Revue de presse au 24/05/2021

Local

C’était vendredi 21 mai 2021 à Carhaix

188447018_3788551447924360_4243523073020324318_n


189540029_3788546467924858_2898559654301582878_n


VIDÉO

ON NE LÂCHE RIEN.

Parce que ce sont les mêmes maux qui nous rassemblent ou qui nous font converger.

Parce que ce sont ces mots qui résonnent en nous depuis mars dernier,

Reprenons encore et toujours cet hymne,

Battons-nous encore et toujours,

Dansons encore.

Une courte vidéo, rapide, pour vous partager les moments que nous avons partagé à Carhaix aujourd’hui.

Merci à HK d’être venu ! Merci au Quartz Occupé d’être toujours autant motivé et souriant ! Merci à Carhaix, Bretagne, France de nous avoir accueilli !

Bonne soirée 💜


SOUTIEN AUX LYCÉENS !

📣 La CNT interpro-Brest était présente aujourd’hui auprès des lycéen•nes de Brest. Iels étaient mobilisés contre la réforme Blanquer et pour le passage des épreuves terminales en contrôle continue ! Plus que jamais, mobilisons nous pour une société plus juste et égalitaire !

🏴 🚩

#unl #cnt #cntbrest #blocusbrest #lyceesencolere #lyceesdeter #nonreformeblanquer #bacnoir #cntfrance #cnt29 #brest #unlbrest @ Lycée de l’Iroise



Favoris  · 1tthSepfeaons9 mdoeali,i r2gn1:n4m7fed  ·

Brest – #noculturenofuture #quartzoccupé #sud #cgt #cnt #lescopains

Petite piqûre de rappel des intermittents du spectacle pour la réouverture des terrasses ce soir mercredi19 mai 19h30, c non,

Non à la réforme chômage !


188226754_143832771112087_163428694370728912_n




Carton rouge 🟥 pour Jean-Charles Larsonneur
Amis brestois, à l’heure où les crises écologiques devraient mobiliser toutes les forces ✊, notre député ne semble pas concerné. Du 29 mars au 17 avril, il avait pourtant la possibilité de présenter de nouveaux amendements 📜, comme ceux proposés en masse par les ONG 🌳.
Mais voici son bilan 😱:
❌Présence quasi-nulle aux débats
❌ Aucun amendement améliorant la loi
❌ Co-signataire de 3 amendements dégradant les propositions des citoyens
❌ N’a pas jugé bon de répondre aux demandes de rencontres des organisations locales
Il est de notre devoir de dénoncer ce bilan honteux, qui a été affiché au marché de St Louis et dans divers endroits de Brest
Merci 🙏 à Greenvox 29 – le lobby citoyen pour le bilan des députés
Nous continuerons à surveiller 👀 les actes de nos représentants et vous informer 💪
Avec amour 💚 et rage ✊

Il Y A 150 ANS DÉBUTAIT LA SEMAINE SANGLANTE !

Du dimanche 21 au dimanche suivant 28 mai 1871 la Commune de Paris, insurrection et véritable démocratie populaire instaurée à Paris fût écrasée par les troupes versaillaises de la république d’Adolphe Thiers ! Car oui, la république peut bien être contre le peuple !

De 20 000 à 30 000 morts du côté des communards, des exécutions sommaires en masse, littéralement des ruisseaux de sang coulant entre les pavés parisiens à force d’exécutions de prisonniers de la part de l’armée versaillaise. Souvent sur la base d’un simple soupçon, une dénonciation plus ou moins calomnieuse, la marque du fusil, de la poudre sur les mains ou simplement le fait d’avoir des mains caleuses c’est à dire marquées par le travail, pouvaient servir de « preuves » à exécution sommaire.

Pour poursuivre le bilan : « 43.527 arrestations (bilan officiel du général Appert), des déportations en masse (Nouvelle Calédonie : Nouméa etc.). Paris passe alors de 2 millions d’habitants en 1870 à 1.818.710 en 1872, avec une perte d’environ 100 000 ouvriers du fait du siège, des morts de la guerre, des prisonniers, des exilés et des massacrés du printemps 1871. » Voir l’article complet de Ahou ici : https://giletsjaunesbrestois.home.blog/…/ahou…/

Aujourd’hui comme à l’époque, les classes populaires sont animalisées, chosifiées, dépeintes comme des hordes de barbares. Clairement, les pouvoirs politiques et médiatiques préparent la population à, si la situation sociale se tend du fait de la crise économique, tirer sur le peuple, cette fois-ci à balles réelles !

La répression des Gilets Jaunes et en banlieue n’auront alors été qu’un prélude à une répression sociale bien plus violente en France. Ces sont les « forces de l’ordre » au service de l’État et donc dans la plupart des cas de la bourgeoisie, qui fixent le niveau de violence et de confrontation !

Plus que jamais il est temps de crier « VIVE LA COMMUNE ! »

La semaine sanglante par Marc Ogeret


National


❤️UNE LUTTE N’EST JAMAIS PERDUE TANT QU’ELLE N’EST PAS ABANDONNÉE ✊
L’incroyable mais elles l’ont fait : les femmes de chambre de l’hôtel Ibis-Batignolles ont gagné ! Elles ont obtenu gain de cause pour la plupart de leurs revendications !
23 mois de lutte.
8 mois de grève.
Une leçon de courage et de dignité.


Inculpé-e-s 8 décembre (cagnotte de soutien ICI)





 Manif de flics à Paris


186934404_316173993213770_1539784438734087761_n


Jean-Marie Bigard, tout content de se faire photographier avec deux fachos racistes et réactionnaires !… (Éric Zemmour et Jean Messiah). Et dire que cet olibrius prétendait porter les revendications des Gilets jaunes : la mauvaise blague !… Encore une fois : où va la France ?

186629927_3043504029305399_1338943082521987242_n


AMBIANCE LUNAIRE AVEC LES FLICS À PARIS

Cinoche : des images de policiers malmenés défilent sur un écran géant accompagnées d’une musique larmoyante.

Séparation des pouvoirs : « Le problème de la police c’est la justice ! » lance à la tribune Fabien Vanhemelryck, secrétaire général du syndicat policier d’extrême droite Alliance. Quel sens de la formule ! Limpide, simple et efficace… non vraiment, bravo, un vrai génie !

« Il est temps surtout de frapper les petites frappes pour apporter des réponses pénales immédiates. » peut-on entendre ailleurs… Quel style !

Réouverture des cinés : arrive ensuite une vidéo (sur écran géant toujours) d’un policier blessé en service, au visage tuméfié, parlant de sont lit d’hôpital (c’est à peine mis en scène !…) : « Je fais cette vidéo car y en a vraiment marre. ». Puis d’ajouter le très classique mais néanmoins efficace (sait-on jamais?) : « La peur doit changer de camp. »

Les keufs ont aussi dans leur bagages des invités surprises, de véritables stars du show-biz, à savoir Gérard Lanvin qui n’en finit pas de décrépir et Vincent Moscato qui anime le Super Moscato Show sur RMC (le titre donne vraiment envie !…).

Au fond, on peut voir notamment un gros ballon de syndicat bien identifié : CFDT. Décidément, ils ne sont pas à une trahison prête !…

Arrive le rappeur Kaotik qui pousse la chansonnette, si si c’est vrai ! Et oui, les flics aussi peuvent aimer le rap et ainsi montrer qu’ils sont modernes et tolérants au fond, n’allez pas croire… mais bien rance le rap s’il vous plaît ? Bien rance !

Pour finir en beauté avec une vibrante marseillaise, drapeaux bleus virevoltant, le rouge du drapeau tricolore s’étant évanoui dans le bleu de ceux des syndicats de police ! C’est ça la France ?!…

Et dire que ce qui s’appelait autrefois « la gôche » a participé à cette pantalonnade : le melonné Yannick Jadot pour Europe Écologie Les Verts, la revêche bourgeoise de Paris Anne Hidalgo et l’insipide Olivier Faure pour le Parti Socialiste (qui ose encore porter le nom de « socialiste », le parti, pas Olivier Faure qui lui ne porte pas grand chose) et le clou du spectacle, l’oxymorique néo stalinien social-démocrate sauce Marchais Fabien Roussel pour le Parti Communiste Français, qui lui, ne sait décidément plus où il habite (je parle du parti), de Moscou à Stalingrad (attention au crack !) en passant par la place du colonel Fabien sans passer par la case prison, enfin, quelque chose dans le genre. Delphine Batho était là aussi, pour un parti écolo ne méritant même pas une recherche Google (enfin je veux dire, par le truchement d’un moteur de recherche cool et écolo bien sûr, comme aurait pu le dire notre bienheureux Président).

Tout le monde est là toutes tendances confondues, c’est la fête ! Il y a aussi Jean-Christophe Lagarde pour l’UDI (centre-droit… enfin la droite quoi !). Pour Les Républicains : Laurent Wauquiez, Christian Jacob, François Baroin etc.

Bref, une fameuse dream team côtoyant des Éric Zemmour, Philippe De Villiers et Jean Messiah ; Jordan Bardella et sa clique du mal nommé Rassemblement National ou affidés, Wallerand de Saint-Just, Julien Odoul, Sébastien Chenu, le couple Ménard, la nièce Le Pen, Marion Maréchal, Thierry Mariani. Le raciste, malingre et apeuré Ivan Rioufol comptait se rendre à la manifestation et peut-être aussi la quasi-totalité du plateau de Pascal Praud (Élisabeth Levy etc.) ? Et bien sûr était présent, accompagné de son fidèle berger Lallement (Didier, le Préfet de police de Paris), le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin qui déclara ces mots d’amour aux policiers et pour la postérité c’est évident : « Tous les matins quand je me lève, tous les soirs quand je me couche, je pense à vous. »

Musique lancinante, éteignez les lumières, commencez le cinéma !

La réalité dépasse parfois la fiction… et c’est franchement flippant !

PS : sans oublier Nicolas Dupont-Aigan (Debout La France) également présent bien sûr et Éric Ciotti (Les Républicains flirtant avec le Rassemblement National) que l’on a pu voir converser « chaleureusement avec le socialiste David Habib, député des Pyrénées atlantiques et vice président de l’Assemblée nationale. » : LA POLICE VEUT DICTER SA LOI AUX DÉPUTÉS ET À LA JUSTICE – UN BOURBON SINON RIEN #6 – Blast

  • Manif Police: la propagande en marche pour les présidentielles – QG


  • Manifestation des policiers : les syndicats plastronnent – MEDIAPART

  • LA POLICE VEUT DICTER SA LOI AUX DÉPUTÉS ET À LA JUSTICE – UN BOURBON SINON RIEN #6 – Blast


VIDÉO

⚫ « LES DIGUES CÉDERONT » : 19 MAI, JOUR HISTORIQUE

– «Le problème de la police, c’est la Justice. La justice doit rendre des comptes ! »

– « Les digues céderont, c’est à dire les contraintes de la Constitution, de la loi ».

– « Avant que la situation ne soit plus gérable par des moyens conventionnels ».

➡️ Ce sont quelques déclaration hallucinantes et proprement néo-fascistes prononcées ce mercredi 19 mai devant l’Assemblée Nationale, par des représentants de la police, sous les acclamations. La police veut donc faire « céder les digues de la loi », arrêter d’utiliser « les moyens conventionnels » – donc tuer ? Torturer ? –, et menace ouvertement la justice. Le tout retransmis en direct à la télévision.

➡️ Ce qui fait de ce 19 mai un jour historique, c’est la présence de nombreuses personnalités de la gauche, aux côtés de l’extrême droite, dans cette démonstration de force autoritaire extrêmement inquiétante. Le leader du Parti Socialiste a même déclaré que « la police doit avoir un droit de regard sur la justice » et sur les peines. Une déclaration dictatoriale, puisque c’est une négation totale de la séparation des pouvoir, fondement des principes démocratiques. Le PS est désormais à droite des déclarations d’un Jean-Marie Le Pen d’il y a 20 ans. Rendons nous compte du basculement !

➡️ L’histoire jugera. En attendant, organisons nous, car l’ennemi est déjà prêt à verser du sang et des larmes.

Via : Caisses de grève


188003766_930253987798347_4743902090320516182_n

Ces gens là vont manifester à côté de la Police, du Ministre de l’Interieur et du Syndicat Alliance qui réclament un durcissant de la loi et plus de répression. Honteux.


On peut remettre la palme de la stupidité politique pour ces trois partis “de gauche”, dont les représentants Yannick Jadot (EELV), Olivier Faure (PS) et Fabien Roussel (PCF) viennent régulièrement chouiner dans les médias du « déclin de la gauche ». Quand on les voit répéter les mots d’ordre des syndicats policiers et agiter la queue face à la moindre polémique initiée par l’extrême-droite, on finit par le souhaiter, le déclin de leur gauche à eux.

Nos chers « partis de gauche » qui se pinçaient le nez face au mouvement des Gilets jaunes, soit disant trop « raciste et homophobe », font moins les fines bouches pour venir manifester avec le RN et soutenir la police et ses revendications fascisantes. Et il faudrait souhaiter « l’union de la gauche » avec ce ramassis de blaireaux qui, du PS au PC, en passant par les écolos, n’a des principes « républicains » que quand il s’agit d’appeler à « faire barrage » ?



188677586_4025330837503059_3096762476641658959_n

🇩🇪 VU D’ALLEMAGNE : LA FRANCE À LA VEILLE DU FASCISME

– Un quotidien allemand centriste s’inquiète du climat d’extrême droite en France, comparable aux années 1930 en Allemagne –

Le journal allemand Handelsblatt est un quotidien « économique » de centre-droit. Pas vraiment un repaire antifasciste, mais un titre de presse libéral, l’équivalent du média Les Échos chez nous. Pourtant, ce journal sonne l’alerte rouge sur la situation politique française : vu d’Allemagne, le gouvernement Macron a choisi de régner à l’extrême droite, la police et l’armée menacent de coup d’Etat, et le fascisme est aux portes du pouvoir. Des constats que nous connaissons, mais qui résonnent différemment quand ils viennent de centristes d’outre-Rhin. Morceaux choisis :

« L’Allemagne doit désormais s’inquiéter […] Les Européens négligent l’orage qui menace la pointe ouest du continent : les extrémistes de droite sont plus près que jamais de prendre le pouvoir en France.

[…]

L’élection de mai 2022 menace d’être un crash politique pour tous les démocrates. On s’attendait à ce que le match 2017 de Macron contre Le Pen ne se répète pas, mais tout indique une nouvelle édition, dans des conditions différentes de celles de l’époque […]

Valérie Pécresse, la responsable de la région Ile-de-France, veut également entrer dans la course. Son slogan n’est pas différent de celui de ses concurrents : «Je veux rétablir l’ordre et redonner aux Français leur fierté». On pourrait penser que la France vient de survivre à une incursion de vandales ou a perdu une guerre.

[…] Le président semble avoir pris sa décision : il veut pêcher dans le réservoir des électeurs de droite. Par conséquent, depuis des mois, il mène un discours qui ne lui était pas habituel : la sécurité et l’ordre. […] Macron décline toutes les questions sous forme de questions de sécurité intérieure. Avec son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui est à l’extrême droite, il estime avoir trouvé une solution miracle contre l’extrémiste de droite Le Pen.

Le président espère pouvoir ramasser les restes des conservateurs en se déplaçant vers la droite. […] Avec sa nouvelle orientation, Macron s’écarte de son noyau politique […] Chaque discours que Macron fait porte sur les musulmans, la protection des frontières ou la nécessité de renforcer la police et l’armée. Macron a rendu une immense faveur à Le Pen : il amène le débat exactement sur le terrain où Le Pen est gagnante. Il est piégé.

[…] L’humeur au sein de la police française a rarement été aussi tendue qu’au cours de ces semaines. Les gouvernements successifs ont répété le même schéma : faire des discours lapidaires, durcir les lois, espérer que le mécontentement des hommes en uniforme s’atténuera.

L’extrême droite alimente l’ambiance. Le journal «Valeurs Actuelles» a publié deux tribunes d’officiers : si les politiciens ne revenaient pas à la raison, les militaires devraient intervenir et «prendre une action risquée» pour assurer la sécurité des Français. Une menace ouverte de coup d’État qui aurait des conséquences immédiates dans toute autre démocratie. En France, le gouvernement minimise le processus.

[…]

Le ministère de la Défense ne répond pas aux questions sur l’influence des extrémistes de droite dans les forces armées. Les réactions politiques sont presque plus inquiétantes que les tribunes elles-mêmes. Marine Le Pen a immédiatement proposé aux militaires le soutien du Rassemblement National. Rachida Dati, une ancienne ministre de la Justice, a déclaré qu’elle était d’accord avec les officiers. Xavier Bertrand, un conservateur libéral, n’a jamais critiqué ceux qui flirtent avec un coup d’État.

Cela ressemble à une stratégie concertée : «Valeurs Actuelles» appelle les politiciens conservateurs et extrémistes de droite à s’unir pour coincer Macron. Une surenchère est lancée. […]

Un an avant une élection décisive, la situation politique de la France ressemble plus à la République de Weimar finissante qu’à la France moderne que l’on connaissait. Macron aurait pu, dans ce chaos, être la voix de la Raison. Aujourd’hui, rien ne suggère qu’il souhaite l’être. Demain, il sera peut-être trop tard. »

L’article complet en allemand : https://www.handelsblatt.com/…/wahlen…/27190706.html…


188250192_10158279825142759_7430965256929245981_n


J’ai des suées. T’as vue qu’a part les insoumis les principaux parties défilaient aux côtés de la flicaille ?

Jean-Gabriel Farris oui j’ai vu, c’est incroyable la vitesse de la chute…Tout indique que la grande majorité des partis politiques estime comme acté que la Police sera l’arbitre de la prochaine élection présidentielle, et que le candidat qui passera sera celui de la Police…

Ah ce stade c’est plus qu’inquiétant !


187597022_316952266469276_2563707993823787391_n



Sympa le p’tit verre en terrasse !…

188447017_2980714082208890_217284847176005497_n



190908852_927316548114121_4171108240966729357_n



✊ FAIRE SÉCESSION✊

La manif policière devant l’Assemblée Nationale n’est pas qu’un épiphénomène. Elle révèle l’état de notre société et donne une idée assez précise de son évolution dans les prochaines années.

Alors que le pays a traversé une crise sanitaire catastrophique (plus de 100 000 morts, des hôpitaux et des soignants débordés) et qu’il entame une crise économique tout aussi dévastatrice (des millions de personnes au chômage, tombant dans la pauvreté, des faillites à la chaîne), il paraît que les deux « problèmes » majeurs sont :

– Le danger de l’islam et de l’étranger

– La police qui n’est pas assez reconnue et protégée

On pourrait presque en rire. Si tout cela n’allait pas aussi loin comme on l’a vu hier avec le ministre de l’Intérieur, le préfet et toute une partie de la classe politique (du PCF au RN) qui ont participé à un rassemblement putschiste prônant ouvertement la fin de l’indépendance de la justice…

Au passage, le même jour, après 200 jours de couvre-feu inédit dans l’histoire de la 5e République, des terrasses ont été évacuées avec des gaz lacrymogènes (à Rennes) et des policiers armés de mitraillettes automatiques (à Paris).

2022 est déjà perdue. La 5e République est déjà foutue.

On peut se lamenter, mais il faut surtout en prendre acte.

Acter qu’il n’y a plus rien à espérer du système, et de tous ceux qui composent avec. Partis politiques, syndicats, assos, collectifs… Tous ceux qui continuent de jouer « le jeu » de notre société actuelle en font partie et ne font que retarder sa chute. Sauf qu’avant de chuter, le système va mettre tout en œuvre pour vivre le plus longtemps possible, y compris des politiques racistes, inhumaines et meurtrières. Il sera prêt à tous les « sacrifices » pour peu que cela lui donne quelques années de plus.

Cela fait des décennies que les riches deviennent plus riches, de façon indécente et totalement déconnectée de toute réalité macro économique. Pendant ce temps, la planète se meurt, tout comme les classes les plus précaires. Les classes moyennes, elles, sont paupérisées, sur l’autel de la crise et de sacrifice… permettant aux ultras riches de gagner encore plus d’argent.

Alors oui, face à ce terrible constat, une seule issue : faire sécession.

Cesser de tenter de « réformer » le système de l’intérieur. Cesser de jouer le jeu de la « démocratie » en exprimant nos colères par des pétitions, par les élections ou par des manif/nasses. Cesser de composer avec des personnes et structures qui affirment vouloir changer le monde mais sans changer les règles. Cesser d’écouter et de regarder les médias des ultras riches. Cesser de participer à leur simulacre démocratique. Cesser de leur donner de l’importance.

Car au final, nous sommes des millions à en avoir clairement ras le cul de ce monde, de cette société. A vouloir tenter de tout renverser pour tout changer. Des millions à ne pas considérer l’étranger ou l’autre comme la cause de nos malheurs. Des millions à savoir que c’est le puissant, l’ultra riche, qui en est responsable.

Mais le système est si bien fait que les espaces médiatiques, politiques, publiques sont occupés par des personnes et des débats qui laissent à penser que les thématiques imposées par les puissants sont vraiment celles qui préoccupent le plus grand nombre.

Cessons d’être en réaction. Construisons à côté. Construisons sans eux. Détruisons aussi. Émancipons nous de nos chaînes, de nos maîtres, de nos peurs.

Quand une société nous parait si affreuse et inhumaine, et qu’elle prétend vouloir/devoir aller encore plus loin dans l’inhumanité, nous n’avons qu’une option : faire sécession.


188870238_4025639570868231_6605080929091941087_n


Médias


Naissance d’un monstre

À PROPOS DE PASCAL PRAUD :

Dans un article du Monde, Ariane Chemin raconte comment le journaliste de CNews est reçu avec les honneurs à Matignon, à la questure de l’Assemblée (où le reçoit le député Florian Bachelier, habitué de ses émissions) et même à l’Élysée. Emmanuel Macron et son conseiller Bruno Roger-Petit entretiennent des contacts réguliers avec Pascal Praud, allant jusqu’à lui livrer des infos en direct. Ariane Chemin explique que Bruno Roger-Petit, « le “M. Triangulation” de l’Élysée, scrute depuis longtemps CNews, qui relaie souvent les obsessions de l’extrême droite et a pour lui le même avantage que Valeurs actuelles : cliver l’opinion en deux camps sans laisser beaucoup de place à d’autres courants de pensée ».


Analyses


LES FORMES D’ACTION COLLECTIVE NE MANQUENT PAS ET PEUVENT SE COMBINER !

Sur les ZAD, leur échelle d’opération : expériences nécessaires mais pas suffisantes !
Réaffirmons les possible complémentarité et combinaison des formes de luttes : changement d’institutions politico-économiques par la prise du pouvoir d’État, grèves offensives avec reprise de pouvoir des travailleurs sur leur outil de travail, socialisation de la valeur crée par la cotisation (Voir réseau salariat, Friot, Lordon), actions de blocage, « sabotage », grève du zèle, syndicalisme révolutionnaire visant l’expropriation, soulèvement populaire de type insurrectionnel, à-côtés du capitalisme avec la construction de vies autonomes comme sur les ZAD, assemblées de ville ouvertes à tous, prise des municipalités par un pouvoir citoyen d’assemblées de base (municipalisme libertaire de Bookchin)…
Bref, les propositions ne manquent pas et ne s’excluent pas mutuellement !… La liste n’est ici pas exhaustive…

Pour en finir avec le 1er mai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s