MANIFESTATIONS DU 5 OCTOBRE À BREST : un cortège « contre la réforme de l’assurance-chômage et les politiques antisociales » partira à 10h du Pôle emploi Marine (port de commerce) pour rejoindre la manifestation « pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études » à 11H, place de la Liberté

Nous relayons ces informations de RDV dont nous ne sommes pas à l’initiative


Suite à l’occupation du pôle emploi Marine, ce vendredi 1er octobre 2021, nous, précaires, chômeurs et chômeuses, intermittents et intermittentes appelons à poursuivre les actions contre la réforme de l’assurance-chômage et plus largement contre les politiques antisociales du gouvernement.
Nous vous donnons rendez-vous mardi 5 octobre pour la journée de mobilisation et de grève appelée par les organisations syndicales.
Pour amplifier la mobilisation contre la réforme de l’assurance-chômage, retrouvons-nous au pôle emploi Marine (port de commerce, Brest) dès 9h, ce mardi 5.
Puis nous invitons toutes les personnes en lutte ces derniers mois : bibliothécaires en grève, personnes en lutte contre la société de contrôle notamment l’instauration du pass sanitaire, précaires en lutte contre la réforme chômage, aktionnistes, et toutes personnes se reconnaissant dans la nécessité de se rassembler de manière horizontale pour lutter contre l’austérité,
  • à rejoindre le cortège qui partira à 10h devant le pôle emploi Marine (port de commerce, Brest) et qui rejoindra la manifestation de 11H, place de la Liberté.
A mardi.






🔴 MOBILISATION NATIONALE LE 5 OCTOBRE ! ⚫
Rendez-vous sur la parvis de la faculté Segalen à 10h30. ✊
📣 Revendiquons l’abandon définitif de la réforme de l’Assurance-chômage et des retraites ainsi que :
📍 Pour les étudiant·e·s :
* Le retour du repas à 1 euro pour l’ensemble des étudiant·e·s
* Une réforme immédiate et ambitieuse des bourses
* La mise en place d’un filet de sécurité sociale pour l’ensemble des étudiant·e·s garantissant une protection sociale supérieure au seuil de pauvreté pour ne pas avoir à se salarier pendant ses études
* L’abandon de la sélection en Licence et en Master
* La création de places en licence et en master ainsi que la titularisation des contractuel·le·s et l’embauche de personnels
* L’abandon du plan Bienvenue en France qui augmente les frais d’inscription pour les étudiant·e·s étranger·ère·s non-européen·ne·s
* Un investissement de l’État nous permettant d’étudier dans de bonnes conditions
📍 Pour les lycéen·ne·s :
* L’abandon du processus de sélection de Parcoursup et davantage de moyens pour l’orientation des élèves
* Un plan de recrutement massif d’enseignant·e·s pour rattraper le retard et des mesures fortes dès la rentrée 2022 pour réduire le nombre d’élèves par classe
Pour les jeunes en insertion professionnelle :
* L’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans en insertion afin d’éviter qu’un trop grand nombre ne tombent dans l’extrême précarité
* La suppression des contrats précaires pour aller vers le CDI et la titularisation comme norme d’embauche
* Le recrutement et la formation de jeunes dans le service public en commençant par la santé et l’éducation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s