Revue de presse au 03/05/2021

Local


Soutien inconditionnel à tous les salariés de l’usine de Caudan, salariés d’une multinationale aussi sourde que les autres, salariés d’une multinationale qui détruit l’humain et engraisse les actionnaires, salariés d’une multinationale qui vole l’argent public et licencie.


Les fachos de La cocarde étudiante avaient recouvert à différents endroits les affiches annonçant la manifestation du 1er mai de leurs affiches infâmes et menaçantes, prouvant encore une fois, s’il en était besoin, que l’extrême droite ne défend pas les travailleurs et encore moins les plus précaires !


Heureusement nos colleurs étaient sur le « qui-vive » pour recouvrir à leur tour leurs affiches et inviter à nous rassembler le 1er mai pour la journée internationale de lutte pour les droits des travailleurs




Vidéo de la manifestation du 1 mai 2021 à Brest d’Ambre Bdns et Érik Erik Amiches.
Merci au collectif du  Quartz Occupé
et les aktionnist-es brestois, à la fanfare invisible, aux brestoi-es d’avoir rendu ce moment festif ça change des rassemblements « plan-plan » et ça fait un bien fou !
On remet ça quand ? 😉
« Nous on veut continuer à danser, chanter, enlacer nos pensées…. » HK






Nantes Révoltée

☁ ALORS GRASLIN, ÇA GAZE ?

– La place Graslin noyée dans les gaz par la police –

Alors que le cortège de tête autonome, très fourni aujourd’hui, quittait la place Graslin pour continuer de manifester dans les beaux quartiers, la police a copieusement gazé la totalité de la place, pleine de manifestants : Prises de paroles coupées, syndicalistes asphyxiés, enfants traumatisés.

La barbarie et la violence est toujours du même côté : celui des « forces de l’ordre », du pouvoir, du fascisme. Si quelques personnes qui manifestaient ont cru bon de dénoncer le cortège autonome, et l’accuser d’avoir « gazé des enfants », personne n’est dupe : les torts sont policiers.

C’est toujours la police qui décide du niveau de violence, c’est toujours la police qui vient gâcher la fête, c’est la police qui n’aime les manifs que d’extrême-droite. C’est la police qui tient les armes, et s’en sert lorsqu’on veut reprendre la rue.

Tout le monde aujourd’hui, dans le cortège de tête comme dans le reste de la manifestation, souhaitait passer une belle après-midi du premier mai, que ce soit en continuant la manifestation ou en construisant les luttes futures place Graslin, dans le respect de la pluralité des pratiques et en veillant à la sécurité des différentes personnes

Désarmons la police, reprenons la rue, le premier mai et tous les jours de l’année !

🎥 Marion Lopez, ThéoPrn

VIDÉO


Adieu pascal !

Brest –
Adieu Pascal
Adieu mon ami
Adieu camarade.
Merci pour tous ces beaux moments partagés, ces combats menés côte à côte.


VIDÉO. Lyon. Une manifestante matraquée et traînée au sol par la police ! – RÉVOLUTION PERMANENTE


Nantes Révoltée

Favoris  · 55 min  ·

🔴 1ER MAI : DÉJOUER LE PIÈGE MÉDIATIQUE

Depuis ce weekend, c ‘est une véritable déferlante médiatique pour parler du 1er Mai. S’agit-il de parler de la réussite numérique de la mobilisation, plus de 100 000 personnes, malgré l’état d’urgence ? De la crise sociale sans précédent qui frappe la population ? De manifestations créatives aux mots d’ordres internationalistes et constellées d’hommages à la Commune ? De la répression désormais habituelle de cette date traditionnelle ? Rien de tout cela. Les médias, qui ne parlent jamais du 1er Mai, se précipitent pour raconter que les manifs auraient été « volées » par les désormais fameux « blacks blocks ». Selon une certaine presse, des « casseurs » auraient même « attaqué » le 1er Mai. Malheureusement, cette opération est reprise et amplifiée par certaines directions syndicales. La CGT 44 écrit par exemple que le 1er Mai a été « volé aux travailleurs ». Éléments de réflexion :

➡️ Les personnes masquées et habillées de noir sont également des travailleurs et travailleuses, des chômeurs et des chômeuses, des précaires, mais aussi des étudiant.e.s, et parfois même des gens moins défavorisés. Exactement comme dans les cortèges syndicaux. Les travailleurs et travailleuses ne constituent pas un corps homogène qui pense et agit de la même façon. Il y a des diversités de pratiques, de mode d’action, de pensées, parmi elles et eux. Des niveaux de colère différents aussi. Le 1er mai appartient à celles et ceux qui luttent pour la justice sociale, du cortège de tête, aux lycéens et lycéennes, des étudiantes et étudiants, aux syndiqué.e.s et non syndiqué.e.s. Pas à une organisation.

➡️ A Nantes, que s’est-il passé ? Un cortège internationaliste se trouvait à l’avant du défilé, laissant la banderole intersyndicale passer devant. Pendant le parcours, des tags fleurissent, les palissades de la préfecture sont secouées, des vitrines étoilées et des tensions ont lieu avec le dispositif répressif. Qui tire une quantité impressionnante de gaz lacrymogène. En arrivant sur la place Graslin, fin du parcours officiel, le cortège de tête entame un second tour par la rue Crébillon. Il quitte donc la Place, pour permettre à toutes et tous de terminer la journée selon l’ambiance souhaitée : discussions et verres au soleil sur place ou poursuite de la manif ailleurs. Mais les gendarmes mobiles chargent rapidement, bloquent le cortège et provoquent l’affrontement. Ils envoient une salve continue de grenades lacrymogènes très puissants sur toute la place, bien au delà de la rue concernée. Tout le monde se réfugie tant bien que mal dans les rues adjacentes, suffoquant, vomissant, tombant. Sur la place, un homme prend le micro et fustige les « casseurs qui ont foutu la merde ». C’est l’engueulade. Des membres du cortège de tête comme des syndicalistes s’interposent pour arreter ce conflit absurde. Chacun reprend ses esprits, mais une altercation a eu lieu. Un syndicaliste a craché sur une femme identifiée comme « autonome » avant de la frapper au visage. C’est à notre connaissance la seule personne blessée à ce moment. Vous avez dit « non violent » ?

➡️ La préfecture avait parfaitement rodé son piège. Au lieu de laisser partir le cortège de tête, elle l’a bloqué avant de gazer toute la place Graslin, provoquant un sentiment de rancœur. Il est clair que la préfecture avait écrit ce scénario. C’est bien la police nantaise, sur ordre, qui est responsable du gazage place Graslin. Comme du gazage de la fête de la musique en 2019 ou de la fête foraine, de la maternité … Dans ces conditions, il est dommage d’emboiter le pas de la communication gouvernementale, alors qu’il y avait des milliers de personnes dans la rue pour célébrer les 150 ans de la Commune, une dimension internationale importante, un cortège Queer en tête…

➡️ Les médias préfèrent se concentrer sur ce qui divise. Ils choisissent également de ne pas parler de la répression. Or, gazer comme l’a fait la police place Graslin est une véritable mise en danger d’autrui, surtout vu la puissance suffocante des gaz ce jour-là. De la même façon, les médias n’ont pas parlé des terribles charges policières à Paris et Lyon, des blessé.e.s, des interpell.é.s, mais seulement des bagarres lamentables qui ont éclaté, souvent causées par l’attitude violente d’un Service d’Ordre Brutal. Comme s’il était normal que le 1er Mai, en France, soit réprimé. Joli tour de passe passe.

➡️ En bref, la communication gouvernementale est bien rodée et les médias font monter la tension délibérément. Qu’il y ait des débats entre les composantes du mouvement social est une réalité. Que le SO de la CGT ait déjà été violent envers les autonomes est également tout à fait vrai. Que le cortège de tête et la diversité de ses membres fassent des erreurs est incontestable. Mais la volonté affirmée par certaines directions syndicales de s’approprier le 1er mai, couplée aux tensions déjà existantes sur la question des modes d’action, a ouvert un boulevard au pouvoir pour imposer son récit et ne parler que de bagarres internes aux défilés. A présent, tout le monde politique y va de son petit soutien à la CGT : Schiappa, Borne, Dupont-Moretti… Manipulation grossière de ceux mêmes qui sabrent les droits sociaux et répriment les syndicalistes depuis des années !

Le récit de cette journée a été imposé par le pouvoir. Renchérir, souvent sans avoir les éléments suffisants, c’est tomber dans la narration de l’ennemi. Face au fascisme qui montre chaque jours d’avantage ses crocs, au Régime policier et managérial, aux catastrophes imminentes : discutons, résistons, organisons nous.



Thread Twitter du déroulé des altercations avec le SO de la CGT à Paris


Thread Twitter du déroulé de la manifestation à Lyon (altercations avec le SO de la CGT) :



1ER MAI : « LA RUE EST À NOUS »

Pour la deuxième année consécutive la fête des travailleurs s’est tenue dans un contexte de crise sanitaire.

Une manifestation parisienne marquée par de nombreux affrontements avec les forces de l’ordre.

Sur la place de la Nation, il y a également eu des heurts entre des manifestants et le service d’ordre de la CGT.

VIDÉO



Le service d’ordre CGT

Des flics en civil ?


EDIT : LES GENS ONT ATTAQUÉ LA CGT SUITE À PLUSIEURS DÉNONCIATIONS DE PLUSIEURS PERSONNES AUX KEUFS
🔴 PARIS – LE SERVICE D’ORDRE DE LA CGT
EN ROUE LIBRE APRÈS AVOIR EMPÊCHÉ LES GENS DE MANIFESTER DE MANIÈRE RADICALE
Le SO de la CGT c’est ça :
– Matraques
– Gazeuses
– Casques
– gants coqués
– Violences contre manifestants.
Une similarité avec la bac ?

VIDÉO


Marianne Huet (FB)

🤔 Je vous présente la CGT et ces gardes du corps…Mais dit-moi dans le camion c’est légal tout ceci..🤫


1er-Mai : jusqu’à 170 000 manifestants dans toute la France

En dépit d’un coup de matraque reçu en plein visage, on vous livre ces images brutes du 1ier mai, hier, à Paris.

Une fois de plus, la politique fixée était visiblement axée sur la répression. Les forces de l’ordre, très nombreuses, ont rapidement nassé les manifestants puis chargé le cortège à de multiples reprises de manière à faire monter la colère. Des journalistes ont tout autant été ciblés par cette violence. « J’ai moi même reçu plusieurs coups de matraque lors d’une charge dont un près de l’œil » témoigne notre reporter.

Consternant.

#Mai #1erMai #Fetedutravail #1erMai2021 #premiermai

Comme toujours, merci pour votre soutien et encouragements dans des conditions de travail toujours plus difficiles : https://mrmondialisation.org/donation/

Cette vidéo tournée par nos soins est libre de droit, avec mention de la source : Mr Mondialisation / Tiphaine B. (Creative Common).

VIDÉO



APPEL A TEMOIGNAGES CONCERNANT LES VIOLENCES SEXISTES DE CERTAINS MEMBRES DU SO DE LA CGT

Des femmes ont été hospitalisées suite à des violences de certains membres du SO de la CGT lors de manifestations.

Face au déferlement de haine habituel envers les gilets jaunes, nous reprécisons que notre groupe a toujours soutenu les syndicats qui sont au quotidien auprès des salarié.es et font un immense travail militant.

Par contre nous ne pouvons absolument pas soutenir des agresseurs.

Nous avons déjà plusieurs fois tenté d’alerter sur des problèmes de comportements à l’égard de camarades femmes, souvent précaires, vulnérables, parfois handicapées. Des insultes récurrentes, des violences physiques, des attouchements de fesses, de seins dont nous recevons de nombreux témoignages depuis plus de deux ans. Il s’agit toujours de femmes et de femmes fragiles qui n’ont pas la structure de la CGT pour se défendre.

L’escalade de la violence dessert la convergence nécessaire au mouvement social. Nous voulons que les violences cessent et nous lançons un appel à nos sœurs de la CGT pour que le dialogue se fasse dans le respect réciproque et pour que ces comportements inacceptables de membres du SO cessent.

Et nous appelons évidemment toutes les femmes qui ont subies ces maltraitances à ne pas se taire et à témoigner.

Les femmes doivent pouvoir venir manifester dans l’espace public sans être insultées et agressées nous ne nous tairons pas !!!


🛑Un observateur des violences policières victime… de violences policières !

Communiqué de l’observatoire parisien des libertés publiques :

Le 1er mai, trois équipes d’observation couvraient la manifestation parisienne.

Un observateur filmant une compagnie de la BRAV-M a été délibérément agressé par un de ses membre. Des violences et de nombreux manquements au respect des libertés publiques ont par ailleurs été observés dans les pratiques de maintien de l’ordre lors de l’événement. Une note d’observation détaillée sera publiée prochainement. (…)
Source vidéo : Vegone

VIDÉO




Cerveaux Non Disponibles 2

🔥 LA BOUM 2 💣

BRUXELLES MA REBELLE

Retour sur la folle journée de ce 1er mai 2021 à Bruxelles où la Boum 2 était organisée.

Malgré l’énorme matraquage médiatique et politique ainsi que les coups de pressions policières, des milliers de personnes se sont données rdv au Bois de la Cambre. Tout se passait parfaitement bien jusqu’à ce que la police décide de charger pour vider le Bois, le tout avec des centaines de lacrymo, des coups de matraques, des canons à eaux, des chiens et des chevaux.

De nombreuses personnes ont tout de même décidé de rester le plus possible dans le bois, et de tenir tête aux forces de l’ordre.

VIDÉO


Il ne tient qu’à nous de leur donner raison !

Selon un sondage d’Oxoda pour BFM Business, 81% des Français anticipent un retour des Gilets Jaunes

A un an de la présidentielle 2022, Emmanuel Macron est averti. La crise des Gilets Jaunes qui avait failli renverser son pouvoir en 2018 n’a toujours pas pris fin et la violente crise économique qui frappe la France pourrait à nouveau la déclencher.


🔴 MARCHE DES OUBLIÉS🔴

Énorme soutien aux Gilets Jaunes partis de Montpellier à pied pour la marche des oubliés. Près de 700km pour rejoindre Paris le 1er mai ! 💪🏽 💪🏽





Des précisions sur la destruction de l’hôpital public, cette fois-ci concernant l’AP-HP

Économie



Le CAC 40 s’apprête à verser 51 milliards d’euros à ses actionnaires, une hausse de 22 % par rapport à 2020. 51 MILLIARDS. Oui, vous avez bien lu. C’est ce chiffre scandaleux que nous vous révélions avec l’

Observatoire des multinationales et Maxime Combes, mardi 27 avril lors du lancement de notre campagne de financement participatif #AlloBercy sur

KissKissBankBank, pas d’aides publiques aux grandes entreprises sans conditions 👉 https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/allo-bercy

À force de parler tous les ans des milliards de dividendes du CAC40, on peut perdre de vue ce que ça signifie concrètement. Alors voici une petite série de mise en équivalence 👉 https://www.bastamag.net/CAC40-dividendes-51-milliards…

#51milliardsCest un million d’emplois payés au salaire moyen, 30 000€ par étudiant, 1000 fois le plan d’aide à la culture, la construction de 100 hôpitaux, la rémunération annuelle des 960 000 personnels soignants et non soignants des hôpitaux publics, dont une partie demandent une revalorisation !

Scandalisé-es ? Vous avez jusqu’au 28 mai pour nous aider à transformer tout ce travail journalistique (https://multinationales.org/IMG/pdf/allo_bercy_2.pdf) en propositions concrètes sur lesquelles nous sommerons les candidats aux futures élections de prendre position. Car cette spirale infernale des aides publiques massives aux plus riches doit cesser. Découvrir notre projet sur Kiss Kiss Bank Bank 👉 https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/allo-bercy


Écologie


INCENDIES
L’année 2020 a été dramatique au niveau des incendies à travers le monde. Ces derniers sont directement en lien avec l’activité humaine et le réchauffement climatique. Les incendies ont surtout touché des zones que l’on sait y être soumis : Australie, Californie, mais aussi les forêts tropicales d’Amérique du Sud et d’Afrique.
Mais d’autres incendies, plus proches de chez nous, mettent aussi en lumière les effets du dérèglement climatique. L’année dernière, un incendie c’est déclaré en plein hiver en Corse, chose assez rare pour le signaler. La semaine dernière, un autre incendie a ravagé 3 hectares près de Vannes. Et maintenant, des centaines d’hectares sont déjà parti en fumé dans le nord de l’Irlande alors que nous ne sommes qu’en avril.
En Bretagne aussi les conditions climatiques se détériorent. Les tempêtes sont de plus en plus violentes, les pluies de plus en plus fortes. Actuellement à Brest le mois d’Avril connait une réduction hydrique de 92%, avec seulement 7 petits mm de pluie cumulés sur le mois, faisant suite à une baisse de 50% de la pluviométrie en mars. Et ceci alors même que les pluies de l’hiver, pourtant abondantes, n’ont malheureusement pas suffi à remplir toutes les nappes phréatiques.
La situation est alarmante. Et ce ne sont pas les déclarations hypocrites des « grands » de ce monde qui vont changer quoi que ce soit.

Analyse


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s