la circonscription de Morlaix, Sandrine Le Feur, l’occasion qu’elle avait manqué en juillet afin qu’elle prenne ses responsabilités dans les semaines qui viennent.

Des zones qui semblaient protégées de la tension du marché de l’immobilier sont maintenant clairement au cœur d’une tourmente sociale excluant les plus modestes et les plus jeunes.

Les causes sont identifiées :

  • L’engouement pour notre territoire qui attire des acheteurs aisés pour l’achat de résidences secondaires.
  • Une augmentation des ventes de résidences principales au profit d’acheteurs au pouvoir d’achat plus élevé.
  • Le développement de la location de courte durée type Air B n B.
  • Un parc de logement privé de mauvaise qualité qui fait de cette partie de la Bretagne une des plus denses en logements indignes.
  • L’absence de politique publique ambitieuse pour augmenter le parc de logement social.

Si tout le monde s’accorde pour constater la crise et s’accorde à dire qu’elle exclue les plus pauvres de leurs communes et des services et qu’elle accentue la crise environnementale en augmentant le temps de trajet domicile-travail, bien peu d’actions nous semble être mise en œuvre pour inverser cette spirale. Saviez-vous qu’aucune commune de la Région Bretagne n’est classée en Zone Tendue ? C’est dans les communes en zone tendue que s’applique la taxe sur les logements vacants (TLV). Cette taxe concerne les propriétaires de logements inoccupés dans des zones où la demande de logement est importante par rapport à l’offre. Dans les communes en zone tendue, une majoration de taxe d’habitation jusqu’à 60 % peut s’appliquer aux résidences secondaires. Il faut en plus qu’une délibération du conseil municipal ait décidé de l’appliquer localement. Dans les communes en zone tendue, on peut réguler la Location de Courte Durée (airbnb…) et aussi encadrer les loyers. Une décision du représentant de l’état ou du gouvernement peut faire entrer nos communes en Zone Tendue et permettrait ainsi de mettre un terme à cette rupture de l’égalité républicaine.

Ensemble exigeons que nos élus locaux œuvrent pour :

  • Le classement de la Bretagne en Zone Tendue !
  • La mise en place comme à St Malo de mesures compensatoires à la location de courte durée
  • Mettre en place à l’échelle intercommunalités des services d’hygiène afin de délivrer des permis de louer pour lutter contre l’habitat indigne.
  • Une politique ambitieuse de relance du logement public

Vous connaissez tous et toutes quelqu’un qui peine à se loger ! Rejoignez les collectifs locaux créés à Morlaix, Lannion, Guingamp, Douarnenez, Lorient, St-Malo ! Créez des comités pour amplifier le mouvement !

Venez manifester en famille, avec vos amis, vos voisins et/ou collègues de travail à Morlaix le 29 octobre 2022, place des otages !




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s