Revue de presse au 21/02/2022

Local


Manifestation contre les lois liberticides, autoritaires et anti-sociales d’Emmanuel Macron.
Contre la vaccination obligatoire des soignants, contre la suspension des soignants, contre le pass vaccinal.
Pour la liberté de conscience, pour une médecine de proximité,,pour la liberté de circulation pour tous.



National


Retour sur les évènements de Calais de ces derniers jours.

VIDÉO

🌱 SOUS L’INDIGNITÉ D’ÉTAT LA SOLIDARITÉ POUSSE A CALAIS

Des témoignages et une complicité qui réchauffent la politique💥

Un reportage de Street Politics

A Calais, des jeunes et moins jeunes s’expriment lors de la soirée du 10 février 2022, suite à l’occupation du bâtiment J du Fort Nieulay par un collectif pour le droit au logement.

Au lendemain d’une soirée tendue, marquée par un quadrillage du quartier par des forces de l’ordre. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des groupes de jeunes et afin de pourchasser les militants.

Le lendemain matin, le bâtiment occupé était expulsé par le RAID.


Gilets Jaunes/répression


Jaëraymie Street Artist était de passage dans la ville de naissance du Monarque Macron premier.

Il nous dévoile le visage du quinquennat LAREM.

Nous sommes Les Mutilé.e.s pour l’Exemple , nous sommes membres du Réseau d’Entraide Vérité et Justice , nous avons été au moins 32 éborgné.es, 6 à avoir la main arrachée, nombreux.ses à être désormais handicapé.es a vie pour avoir manifestée. Nous sommes solidaires des familles qui ont perdues un parent dans les mains de la police. De toutes les victimes de la violence d’Etat.

Merci à cet artiste de donner à voir ce que nous subissons.

Nous ne nous laisserons plus jamais invisibilisé.es, à très bientôt dans la rue car le combat continue .

Tout cela pour avoir juste demander un mieux vivre pour tous et toutes, une justice sociale, fiscale, économique et écologique ainsi que le RIC.

Nous sommes bien en France, en 2022!



Soutien à #JeromeRodrigues ! Honte à cette police politique qui s’acharne sur lui. Qu’en serait-il avec 5 ans de #Macronie en plus ? Ou #LePen ou #Zemmour ? On glisserait encore plus vers un État policier ! Alors : surtout pas eux !


🔴 ACHARNEMENT CONTRE JÉRÔME RODRIGUES 🔴

Parmi la cinquantaine d’interpellé.es de ce week-end, Jérôme Rodrigues a été de ceux qui ont fait près de 48h de GAV pour finalement être appelé à comparaître le 8 Juillet pour « organisation de manifestation illégale ». Jérôme suit depuis plusieurs semaines l’organisation du Convoi, notamment lors de directs sur facebook, mais n’a jamais été parmi les organisateurs. Le pouvoir et la préfecture le savent parfaitement. S’ils le ciblent de façon si systématique, c’est parce qu’ils ont eu peur de sa capacité à remobiliser de nombreux Gilets Jaunes dans ce mouvement du convoi.

Jérôme a toujours refusé le statut de leader malgré une exposition publique assez importante. Il fait partie des mutilé.es par les forces de l’ordre durant le mouvement des Gilets jaunes. Éborgné en Janvier 2019 en plein direct.

Quoi que vous pensiez de sa personnalité, Rodrigues a été présent sur toutes les luttes importantes depuis les GJ : violences policières, islamophobie, loi sécurité globale, écologie, retraites…

Son quotidien, c’est d’être harcelé régulièrement sur internet par l’extrême droite, par des policiers ou parfois des comptes macronistes. C’est d’être contrôlé à chaque mobilisation et souvent arrêté arbitrairement, pour rien.

Ce sont les renseignements qui le suivent ou l’attendent en bas de chez lui, la BAC qui se moque de lui parce que la police lui a fait perdre un œil.

A la sortie de cette nouvelle arrestation, il décrit l’humiliation qu’il a subi durant cette GAV et une OPJ qui appelle clairement à le démolir. L’état cherche à trouver le moindre prétexte pour le mettre hors état de nuire.

Si Jérôme n’est pas un leader, il est un symbole de l’autoritarisme et de la terreur d’Etat, qui ne supporte pas que des corps puissent se lever, et même se soulever. Surtout pas après avoir été mutilés et menacés. C’est pour cette raison que Jérôme doit plus que jamais continuer à se lever, à se soulever et à être présent dans toutes les luttes à venir. Mais cela ne sera possible que si nous aussi, nous faisons front de nos corps en soutien à celles et ceux dont les vies sont broyées par un système impitoyable.

Le capitalisme est un virus, nous en sommes les anticorps, plus la charge virale est élevée, et plus le nombre d’anticorps comptera dans cette lutte sans merci pour un monde meilleur.

On pense à lui et à toutes les victimes de la répression d’état !


Les invisibles qu’on ne veut pas voir, retour sur ces hommes et ces femmes qui aspirent à vivre des jours meilleurs.


Convoi de la liberté



Présidentielle 2022


Tiens tiens, l’islam ou les migrants ne sont pas dans ce top 3, alors que c’est le centre des débats de la plupart des candidats et des médias. Évidemment, aucun lien avec le fait que ces trois préoccupations percutent directement le portefeuille des Ultras Riches, et donc de leurs médias (90% appartiennent à 9 milliardaires) et leurs candidats…


On ne s’en lasse pas. Misère de la politique ! #PecresseNaufrage #PecresseDetresse


Cadet Roussel


EMPLOI FICTIF : Cadet #Roussel épinglé à tricher !
Et dire qu’il nous faisait des leçons sur l’« assistance », les « assistés » comme pourrait le dire #Pécresse et le reste de l’extrême droite !
L’article de Mediapart en question :
#Roussel2022 #rousselrendslargent #rousselment #rousselgate

Le mec veut tellement plaire à la droite qu’il nous fait une Peneloppe Fillon ! Mediapart révèle que pendant 5 ans, Fabien Roussel a été rémunéré 3000€ net/mois par un député du Nord. Questionné par Mediapart, il n’a pas été en mesure de produire le moindre élément matériel permettant de retracer ses activités d’assistant parlementaire.



Extraits de l’article de Mediapart (et dessin du même site)


« Au cours de cette conversation, Jean-Jacques Candelier ajoutait que le fait de faire passer des salaires de permanents du parti sur des enveloppes dédiées aux collaborateurs parlementaires aurait alors été monnaie courante. « Ça s’est toujours fait, dans tous les partis, indiquait-il. C’était des habitudes. » »

« Le témoignage d’une autre personne ayant travaillé pour Jean-Jacques Candelier en même temps que l’embauche de Fabien Roussel va dans le même sens. « On ne le voyait pas, on ne travaillait pas avec lui », indique formellement cette personne, en précisant le rôle de chaque membre de l’équipe. »

« L’année suivante, un nouveau collaborateur rejoint l’équipe du député. « Quand je suis arrivé, j’ai pris connaissance de tous les anciens dossiers du cabinet, les dossiers locaux comme les questions écrites, le nom de Fabien Roussel n’est jamais apparu », témoigne-t-il auprès de Mediapart.

« Tous les lundis, on se réunissait pour faire le point, préparer les textes à l’Assemblée, évoquer ce qu’il se passait au niveau des mouvements sociaux, éplucher les dossiers locaux. Jamais nous n’avons évoqué de dossier que Fabien Roussel aurait suivi dans les cinq années précédentes, or ce sont des dossiers au long cours », appuie cet ancien collaborateur, par ailleurs soucieux de rappeler l’importance de l’activité de Jean-Jacques Candelier à l’Assemblée. « Avec lui, ça ne chômait pas. Il avait personnellement à cœur de montrer à la population du Douaisis qu’il travaillait énormément, qu’il défendait les intérêts des travailleurs », tient à rappeler son ancien salarié.

Le collaborateur raconte aussi que le député ne travaille pas avec ses équipes à distance, ce qui va à l’encontre des explications fournies par Fabien Roussel. Un souvenir surgit alors : « Quand je suis entré au cabinet à Somain [en 2015], j’habitais en banlieue lilloise [à une cinquantaine de kilomètres]. J’ai demandé si je pouvais faire ne serait-ce qu’une journée de télétravail par semaine. Cela a été obtenu à l’arrachée. »

« Il ne veut pas avoir ses collaborateurs loin de lui, par crainte que le travail ne soit pas fait », ajoute l’ancien assistant, « il ne parlait d’ailleurs pas de télétravail, mais de ‘télé-télé’ avec un sourire en coin. » »



Tous les réacs et intellectuels organiques de la bourgeoisie soutiennent #Roussel ! Et pourtant lui reste serein et n’en dit mot : ça en dit long… #Roussel2022 #bidoche







Courrier des lecteurs

Commentaires suite à la publication de ce charmant visuel

ÇA SENT LE ROUSSEL !
Payé 3000€/mois (5 ans) par un député du Nord : 0 trace de son travail, il bossait en réalité pour le Parti !
« Je suis le seul à défendre un revenu issu du travail et non pas un revenu issu de l’assistance. »
« ouvrier de la sécurité »
dixit Cadet Roussel

Un lecteur :

Est ce que ce message est destiné à dénoncer un détournement d’argent public ou attaquer un homme ?

« ouvrier de la sécurité » Roussel a employé ce terme pour défendre les policiers contre les propos de Soso Maness, un rappeur qui joue les délinquants. Pourquoi on voit ça dans votre message ? Comme s’il avait utiliser ce terme contre les gilets jaunes. Comme si l’idée de ce message est d’essayer de chauffer les GJ contre lui en sortant les propos de leur contexte.

Voilà, je doute très fortement de votre sincérité avec ce genre de message. Et ne prenez pas ça trop personnellement car malheureusement c’est une trop grande partie de ce groupe facebook qui se mêle de guerre entre politiciens.

Un autre lecteur :

C’est dommage que Roussel ne voit pas plutôt la police, pour schématiser, aussi comme police du capital ! Évidemment il y a différentes fonctions dans la police. Rien à voir par exemple entre déjouer un attentat, traquer un pédophile et mater une manifestation, y mutiler des gens comme lors des GJ. Au lieu de cela il répond aux injonctions à condamner par exemple le slogan « Tout le monde déteste la police » chanté à la fête de l’Huma, tout ce que lui demande la bonne bourgeoisie bien pensante. Il fût un temps où le PCF était conscient de la fonction de la police pour que surtout l’ordre social inégalitaire reste en place, pour défendre la société de classes, les puissants, les intérêts du capital en tant que « bras armé » de l’État qu’il faut bien appeler ici bourgeois. Après la répression des GJ, des quartiers populaires, l’autoritarisme macronien (lois « sécurité globale » et « séparatisme » etc.) c’est tout ce qu’il trouve à dire pour qualifier les policiers ? Pareil que pour Roussel, concernant les policiers, ce ne sont pas les individus « attaqués » ici mais des idées, des actes. Car Roussel a viré réactionnaire, est encensé par tous les intellectuels organiques de la bourgeoisie, souvent réactionnaires. Et ça aussi ça ne lui pose pas de problème. Bref, la ligne de Roussel et du PCF est très décevante. Faut-il rappeler que jadis ce parti faisait un minimum flipper la bourgeoisie ? Aujourd’hui Roussel fait souvent office d’éditocrate de plus, pour pouvoir dire : « vous voyez, nos trucs réacs, nos lubies contre le supposé wokisme qui proliférerait, même quelqu’un de gauche le pense, et qui plus est du grand parti des travailleurs, du peuple, que fût le PCF, c’est donc partagé par les gens simples et leur bon vieux sens commun toutes les conneries que l’on raconte etc. etc.).

Pour comprendre la « stratégie » de distinction exercée par Roussel qui le pousse à des dérives démagogiques et réactionnaires, ceci afin d’assurer la survie de son parti le PCF en visant son autonomie, lire cet excellent article (on y trouve un florilège de ses citations) :

https://www.contretemps.eu/roussel-pcf-communisme-elections-strategie-melenchon-gauche/

Pour comprendre pourquoi il est encensé par la bourgeoisie et ses intellectuels organiques (souvent réactionnaires) : https://www.frustrationmagazine.fr/roussel/

Et il y a des intellectuels communistes comme Friot par exemple dont tout le monde semble se foutre au PCF (alors qu’il en fait partie)… Au lieu de ça Roussel est en boucle sur la bidoche ! L’idée communisme mérite mieux. Ils pourraient aussi s’inspirer d’autres intellectuels (Löwy, Malm, Badiou etc.), mais surtout de ce qu’ils disent et proposent, comme résumé ici : https://bourrasque-info.org/spip.php?article2063



Saint-Valentin : Roussel, romantique !


Invisibilisation des parrainages obtenus par Anasse Kazib :



Pour en finir avec la Primaire populaire (et rire comme toujours avec eux)

Mais qu’est-ce qui arrive aux intellectuels organiques de la bourgeoisie ?!… (Le Chypre, pas Plenel)


Mais qu’est-ce qui lui arrive à celle-là aussi ?!…


Économie


LE SAVIEZ VOUS ?

« C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches » écrivait Victor Hugo.

En pleine crise sanitaire, les 108 milliardaires français ont gagné 4 790€ par seconde. Soit, 87 000 € par minute, ou 17 millions d’euros chaque heure. C’est un vaste vol en bande organisée. Dans le même temps, le gouvernement supprimait 5700 lits d’hôpitaux et 7900 postes dans l’éducation nationale mais dépensait en matière de « conseil » sur la gestion de la pandémie des sommes astronomiques auprès cabinets privés.

Ceux-la même qui voudraient nous faire croire à base de formules creuses et insipides qu’il n’y a pas d’argent mentent éhontément. Les bourses des nantis sont pleines à craquer, les ventes de yacht de luxe, de voitures haut de gamme et de produits hors de prix ont explosé : une véritable ruée sur le luxe et l’ostentatoire. Pendant que les classes populaires trimaient et crevaient au travail, que les soignants étaient envoyés en première ligne sans masque ni sur blouse, cette petite caste de privilégiés continuaient de saigner la planète et d’engranger des profits records. Combien de temps encore devrons nous supporter ces affronts répétés ?


LES PROFITS EXPLOSENT, LES SALAIRES STAGNENT, LES PRIX AUGMENTENT : TOUT COMPRENDRE ET TOUT CHANGER :

Les profits explosent tandis que les salaires stagnent et le “pouvoir d’achat” baisse en raison de l’inflation : le capitalisme nous frappe tous de sa violence et médias comme politiques jouent les étonnés. Dans sa première vidéo pour Frustration, Guillaume Etiévant, économiste et membre du comité de rédaction, vous aide à comprendre l’origine de cette situation donnent quelques façons simples pour y mettre fin.



Sécurité sociale


Pourquoi le régime général de Sécurité sociale est il combattu dès l’origine ? Voici l’avis du militant CGT Henri Raynaud en janvier 1947 :


Fachos





FASCISME ET NÉOFASCISME
Très intéressant podcast : un travail de définition du fascisme, ses différentes formes historiques (nazisme) et son actualisation partielle, atténuée, sous des traits différents…


Le magazine d’extrême droite Valeurs Actuelles est désormais complètement banalisé. Ses journalistes sont invités à débattre sur tous les plateaux télé (chaînes d’info en continu) quand ils n’y sont pas carrément éditorialistes !


Médias



DANGER BOLLORÉ

« Presse écrite, radios, chaînes de télévision, maisons d’édition de livres, agences de communication, jeux vidéo, instituts de sondage, salles de spectacle… en quelques années, Vincent Bolloré a constitué un empire médiatique tentaculaire au service de ses ambitions idéologiques réactionnaires.

Rien que dans le monde de l’édition, il possédera bientôt plus de 70 % des livres scolaires, la moitié des livres de poche, une centaine de maisons d’édition, avec un quasi-monopole sur la distribution des livres. »

« Le paroxysme est atteint sur CNews, où la polémique outrancière tient lieu de débat, le choix des invités fait fi du pluralisme, et la ligne éditoriale montre une obsession pour les thèmes d’extrême-droite. La chaîne fait place nette à la diffusion de discours haineux, racistes, homophobes, sexistes, à la promotion d’entrepreneurs identitaires, à l’incitation à la violence, à la banalisation du complotisme, au négationnisme climatique, et au triomphe du préjugé contre la science et la vérité. En rupture avec toute déontologie journalistique, il ne s’agit plus d’informer les citoyens mais de transformer les esprits. »

« L’empire Bolloré est cette entreprise visant à utiliser le pouvoir économique, pour asservir l’information, en vue d’acquérir le pouvoir politique et d’instaurer une hégémonie liberticide et antidémocratique irréversible. »



Notre article sur le sujet



International



Analyse


LEXIQUE GRAMSCI

Concepts-clés pour penser notre monde

« Nous vous proposons ici un court lexique de concepts essentiels (résumés) du penseur marxiste italien, qui peuvent nous être encore utiles pour penser l’histoire, l’économie et la politique actuelles, ainsi que l’idéologie dominante, afin d’agir sur le réel. Car en effet, contrairement à des visions parfois économicistes du marxisme (expliquant mécaniquement la société par des déterminismes économiques), il s’applique à étudier la superstructure (l’idéologie, le droit, l’État etc. – et leurs agents) sans la rendre trop instrumentalement dépendante de l’infrastructure, c’est à dire la base économique où s’établissent les luttes de classes actuelles (capital/travail) autour de rapports de production découlant de la propriété privée (des moyens de production, des terres etc.). Quand l’on sait que l’extrême droite – à travers le GRECE particulièrement – s’est réappropriée (et a malmené) le concept d’hégémonie culturelle comme prélude à la prise du pouvoir d’État, il nous semble d’autant plus urgent de nous inspirer stratégiquement de ce penseur fécond. Ceci, afin d’attiser une volonté collective d’émancipation. Car nous n’oublions pas que la pensée de Gramsci est indissociable d’un bouleversement en profondeur des structures économiques, politiques et culturelles de domination de classe, de la construction du communisme (écosocialisme ou néocommunisme pour notre temps présent).

Nous nous appuyons ici essentiellement sur un livre que nous ne saurions que trop vous conseiller pour vous familiariser avec sa pensée : Antonio Gramsci, Guerre de mouvement et guerre de position. Textes choisis et présentés par Razmig Keucheyan, La Fabrique éditions, 2011, Paris. »

LIRE LA SUITE ICI :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s