Revue de presse au 20/12/2021

Local


Les travailleurs de la réparation navale du port de Brest ont incendié les grilles de la sous-préfecture cet après-midi pour protester contre la mise en place d’une nouvelle norme sur l’amiante qui menace selon eux leur activité et leurs emplois.

#Brest

📽 Remy Quemener via Anonyme Citoyen

Pour avoir une chance de vous faire entendre,

cramer du pneu😉 , et vous aurez droit à:

France 3

Le Télégramme

Ouest France

Pour parler de votre lutte.

Soutien aux travailleurs en lutte✊


Animation en lutte, ce mercredi 15 décembre, manif à Brest

VIDÉO



🔴 #Nantes
Face au manque de solutions des autorités, la maison du peuple de #Nantes réouvre ses portes. Un groupe de personnes est entré dans le batiment, évacué le 28 juillet dernier, dans la nuit. Le batiment acceuillera de nouveau les personnes à la rue.
📽 Théo PRN


National


✊ DÉCEMBRE ROUGE : A CARREFOUR, LA CGT APPELLE A LA GRÈVE DU 18 AU 24 DÉCEMBRE

Depuis plusieurs semaines, de très nombreuses grèves éclatent dans une multitude d’entreprises, dans des secteurs aussi divers que variés : Leroy Merlin, Dassault, Sephora, Orano, Naval Group, Arkema, Fountaine Pajot, Enedis etc…

D’autres secteurs entrent aussi, de nouveau, en grève : c’est le cas des cheminots, et des travailleurs du géant français Carrefour. Ces derniers sont notamment appelés à la grève du 18 au 24 décembre pour peser au maximum sur le taux de profit de l’entreprise.

Dans un communiqué, la fédération CGT Commerce et Services, avec la CGT Carrefour, a ainsi appelé à la grève l’ensemble des salariés. Ces derniers, en guerre contre la stratégie de location-gérance du groupe, ont débrayé à l’appel de la CGT à de nombreuses reprises ces derniers mois.

La CGT exige notamment « une véritable augmentation des salaires (2000 euros bruts minimum) », « l’arrêt immédiat des mises en location-gérance et des différents projets réorganisationnels », « un statut unique du travailleur sous l’enseigne Carrefour. »


🏥 🧠 🆘 Un service entier de neurologie en péril dans un des plus grands CHU de France

Lettre adressée par nos collègues de Bicêtre

📩 « Chers confrères, chers amis,

Nous vous envoyons ce mail pour vous informer de la situation extrêmement préoccupante que connait le service de Neurologie du CHU Bicêtre.

En quelques mois, nous avons progressivement fermé de très nombreux lits par manque d’infirmier(e)s qui quittent le service malgré leur dévouement et leur professionnalisme, devant la dégradation de leurs conditions de travail. Nous avons ainsi assisté à la fermeture successive de notre principale salle d’hospitalisation complète, de l’Hôpital de Semaine et plus récemment de la moitié de nos Soins Intensifs Neurovasculaires : au total 34 lits fermés sur 49. Désormais, une fermeture totale semble même inévitable si un soignant supplémentaire venait à manquer dans les jours à venir suite à un arrêt de travail ou à un départ.

Nous étions pourtant jusqu’alors un « excellent élève » : Centre de Référence coordinateur des Neuropathies en France depuis 2005, la première Unité de Soins Intensifs Neurovasculaires de Paris- Ile de France (1300 AVC pris en charge par an avec 80% d’entrées directes via le SAMU et les pompiers), un CHU dont la formation est renommée et très appréciée des internes et des externes.

La fermeture de 70 % de nos lits a déjà aujourd’hui un impact majeur sur l’accès aux soins des patients, avec de grandes difficultés pour maintenir les soins urgents des patients cérébrolésés pourtant l’un des moteurs de notre CHU (service de Neuroradiologie Diagnostique et Neuroradiologie Interventionnelle, Permanence des soins H24 7/7 des urgences neurovasculaires) et autres patients touchés par des pathologies neurologiques sévères (neuropathies, Guillain Barré, sclérose en plaques, etc.). Les exemples de pertes de chance se multiplient depuis quelques semaines et ne cessent de s’amplifier.

La fermeture de notre service, que l’on n’ose imaginer, aurait des conséquences dramatiques et immédiates de Santé Publique pour notre bassin de population (1 200 000 habitants). Comment les malades neurologiques de notre bassin de vie vont-ils pouvoir être soignés en situation dégradée dans d’autres services de Bicêtre déjà en grande difficulté (SAU, Réanimations, Salle de réveil) ou dans d’autres hôpitaux sans neurologue et déjà saturés ?

Devant la gravité de cette situation pour les soignants et les malades, la Direction de notre hôpital ne nous propose aucune solution, refuse toutes nos propositions pour aider nos soignants, ne faisant preuve que de déni et d’un manque total d’empathie.

Il est de notre devoir citoyen d’alerter nos confrères, nos instances et le Grand Public de cette situation pour trouver rapidement une solution. Les Directions doivent agir urgemment pour nous aider à la réouverture du service et sa pérennisation.

Un double de ce courrier, rédigé et signé par l’ensemble du personnel de notre service, va être envoyé notamment à Monsieur Martin Hirsch Directeur de l’APHP et au Docteur Olivier Véran Ministre des Solidarités et de la Santé, et rendu prochainement public auprès des médias et de la presse.

Gardons espoir en la mission de l’Hôpital Public et battons-nous pour sa survie.

Amitiés confraternelles, »

L’équipe médicale de neurologie : Pr David Adams (PUPH), Dr Guillemette Beaudonnet (PH), Dr Diane Beauvais (CCA), Dr Louise Bicart-Sée (CCA), Dr Cécile Cauquil (PH),

Dr Olivier Chassin (PH), Pr Christian Denier (PUPH), Dr Dalia Dimitri (PH), Pr Andoni Echaniz-Laguna (PUPH), Dr Céline Labeyrie (PH), Dr Nicolas Legris (PH), Dr Adeline Not (PH),Dr Claire Peillet (PHC), Dr Eve Sallèles (CCA), Dr Mariana Sarov-Rivière (PH), Dr Laura Venditti (PH).

👉 Qui va prendre en soins les patients ???

Olivier Véran Jean Castex Emmanuel Macron

👉 Voilà le résultat d’une absence complète d’écoute et prise de conscience de la réalité de nos hôpitaux publics malgré plus de 2 ans d’alertes

C’est réellement dramatique

Soutien et courage au service de neurologie de l’hôpital Bicetre et au Collectif Inter Hôpitaux – Bicêtre

et à tous ceux qui vivent les mêmes difficultés partout en France

👉 Continuons à nous battre tous ensemble pour un meilleur accès aux soins pour tous

Collectif Inter-Urgences Collectif Inter-Hopitaux

#sauvonslhopital

#HopitalPublic

#soignants

#PersonnelsHospitaliers

#patientsendanger





« Deux virus nous menacent: le virus de la sidération par rapport à l’ampleur de l’urgence climatique, et celui du capitalisme, qui fait qu’une toute petite partie de l’humanité extorque toutes les richesses depuis des siècles. »


Santé


RAPPELONS LA NÉCESSITÉ DE LA VACCINATION POUR DIMINUER LES ARRIVÉES À L’HÔPITAL CONFIRMÉE PAR CETTE ÉTUDE DE L’INSERM ET DU CHU DE DIJON (FAITE AVANT L’ARRIVÉE DES VACCINS CONTRE LE COVID-19) :
« « Pris ensemble, ces résultats indiquent clairement que la Covid-19 est beaucoup plus grave que la grippe saisonnière. Alors qu’à l’heure actuelle, aucun traitement ne s’est encore avéré efficace pour prévenir la maladie grave chez les patients atteints de Covid-19, cette étude souligne l’importance de toutes les mesures de prévention (mesures barrières) et met en évidence la nécessité d ’avoir accès à des vaccins efficaces », conclut Pascale Tubert-Bitter, directrice de recherche à l’Inserm. »

Intéressant documentaire d’ARTE sur la militance antivax fanatisée avec des gourous, charlatans comme Andrew Wakefield, Casasnovas en France, prêts à tous pour la propagande de leur cause illégitime car coupable de « mise en danger de la vie d’autrui ».
Il parle de tous ces gens malhonnêtes avides d’argent qui incitent à ne pas vacciner les enfants contre la rougeole par exemple : d’où recrudescence constatée de la maladie et des morts d’enfants ! On y trouve aussi un type qui vend des remèdes à base d’eau de javel contre des maladies et symptômes divers et variés et notamment à des gosses. Et d’autres qui vendent à peu près tout et n’importe quoi comme médicaments sensés miraculeusement soigner l’autisme. Bref, des gens irresponsables dont les paroles et actes peuvent avoir des conséquences dramatiques, jusqu’à la mort de personnes fragiles suivant leurs conseils dont ils abusent de la détresse et de la naïveté.

https://www.arte.tv/fr/videos/103025-000-A/antivax-les-marchands-de-doute/



Présidentielle 2022



MERCI À CES MILITANTS DE SYNDICATS ET PARTIS POLITIQUES (MAIS MILITANTS TOUT COURT) DE SE BOUGER CONTRE L’EXTRÊME DROITE ET AFFIRMER AINSI LEUR DÉSACCORD AVEC SES IDÉES NAUSÉABONDES, D’INTOLÉRANCE ET D’EXCLUSION, ANTISOCIALES.
Il y a des moments dans l’histoire où ne pas se dire concerné, se dire neutre, ne pas prendre position c’est cautionner !
Nous n’avions, n’avons et n’aurons jamais rien à voir avec l’extrême droite ! Ceci, même dans sa version opportunément et stratégiquement dédiabolisée en contraste du Z, celle de Marine Le Pen qui à grands renforts de chatons essaye de dorer son image et celle de son parti.
SYLLOGISME INVERSÉ : Marine Le Pen aime les chats. Nous aimons les chats. Donc nous n’aimons pas Marine Le Pen.
📣 Ce vendredi (17/12), collage unitaire antifasciste avec les camarades de la CNT Interpro-Brest et du NPA BREST
🔴 À Brest comme ailleurs, pas de quartiers pour les fachos ! ⚫️



ET UNE CANDIDATURE SOCIAL-DÉMOCRATELIBÉRALE DE PLUS ! OUI, MAIS POUR QUOI FAIRE ?
Elle défendit une « Union Européenne aux prérogatives fortes, fédérales », « un régime présidentiel fort en France », « la suppression progressive des cotisations sociales dans le financement de l’assurance maladie », « la baisse de l’imposition des plus riches », « la retraite par capitalisation pour les revenus aisés » et ne se désolidarisa pas des mesures antisociales quand elle était ministre de la justice sous le quinquennat Hollande : « CICE, lois de dérégulations du droit du travail », déchéance de nationalité, « expulsions d’immigrés », « lois d’exceptions antiterroristes » (proposition de déchéance de nationalité) etc.

« Le monde du travail morflait sous Hollande, et ce n’est pas la ministre de la Justice, pourtant désormais héroïne proclamée de « la gauche », qui allait changer cela. »

« Le vote Taubira n’est qu’un accessoire de classe de plus, comme le fut le vote Macron pour ces cadres, journalistes, universitaires en 2017. »



La trahison en marche




LA « GAUCHE » BOURGEOISE
Pour en savoir plus sur l’imposture Taubira, voir plus longuement cette vidéo de Frustration Magazine :
https://youtu.be/72QmnMQ1gwo
-leur article : https://www.frustrationmagazine.fr/taubira/


Comédien raté ! #Macron2022#macron20h


Surveillance


Technopolice

« Voilà le cœur de la Technopolice : des villes qui prêtent leur population à des entreprises pour que celles-ci perfectionnent les dispositifs de surveillance qu’elles commercialisent et des autorités de contrôle qui restent silencieuses.

Comme nous combattons la vidéosurveillance automatisée ou la reconnaissance faciale, nous attaquons les mouchards qui ne sont qu’une énième facette de la surveillance algorithmique de nos espaces de vie. Nous refusons ces machines qui veulent espionner, écouter, identifier, pour mieux faire taire et réprimer. Ne laissons aucune place à la Technopolice. »


Médias



DANGER CENSURE : LE MILLIARDAIRE RÉACTIONNAIRE VINCENT BOLLORÉ A ENCORE FRAPPÉ !
Le média Off Investigation fondé par Jean-Baptiste Rivoire, à peine créé est déjà attaqué en justice par Vincent Bolloré qui multiplie les « procédures bâillon » contre les journalistes qui osent un tant soi peu le critiquer, lui et son empire économique en Afrique (gestion des ports) et de médias (concentration inquiétante pour la démocratie, d’autant plus que par CNews il fait campagne pour un candidat de l’extrême droite maurassienne…). Il attaque donc ce journaliste qui s’occupait de l’investigation à Canal+ où il « fit le ménage » à son arrivée en supprimant l’émission Spécial Investigation de J.B. Rivoire qui lui déplaisait car allant à l’encontre de ses intérêts économiques, critiquant de fait ou potentiellement des annonceurs de la chaîne ou en passe de l’être. Il supprima aussi le Zapping, Les Guignols de l’info etc. , ce qui amena son lot de licenciements, comme à CNews qu’il reprit d’une main de fer pour amener à terme cette ligne d’extrême droite réactionnaire pour dire le moins, où l’on peut discuter du Grand Remplacement entre bonnes gens, bien tranquillou, sans que le CSA n’y trouve trop rien à redire. Était ainsi invité son théoricien, l’antisémite Renaud Camus…
J.B. Rivoire resta donc sans affectation pendant 5 ans puis finit par trouver un arrangement pour partir : « Ce qui est attaqué par Bolloré (…), c’est la transaction de départ signée entre Canal+ et Jean-Baptiste Rivoire le 15 février dernier. L’ultime étape de la passe d’armes judiciaire de cinq ans entre le journaliste et son ancien employeur. [Ainsi,] (…) le reporter n’a pas le droit de prononcer des propos “inexacts ou diffamatoires” qui pourraient nuire au groupe Canal+ et assimilés ainsi qu’à leurs dirigeants. » SOURCE : https://m.huffingtonpost.fr/…/bollore-attaque-le…/

Vous pouvez ici revoir les propos tenus par le journaliste d’investigation chez Reporters sans frontières pour lesquels il est aujourd’hui attaqué par Canal Bolloré.

🙏 Sans votre soutien, pas d’investigation indépendante juste une presse aux ordres 👇

Vincent Bolloré n’a vraiment, mais alors vraiment pas envie que vous regardiez ce que l’ex-chef adjoint de la défunte émission d’investigation de Canal+, Jean-Baptiste Rivoire, disait à Reporters sans frontières à propos de son rapport malsain aux médias qu’il rachète. Il l’assigne aux prud’hommes pour le faire taire : https://www.arretsurimages.net/…/canal-veut-a-nouveau…


Pour résumer, Face à Baba c’était 3h20 :

-d’antagonisme sur les thématiques de prédilection d’EZ
-de complaisance sur les enjeux stratégiques (rapport de force EZ/LR/RN ; éthos rassurant/sympa)
-un animateur en mode conversationnel habituel, parfois observateur de son plateau.



La droite la droite la droite !



Fachos




Analyse



Le grand Récit. Introduction à l’histoire de notre temps – Yohann Chapoutot (fiche de lecture extrapolée)


Publié aux PUF, Paris, septembre 2021

Nous essayerons ici de dégager quelques idées directrices de ce livre et de les mettre en perspective avec le débat politique actuel, de voir en quoi cette lecture peut enrichir notre vision du monde politique et économique et nous aider à orienter nos pratiques.

« Épuisement du providentialisme », de l’explication du monde par la toute puissance de Dieu , expliquant même la négativité dans l’histoire, avec comme récompense après la mort le Paradis, pour les plus vertueux durant leur vie ici bas. « Dieu est mort » proclama même Nietzsche. Autant dire que ce récit d’explication de l’histoire, du monde et de l’avenir a du plomb dans l’aile. Ce vide fit place aux « religions politiques » : fascisme, nazisme, et « communisme » de type stalinien. Ces récits expliquaient le monde dans sa totalité et permettaient de se projeter dans l’avenir. Avec la chute de l’URSS, des pays dits du « socialisme réel », c’est toute l’idéologie attenante qui s’effondre également, c’est tout une grille de lecture du monde qui fait alors défaut. Cette fin de grands récits est le lit où coule ce qui est appelé aujourd’hui le « complotisme », soit une tentative d’explication du monde prospérant sur la souffrance de gens peinant à trouver un sens (rationnel) à leurs malheurs et à comprendre pleinement ce qui leur arrive : un sentiment de déréliction. Et la pandémie de COVID-19 et les théories délirantes explicatives pour désigner des coupables (Bill Gates, les juifs etc.) en sont une illustration flagrante. Pierre-André Taguieff – dont nous ferons ici abstraction des opinions réactionnaires par ailleurs et que nous ne cautionnons aucunement – le définit comme : « l’ignorance de l’ignorance ». On ne sait pas que l’on ne sait pas. Ce qui explique que des gens d’une bêtise crasse, ignorants de leur ignorance, sans surmoi pourrait-on dire, sans frein, puissent asséner les propos les plus délirants avec aplomb voire arrogance. Ils sont sûrs de leur fait car ne voient pas ou plus ce que le monde regorge de complexité. Une explication simpliste et fantasmée leur suffit à se rassurer et se conforter dans leur vérité. Un peu comme s’il n’y avait plus de référentiel commun, c’est à dire au moins, s’accorder sur les faits, pour pouvoir en « débattre », éventuellement exprimer des opinions contraires. Or là, c’est la réalité même des faits qui est mise à mal. Et Donald Trump en fut un exemple archétypal avec son concept de post-vérité.

En 1979, dans La condition post-moderne, J.F. Lyotard définissait la post-modernité, qui lui était contemporaine : « la légitimation du vrai et du juste (…) viennent à manquer.». Plus de grand récit, « chacun est renvoyé à soi ». Ceci, dans un contexte d’atomisation des individus, livrés à eux-mêmes. Un certain relativisme… Des crises sans récit, comme si nous ne pouvions plus mettre de mots sur nos malheurs, les expliquer pour mieux les subvertir. Sur le terreau de cette « déconstruction » de grands récits collectifs s’engouffrent les pires explications relativistes, révisions de l’histoire, ou plutôt sa négation : celle des chambres à gaz par L.D. De Pellepoix dans L’Express (À Auschwitz, on a gazé que des poux – 28/10/1978) et de Robert Faurisson le 29/12/1978 dans Le Monde (Le problème des chambres à gaz, ou la rumeur d’Auschwitz). Ça semble sidérant aujourd’hui que de telles inepties nauséabondes aient pues être publiées dans des journaux à tirage de masse, pas vraiment confidentiels… Quelle tribune accordée !… Alors que ces idées auraient dues restées dans le caniveau d’où elles sortaient. « Un négationniste aujourd’hui est un nazi victorieux. » écrit l’auteur. Et aussi, cette définition de sa fonction : « nier le crime, nier la mort, et donc la vie de la victime, renvoyer son existence au néant. » (Henry Rousso).

De nos jours, ce qui est appelé « complotisme » prospère, parfois dégainé rapidement pour disqualifier un adversaire… Il prolifère aussi sur l’effondrement du contre-récit marxiste, cette explication globale du monde, qui peut prendre parfois des allures de « religion politique », sur fond de croyance en un avenir meilleur, un paradis terrestre. Fin de l’Église, fin de « l’Église communiste » et, dans ce vide, peut surgir et se développer, les explications du monde les plus délirantes, de l’ordre de la croyance parfois sectaire : « La consubstantialité entre l’imaginaire complotiste et la sensibilité religieuse est patente : rien n’est accident, tout est nécessité ; tout événement est rapporté à des causalités cachées ; tout est lié. » Une autre citation, de mémoire nous revient : « Le fou lie trop les choses entre elles. » Mais point de psychiatrisation. Laissons plutôt la parole à Taguieff avec cet extrait issu d’un « Que sais-je ? » de 2021 intitulé Les théories du complot (Paris, PUF), fort de 30 années de travaux sur le sujet (complété par Y. Chapoutot) :

« « le complotisme apparaît comme la tentation permanente et le refuge psychique des « perdants », dont il exprimerait le double sentiment de révolte et d’impuissance tout en les réconfortant », en répondant à un besoin cognitif de mise en ordre du chaos, d’explication du traumatisme et de déchiffrement d’un monde trop complexe par l’identification d’un principe ou d’une entité générale (la « maçonnerie », le « système », « le Juif », le « ZOG », « Bill Gates »…) responsable et coupable. Le « ressentiment, élaboré par Nietzsche et repensé par Max Scheler », ce « mélange d’impuissance et de haine », trouve à s’apaiser dans une haine abstraite soutenue par une explication totalisante.

Ajoutons à cela la satisfaction narcissique d’être initié, voire élu, ou, du moins, d’avoir tout compris de ce qui se trame et que l’on nous cache, et l’on comprend mieux la puissance d’attraction de ce qui, du point de vue de la seule analyse rationnelle, est effectivement psychologiquement délirant et intellectuellement accablant. »

N’oublions jamais que derrière ces théories délirantes il y a souvent l’extrême droite, plus ou moins consciente et affirmée telle quelle, aux relents antisémites. Pas surprenant donc de voir Dieudonné récompenser le 26 décembre 2008 sur scène lors de son spectacle au Zénith le négationniste Faurisson du « Prix de l’infréquentabilité et de l’insolence » ! Et ainsi le faire connaître à un plus large public. Comme de décerner également des prix, ses Quenelles d’or pour des youtubeurs répandant des élucubrations totalement délirantes sur la pandémie (entre autres) : Casasnovas, Chloé Frammery etc. Voir : Des conspis en pandémie. Ce manque d’un grand récit collectif est comblé à la marge par des explications délirantes du monde, par exemple sur la pandémie ; mais l’extrême droite, peut-être plus dangereusement et plus amplement encore est en s’attache à le combler par une vision totalisante, avec une seule cause sensée expliquer tous nos maux (le Grand Remplacement). Mais aussi la création d’un ennemi, d’un bouc-émissaire (les musulmans), des liens improbables ramenant toujours à l’immigration et à l’origine ethnique et religieuse ainsi que sociale (les gens de banlieues, des pauvres quoi!)… Fantasme d’une civilisation en danger de mort qu’il faudrait relever, grâce à la « reconquête » d’un sauveur suprême.

Cette vision apocalyptique réactionnaire nous rappelle le temps d’un providentialisme religieux, pour un monde meilleur… dans l’au-delà. Vous avez reconnu Nosferatu, ce suceur de sang du passé, des croisades à Pétain, ressuscitant les légendes de « héros » mythifiés : Napoléon et De Gaulle. Mais tapis dans l’ombre c’est Pétain et, moins connu du grand public peut-être : Maurras, Bainville qu’il aime à citer, tous deux d’Action Française, tous deux antisémites patentés.

Dans ce vide de récit collectif faisant référence à l’histoire pour se projeter dans un avenir radieux (au moins pour certains), attention à ce que ne se développe pas plus encore cette fascisation du récit et donc des esprits, jusqu’à ce que ces idées néo-fascistes ne se matérialisent et nous amènent dans l’abîme… à minima moral.

À nous de proposer un autre récit que la continuation de l’ordre existant, néolibéral, nous vendant le récit de solutions technologiques à tous nos problèmes et surtout, il est à craindre, au plus important pour la survie de l’espèce et de la biosphère, face au changement climatique, au réchauffement terrestre.

Désormais le récit d’extrême droite se répand massivement et ses apôtres répandent leur fiel un peu partout sur les plateaux télé. Par des éditorialistes, d’hommes d’instituts aux noms obscurs mais assurément d’extrême droite sur les chaînes d’info en continu, sur internet, dans la Presse, dans la société et de plus en plus ouvertement dans la rue où les violences de groupuscules d’extrême droite la plus raciste se multiplient…

Nous devons assumer cette confrontation d’hégémonie culturelle en proposant un récit suffisamment puissant, rationnel et s’appuyant sur le passé (des déjà-là émancipateurs), l’histoire du mouvement ouvrier. Pour proposer une explication du monde, critique et radicale, suffisamment simple sans être simpliste pour être facilement énoncée et comprise. Et ainsi, permettre de catalyser suffisamment de forces et d’enthousiasme pour pouvoir proposer une alternative désirable au capitalisme écocide. À savoir le communisme bien sûr démocratique et écologique dont nous donnerons des figurations possibles par ailleurs… Ou pour résumer, une véritable démocratie économique et politique les plus directes et localisées possibles avec élus révocables nous permettant de décider de nos productions et de nos investissements. Quoi produire ? (en rapport à l’utilité sociale des productions) Comment ? Avec qui et dans quelles conditions de travail ? En quelle quantité ? Ceci, dans un soucis écologique et dans l’intérêt du plus grand nombre.

Pour finir de manière peut-être moins grandiloquente et solennelle (quoi que?), nous ne pouvons nous empêcher de citer Fox Mulder :

« Je suis le personnage clef d’une machination gouvernementale, d’un complot destiné à cacher la vérité au sujet de l’existence des extraterrestres. Une conspiration mondiale, dont les acteurs se trouvent au plus haut niveau du pouvoir et qui a des conséquences dans la vie de chaque homme, femme et enfant de cette planète. »

Diantre, ça fait beaucoup pour un seul homme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s