Revue de presse au 01/11/2021

Local


Ca se passe aussi chez nous.



Barbie dans la tourmente

💥 VICTOIRE CONTRE AMAZON EN LOIRE-ATLANTIQUE !

– Les élus ne vont « pas donner suite » au projet d’entrepôt géant du commerce en ligne –

La bonne nouvelle du lundi. C’était un grand projet aberrant de plus près de Nantes : l’implantation d’un centre Amazon géant, de 185 000 m², sur la commune de Montbert, au sud de Nantes. L’ogre du commerce en ligne, propriété de Jeff Bezos, l’un des hommes les plus riches de la planète, voulait étendre son empire de précarité et de robotisation aux portes de la ville.

A la base, Amazon voulait s’installer près de Notre-Dame-des-Landes. Projet vite abandonné. La multinationale s’est penchée sur le sud de la Loire, endroit réputé moins remuant qu’un territoire marqué par l’expérience d’une ZAD et de luttes de territoires importantes. Amazon voulait aller vite, et une construction était initialement prévue dès 2021.

Mais malgré cela, plusieurs mobilisations ont eu lieu. Plusieurs milliers de personnes avaient défilé par deux fois en novembre dernier malgré les mesures de confinement, jusqu’à la zone prévue pour l’entrepôt. Des gendarmes, des chiens, un hélicoptère et même un drone avaient tenté de perturber l’excellente ambiance. Et une détermination montante.

Ce lundi 25 octobre, les élus de la communauté de commune de Grand Lieu jettent l’éponge : il n’y aura pas Amazon à Montbert. « Une accumulation de contraintes techniques et juridiques décalant largement le calendrier initial » explique-t-on pudiquement dans la presse. Comme si la hantise d’une nouvelle lutte de territoire n’avait pas motivé cet abandon. Les élus annoncent néanmoins que des « grands projets d’implantation sont à l’étude sur la zone et ce, dans des délais plus courts ».

Après deux projets de centrales nucléaires dans les années 1980 et 1990, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et un projet de stade/centre commercial géant, le pays nantais est décidément un territoire de résistance aux projets inutiles, imposés et destructeurs !

https://www.ouest-france.fr/…/amazon-les-elus-lachent…


COLLABORATION MÉDIATIQUE : PARTICIPATION DE LA PRESSE LOCALE A LA CONTRE OFFENSIVE GOUVERNEMENTALE CONCERNANT L’ÉTUDE SUR LE NOMBRE DE LITS FERMES ACTUELLEMENT A L’HÔPITAL PUBLIC PAR MANQUE DE PERSONNEL SOIGNANT
Cette semaine, les révélations dans le journal Libération concernant le taux de fermeture de lits dans l’hôpital public ont fait grand bruit.
En effet, l’article de Libération se basait sur une étude rapide demandée par le président du Conseil Scientifique, Jean François Delfraissy. Cette dernière révélait qu’actuellement environ 20% des lits en CHU (Centre Hospitalo Universitaire) et CHR (Centre Hospitalier Régional) étaient actuellement fermés par manque de personnel médical et paramédical.
La riposte du pouvoir pour masquer la réalité ne s’est pas faite attendre. Le ministre de la Santé, Mr Véran, a pris la parole dans les médias pour faire part de son « étonnement ». Étonnement difficilement compréhensible, puisque ce monsieur, en tant que représentant d’une idéologie mortifère pour les services publics, participe activement à la destruction de l’hôpital public, et qu’il est très au courant de la situation catastrophique de la santé du système de soin en France. Cela fait donc un mensonge de plus pour le ministre de la santé, qui s’inscrit ainsi dans la droite ligne de ses prédécesseur.e.s. Il tente de gagner du temps, d’étouffer doucement l’affaire.
De son côté, la presse locale a décidé de dresser un tableau de la situation en Bretagne. Mais l’article, sous couvert d’objectivité, ne représente qu’une touche de plus à la manipulation étatique à l’œuvre. Cet article participe activement à la contre offensive gouvernementale pour essayer d’éteindre l’incendie allumé par l’étude de Delfraissy. En effet, tou.te.s les directeur.trice.s de structure hospitalière font part de chiffres de fermeture moindre dans leurs unités.
Ces fermetures, si elles existent, sont présentées comme au pire temporaires, et de toute façon en proportion moindre qu’ailleurs en France, ce qui minimise le problème. Il est aussi évoqué un manque par absentéisme, sous entendu les soignant.e.s sont des feignant.e.s qui ne remplissent pas leurs obligations professionnelles. Encore, le manque de remplaçant.e.s est présenté comme logique. Comme si cela était normal. Mais qu’y a-t-il de logique à cela dans un des pays les plus riches du globe?
La seule chose logique, c’est que ce manque existait déjà et s’amplifie, puisque la politique gouvernementale s’obstine à réduire de plus en plus le nombre de soignant.e.s. Et les fermetures sont loin d’être aussi temporaires que ce qui est affirmé, puisque les soignant.e.s quittent massivement l’hôpital. Quand ça n’est pas l’administration qui met à pied ses « mauvais élèves » qui ne se sont pas vaccinés … Il n’y aura pas de retour en arrière, les soignant.e.s se barrent, et le nombre de lits fermés pour manque de personnel va s’aggraver.
La seule chose logique, c’est qu’un nombre énorme de soignant.e.s sont en arrêt de travail du fait que l’administration leur crache de plus en plus dessus et que les conditions de travail deviennent insupportables. Il ne s’agit nullement d’absentéisme, mais de réaction de survie à un système devenu destructeur.
La seule chose logique, c’est que cette destruction de la capacité de soigner décemment et la mise en concurrence du public et du privé est sciemment organisée depuis 40 ans maintenant, par ceux là même qui mentent en se disant aujourd’hui « étonnés ». Et que les médias officiels aiment à relayer leurs atermoiement hypocrites. Qu’il n’est jamais question de la qualité des soins, de la réelle prévention des maladies, d’une vision globale de la santé, du suicide des soignant.e.s, de la dégradation de la santé de la population par la précarisation grandissante et la saignée de l’hôpital public, …
Donc sous couvert d’un neutralisme qui efface complètement la politisation de la question, cet article participe à l’atténuation de la situation dramatique du système de soin en France.
Cela dit pour diluer les véritables problèmes dans un océan de bien-pensance bourgeoise, le Télégramme n’est pas à son coup d’essai. Nous pouvons même dire qu’il maîtrise la technique à la perfection.
Il est temps de réagir contre ce système qui nous amène tou.te.s à notre perte.
PHOTO Lionel Le Saux / LE TELEGRAMME. BREST (29) : Reportage au service reanimation medicale du CHU la Cavale Blanche a Brest ou sont pris en charge des patients du Covid-19.


National


🛑 QUINZE DÉPARTEMENTS REFUSENT QUE LE RSA SOIT VERSÉ AUX NON VACCINÉ.E.S.

La Gironde, le Lot et Garonne, les Landes et plusieurs départements affirment ce vendredi 29 octobre avoir écrit au Premier ministre pour demander une suspension du RSA pour les « personnes privées d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination ».

Dans leur viseur, les salariés qui ne peuvent plus exercer leurs fonctions du fait de leur refus du vaccin anti-Covid.

Ces salariés ne sont pas des « personnes qui sont dans l’impossibilité d’avoir des revenus d’activité » car selon ces départements ils ont fait le choix de ne plus travailler.

Si la campagne vaccinale avait pour but de sauver des vies en freinant l’épidémie Covid, le gouvernement fera t il le choix de laisser crever de faim celles et ceux qui refusent ce vaccin ?


♦️ FASCISME DU QUOTIDIEN♦️

♦️ Ce lundi métro Robespierre, une personne avait baissé son masque sous le menton car elle avait des problèmes pour respirer.

♦️ Une équipe de la RATP est intervenue avec violence et sans mesure !

♦️ L’homme gravement molesté a été gardé à vue pendant 24 h et est convoqué en justice au mois de mai. Il devrait se retrouver avec 700€ d’amende minimum.

♦️ Il est tout de même bon de voir que les voyageurs ont protesté ! Intervenons quand nous sommes confrontés à ce genre de situation abjecte, refusons ces abus de pouvoir, montrons notre solidarité.

Source Bienvenue En France



Aujourd’hui jeudi 28 octobre, les sénateurs devront se prononcer sur le texte prolongeant l’état d’urgence et, donc, le #PassSanitaire et autres mesures liberticides.

Une infirmière suspendue leur a écrit, lisez sa lettre.

#GiletsJaunes #AntiPass #NonAuVaccinObligatoire #NonAuPassSanitaire


[COMMENT ON A INTERROMPU LE GREENWASHING DE LA FINANCE]

Ce matin, 18 activistes d’ Alternatiba Paris et des Amis de la Terre France ont interrompu le #ClimateFinanceDay pendant plus de 2h pour exiger que Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie contraigne les banques à respecter l’Accord de Paris. Le Climate Finance Day, c’est LE rendez-vous annuel du greenwashing des banques. Une occasion unique pour elles, de faire croire que leurs activités sont vertueuses et vertes.

La réalité est toute autre. Les grandes banques françaises n’ont faut qu’augmenter leurs financements aux énergies fossiles depuis l’Accord de Paris.

Pour cette action qui viser à interpeller le gouvernement, 10 activistes sont en garde à vue. Soutien à elleux !

Pour en savoir plus : https://www.amisdelaterre.org/action-finance-francaise…/

#ClimateFinanceDay #CFD2021 #StopFinanceFossile #YourFinanceOurLives

crédit photo : Vincent Plagniol



Comme des millions d’autres Français frappés par la précarité énergétique, la retraitée de 65 ans peine, avec sa maigre pension, à payer ses factures de gaz et d’électricité, alourdies par la flambée des prix.

Le « vrai problème » est « l’aggravation de la pauvreté » dans le pays. « On précarise les gens, on cultive la pauvreté. Vous pouvez de temps en temps lâcher quelque chose, 100, 150 euros, mais c’est une fois, donc cela ne résout pas le problème »


GJ, POUR UN AUTOMNE RADICAL

On le sait depuis trois ans, il n’y a aucune place pour le dialogue dans ce gouvernement. Et celui qui sera élu en 2022 ne sera pas mieux. La seule stratégie encore possible, c’est la lutte dans la radicalité : bloquer les flux, les outils de production, manifester dans les quartiers riches….

#GJ #GiletsJaunes


Monsieur Bernard Arnault, qui est selon le classement 2021 du magazine Forbes le 3ème homme le plus riche du monde avec des actifs évalués à 186,4 milliards de dollars, n’a pas apprécié que le Syndicat des Gilets Jaunes s’implante dans son groupe.


International





Économie



En se concentrant sur les « ultra riches », on ne parle pas de l’ensemble de la bourgeoisie. L’enrichissement d’un Bernard Arnault est scandaleux et très frappant – ça donne des chiffres impressionnants – mais ce sont les 10% de la société qui s’enrichissent globalement sur le dos des autres. On fait partie des 10% les plus riches quand on gagne, avant impôt, 3700 net pour une personne seule. A ce niveau de revenu on trouve des cadres, des fonctions dirigeantes dans le public, des ministres, des députés, des patrons… En se focalisant sur les « 0.01% », tout ce beau monde se retire de l’équation et se raconte qu’après tout, comparé à Bernard Arnault, ils ne gagnent pas tant que ça. Ils se disent d’ailleurs tous « classe moyenne », ce qui permet d’emblée de les exclure du scandale des inégalités sociales.


L’économie expliquée de la manière la plus simple possible

Écologie


💀 LE SAVIEZ VOUS ?

Les 7 pays riches les plus émetteurs de gaz à effet de serre, dont la France fait partie, dépensent 2,3 fois plus d’argent pour repousser les migrants que pour le climat. La situation mondiale ressemble à un véritable mur érigé entre les responsables du chaos climatique et ses victimes.

Source : https://www.tni.org/en/publication/global-climate-wall


✊ Semaine d’actions contre Total du 15 au 22 novembre ✊

Total est dans le collimateur de nombreuses organisations, suite à l’appel « Collapse Total » des Accords de Glasgow (Engagement des Peuples pour le Climat)

Pourquoi ? Car Total est responsable d’investissements climaticides dans les énergies fossiles 🔥 🔥 malgré les nombreuses alertes. Ils sont au coeur d’un scandale pour avoir diffusé depuis 50 ans des informations erronées afin d’induire l’Humanité en erreur, et empêcher que le nécessaire soit fait pour arrêter la crise climatique.

Total détruit les vies 💀 et les moyens de subsistance de millions de communautés indigènes, de paysan.ne.s . Ils saccagent les paysages sur lesquels leurs yeux se sont posés. Ils ont dépensé des millions pour gagner des milliards 💵 . Ils ont engagé des armées de lobbyistes, de mercenaires et de militants politiques pour que le pétrole et le gaz continuent à brûler 🔥 🔥 , coûte que coûte.

Extinction Rebellion est évidemment signataire de cette accord, nous participerons à cette semaine d’actions.

Nous appelons tout le monde à nous rejoindre ✊ et à perturber collectivement les opérations de TotalEnergies en utilisant un large éventail de tactiques pour des actions puissantes et créatives afin d’arrêter l’un des acteurs les plus écocidaires de la planète ⏳ .

Total doit s’effondrer pour éviter un effondrement total.

Avec amour 💚 et rage ✊

L’appel à l’action:

https://glasgowagreement.net/…/collapse_total_call_to…/

Total en Ouganda

https://www.amisdelaterre.org/letat-francais-fait-le-jeu…/

Total masque le réchauffement climatique

https://reporterre.net/Changement-climatique-Total-savait

Total en Arctique

https://www.amisdelaterre.org/arctique-le-gouvernement…/



Critique de l’intérieur.





Fachos



Et oui les fachos sont violents, est-il utile de le rappeler :




En guise de réponse aux pensées dogmatiques de l’extrême droite.



Le « philosophe » de plateaux télé Michel Onfray n’en finit plus de s’enfoncer dans la fange. Avec cette excuse qu’il se donne lui-même d’être de ceux qui regardent la réalité en face, il cautionne et valide l’idée de l’antisémite d’extrême droite Renaud Camus, réintroducteur du fameux « concept » (ou plutôt phantasme) de « Grand remplacement »… Il semble regretter que ce dernier soit maltraité par ceux qui le qualifieraient de « fasciste » !… Chacun ses préoccupations. Ça ne le gène pas par contre de réhabiliter un triste sbire qui comptait les juifs, tel l’antisémitisme de la fin du 19ème siècle le plus décomplexé d’un Drummond, celui de La France Juive : “Je ne trouve pas convenable qu’une discussion sur une radio de service public, se déroule exclusivement entre cinq personnes juives » écrivait Renaud Camus. Les temps sont décidément très inquiétants…

Et ce glissement de gens sensés être de gauche ou républicains au départ n’est pas sans rappeler celui de l’avant deuxième guerre mondiale avec ce même glissement vers des idées de plus en plus antisociales et identitaires, reniant le Front Populaire, de Daladier à la quasi-totalité de la Presse, sans même parler de Jacques Doriot…

« L’un des mots d’ordre de l’extrême droite de 1938 et qui était encore celui du Front national jusque dans les années 1990, était “ni droite, ni gauche, Français”. Tout est dit dans la formule : on abandonne le clivage politique traditionnel au profit d’une unité mythifiée qui suggère qu’il y a l’anti-France. »

Et cette façon de se placer en dehors de toute idéologie, de droite ou de gauche, de regarder les soi-disant faits dans la réalité, n’est qu’une manière commode pour lui de légitimer ici une extrême droite la plus abjecte.

Il fait dire aussi n’importe quoi aux démographes et autres institutions qui décriraient selon lui le Grand remplacement, confondant un délire paranoïaque d’extrême droite avec une science : la démographie.



Médias


Danger censure !!!

AFFICHE ANTI-ZEMMOUR : DÉCHAINEMENT MÉDIATIQUE CONTRE NANTES RÉVOLTÉE

– Mise au point –

Jeudi matin, de nombreuses affiches apparaissaient sur les murs de centre-ville de Nantes contre le candidat pétainiste Eric Zemmour. Certaines d’entre elles figuraient un dessin de l’individu avec une cible. Nantes Révoltée mettait en ligne quelques photos d’affiches aperçues dans l’espace public. Notre média relaie l’actualité sociale et politique nantaise depuis des années, ce collage en fait partie. La référence parait évidente : le candidat avait braqué des journalistes avec une arme de guerre, quelques jours plus tôt, dans un salon de l’armement.

Mais cette publication anodine d’un collage d’affiches contre la tenue d’un meeting néo-fasciste a provoqué un déferlement médiatique délirant. Plusieurs chaînes d’information ont tourné en boucle sur les « affiches menaçantes » – les montrant donc de nombreuses fois à des millions de personnes –, évoquant le « danger des antifas » et mettant explicitement en cause le média Nantes Révoltée. Nous avons reçu des centaines de messages de menaces de mort de nature fasciste, et nos différentes plate-formes, ont été temporairement bloquées. Hier soir, les forces de l’ordre contactaient Twitter pour suspendre notre compte.

Rappelons qu’Eric Zemmour réhabilite ouvertement le Maréchal Pétain, le Préfet Papon ou le Général Bugeaud : des tortionnaires, des assassins, des bourreaux. La violence extrême, celle des héritiers de Vichy, celle qui a raflé des enfants juifs et torturé des résistances, est du côté du candidat médiatique. A côté, une caricature ou une affiche est dérisoire, mais c’est cela qui indigne les médias. L’esprit Charlie aurait-il disparu dès qu’il s’agit d’un candidat d’extrême droite ? Le pétainisme est-il devenu une religion d’Etat dans ce pays ?

Il est tout à fait compréhensible et légitime que dans la ville des 50 Otages, des nantais et nantaises soient en colère contre la venue d’un pétainiste, et l’expriment.

Enfin, le même Eric Zemmour déclarait qu’il trouvait « sympathique » et « gaguesque » il y a quelques semaines la vidéo sur youtube d’un militant d’extrême droite qui mitraillait à balles réelles un mannequin représentant un « gauchiste », avant de lui donner des coups de couteau. Mettre en scène l’exécution d’un militant de gauche est donc autorisé. Pas des affiches.

Non seulement ce pétainiste et la galaxie qui tourne autour peuvent inonder les médias de sorties néo-fascistes, misogynes et racistes, et même menacer de mort leurs opposants, mais il est aussi interdit de les contester. Et même de relayer une contestation.

Nous vous tiendrons au courant des éventuelles suites judiciaires. Il serait choquant que le procureur qui n’a jamais poursuivi les membres d’un commando néo-nazi violent parfaitement identifié cet été à Nantes poursuive notre média pour la photo d’une affiche sur l’espace public. Mais tout est possible dans cette époque troublée. Nous avertissons dès à présent qu’un éventuel procès sera l’occasion d’une tribune contre le pétainisme, le fascisme, et les pratiques de l’extrême droite à Nantes comme ailleurs. Ce sera aussi l’occasion d’interroger la fameuse « liberté d’expression » si souvent invoquée sur les plateaux télé quand il s’agit d’étaler des horreurs racistes.


🔴 RÉPONSE OUVERTE AU PRÉFET DE LOIRE ATLANTIQUE

La préfecture de Loire-Atlantique a publié un communiqué décrivant «une manifestation à l’appel de « Nantes Révoltée » contre la venue d’Éric Zemmour», avec « 150 membres d’ultra-gauche et gilets jaunes au comportement particulièrement violent ». Et menace : « un travail d’enquête et d’identification s’engage ».

D’abord, nous rappelons au Préfet, qui le sait très bien, que Nantes Révoltée est un média, qui existe depuis 10 ans, et qui traite de l’actualité sociale et politique à Nantes et dans le monde. Nous sommes lus par plusieurs centaines de milliers de personnes chaque semaine. Un média n’organise pas de manifestations. En revanche, nous relayons des appels lorsque ceux-ci nous apparaissent nécessaires. La tenue d’un meeting pétainiste dans la ville des 50 Otages est un motif plus que légitime de mobilisation.

➡️ Si des dégradations ont eu lieu, interrogez-vous sur la nécessité de gazer massivement un parking, sur une zone commerciale très fréquentée, avec beaucoup d’enfants, et plus généralement des personnes peu habituées aux manifs – et pouvant réagir de façon risquée.

➡️ Interrogez-vous sur la forte présence de voitures et l’absence de gestion de la circulation en amont, de nombreuses voitures prises dans les gaz ayant mis en danger les personnes présentes à la manifestation. Selon plusieurs sources, les dégâts les plus importants ce samedi après-midi, ce sont les voitures endommagées par les tirs de grenades.

➡️ Interrogez-vous sur les comportements des policiers zélés, ayant parfois déversé des dizaines de grenades lacrymogènes alors qu’il ne se passait absolument rien, et sans sommation.

➡️ Interrogez-vous enfin sur la légalité, au moins sur la légitimité, d’une mise en scène médiatique autour d’un pseudo-candidat pétainiste à la présidentielle, multi-condamné pour « provocation à la haine raciale », qui réhabilite des tortionnaires notoires et propose une gestion de la société basée sur la ségrégation.

➡️ Merci d’éviter de faire passer notre média, et plus généralement le mouvement antifasciste, pour des hordes de violents cherchant à tout prix à en découdre. C’est la société que vous protégez qui est violente et indigne. Ne pas se soulever face à cet ordre injuste, voilà l’erreur.

A nos lecteurs et lectrices, à nos soutiens : cela fait deux fois cette semaine que Nantes Révoltée est menacée. Pour une photo d’affiches contre Zemmour, un torrent médiatique et une pluie de menaces se sont abattus sur nous, et nos comptes ont été bloqués temporairement. A présent, notre média est ciblé pour la manifestation de samedi. Et il y a quelques semaines, par des syndicats policiers. En plus de vagues régulières de diffamations et de menaces. Nous avons bien conscience d’être un contre-pouvoir dans une période d’effacement des contre-pouvoirs, de déranger alors que les autorités ne supportent plus de contestations. Nous continuons, mais avons besoin de votre solidarité en cas de nouvelles attaques. Merci.



Les médias Bolloré recyclent à l’infini la coproduction Zemmour

Chez Bolloré, le Zemmour est inusable. Morandini le promeut dans un Drancy artificiel, Sonia Mabrouk y voit l’info de la journée, Hanouna l’émission télé de l’année, Praud jette des fleurs non-stop, Morandini débriefe Morandini. Bienvenue en enfer : https://www.arretsurimages.net/…/face-a-la-rue-sur…





Tribune



Analyse


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s