Revue de presse au 01/03/2021

Local

ftdnHtiStefuporn,asreS oSàr 14cS:e58icd  ·

✊ APPEL DU 18 MARS !!!✊

Le 18 mars 2021 on réoccupe les ronds points !

Le 18 mars 2021, que vive la Commune, et vivent les Gilets Jaunes !!

Le 17 novembre 2018, nous, les petits, les sans-droits, les premiers de corvée, enfilions un gilet jaune et occupions ronds-points, places, esplanades, rues…

Avec, sur le dos, un seul mot : justice !

Décliné en justice sociale, justice fiscale, justice écologique, et, dans la tête, un espoir fou : la démocratie directe, par le peuple, et pour le peuple !

Via : Cerveaux non disponibles

VIDÉO


156217150_3771633872935470_4902327897108980484_o

Favoris  · tSp6oounsor eeddh  ·

Internet n’oublie pas !

De notre côté, on lance les paris : Sarko n’ira jamais en prison et s’en sortira en appel avec du sursis et une amende… #justicedeclasse


93588168_949613462161490_3119484122028834816_o


Favoris  · 27s fétovgrSiddeprao,nhsmorg mc1gemudfnS0:ac0lo8  ·

⚫ LA HONTE⚫

Ce matin à GrandeSynthe les exilé.e.s ont subi une 2ème expulsion à grande échelle de la semaine, avec pelleteuse pour détruire les tentes. Et ce, en plein hiver. Les personnes ont été forcées de laisser leurs affaires/abris, qui ont été détruits avec une pelleteuse.

Images : Human Rights Observers

VIDÉO


155985125_3790268604342618_3683699692184019506_o

Favoris  · th1fSnp1on sorechdt  ·

⚫ 29 FÉVRIER, LE JOUR OÙ LE GOUVERNEMENT A PRÉFÉRÉ UTILISER LE 49-3

– Retour sur une journée charnière, il y a un an exactement –

Samedi 29 février 2020 . Le jour où le gouvernement a volontairement détourné un conseil des ministres « exceptionnel » sur le Coronavirus pour dégainer le 49-3, et passer en force la casse des retraites.

La veille, l’OMS publie un rapport décisif sur l’épidémie qui fait rage en Chine, expliquant que «seule une mobilisation de tout le gouvernement et de toute la société permet de vaincre le Coronavirus».

Samedi 29 février, des manifestations ont lieu comme chaque semaine, la mobilisation contre la casse des retraites ne lâche rien depuis des mois. Ce jour là, le gouvernement appelle à un « conseil des ministres « exceptionnel dédié au Covid-19 ». En réalité, il ne décide rien sur l’épidémie. Un membre du gouvernement raconte que le Premier Ministre avait expliqué lors du conseil « que bloquer le pays ne permet pas d’endiguer l’épidémie, que l’Italie l’avait fait et que cela avait été une catastrophe ».

En réalité, ce conseil est un prétexte, pour annoncer l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution afin d’adopter sans vote la réforme des retraites. Mais c’est un secret. Devant l’Élysée, aucun ministre ne prend la parole. La majorité ignore tout jusqu’à un texto envoyé dans l’après-midi : «Merci à tous les parlementaires présents dans l’Assemblée de rejoindre l’hémicycle».

A 17 heures 26, Édouard Philippe débarque à l’Assemblée. Face à des rangs très clairsemés, il en appelle à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour imposer la casse des retraites. Des manifestations spontanées ont lieu le soir même, notamment à Paris, devant le Parlement. Edouard Philippe est sur TF1, et explique que « fermer les frontière ne sert à rien » contre l’épidémie, avant de justifier l’usage du 49-3. Le gouvernement vient de passer en force sur une réforme rejetée par l’immense majorité des français. Le Coronavirus est en train de progresser inexorablement.

Le samedi 29 février est une date à retenir. Alors que l’OMS expliquait l’urgence de l’action collective et solidaire face à une pandémie bientôt incontrôlable, le gouvernement s’est dit que le plus urgent était de profiter de la dernière fenêtre de tir pour faire passer un projet de loi injuste et contesté.


95608237_959341627855340_8102147300698095616_o

La milice a encore frappé !

VIDÉO

Favoris  · HiuerrgteS,po neàtsoc rn1Sioe9negs:53edn  ·

⚠️ VIOLENCES POLICIERES⚠️

Cette scène s’est passé hier soir le quartier de La Chapelle à Paris lors d’un contrôle de police. A visionner avec le son pour apprécier le langage de la police française !

Source vidéo : tanjihro


Un de plus…

153241268_4220846377945204_840063182190168452_n

2h2dfcut tfiddoecévcrider,Stgp rr1oSnso0:i4rea7d  ·

Ce samedi 20 février, un jeune homme de 27 ans est mort sur sa moto à Rennes, poursuivi par la BAC.

Évidemment le procureur s’est efforcé d’énumérer toutes les raisons qui pourraient laisser penser que c’était un mauvais garçon.

Évidemment la presse de préfecture s’est efforcée de rapporter docilement les constatations cyniques et inappropriées du procureur.

Évidemment, ces informations, dont une grande partie sont sans rapport direct avec la mort du jeune homme, évacuent la responsabilité de la BAC. Alors que l’enquête n’a pas commencé.

Ca donne des phrases comme ça :

« l’intéressé circulait rapidement », « était seul au moment de l’accident », avait « quelques antécédents judiciaires » et « les raisons de sa présence au centre-ville dans le temps du couvre-feu et de son comportement ne sont pas encore établies »

Traduction : la BAC était à ses trousses mais a décidé subitement et avec sagesse de s’arrêter pour le laisser se tuer seul. De toute façon c’était un malfrat qui, en plus, se déplaçait de manière suspecte durant le couvre-feu. Conclusion du parquet : mourir était justifié.

Sinon, si ça vous intéresse, un jeune homme de 27 ans est MORT. Mort signifie que ses proches ne le verront plus et que sa vie a été supprimée.

Rien ne justifie la mort d’un jeune homme, ni ses antécédents judiciaires, ni son titre de transport ou de séjour, ni le fait qu’il est dehors durant le couvre-feu, rien !

Nique la BAC cependant.

Dommage que les signalements place Beauvaux soient fermés…


153271832_3771399982896147_6137544493543755222_o

2h4dfcut tfiddoecévcrider,Stgp rr1oSnso6:i0rea0d  ·

VALENTIN : VIOLENTÉ , ENFERMÉ ET JUGÉ ALORS QU’IL MANIFESTAIT CONTRE LES IDENTITAIRES

– Racisme, fouille à nu, humiliations et violences en garde à vue : « je me sens honteux » –

Le jeune homme qui se fait appeler Valentin nous a fait parvenir une série de photos de son visage tuméfié, avec de profondes plaies au visage. Il a été violenté par la police et mis en garde à vue alors qu’il se rendait simplement au rassemblement contre le groupe néo-fasciste Génération Identitaire, samedi 20 février à Paris. Son récit, accablant, démontre une fois encore la porosité, en idées comme en pratique, entre la police et l’extrême droite :

« Alors voilà , je suis arrivé à Montparnasse vers 11H15, j’ai rejoint des amis qui m’attendaient sur le lieu de rendez-vous de la manifestation. Au début tout se passait bien je prenais des photos du dispositif impressionnant des forces de l’ordre. Tout à coup, un attroupement s’est formé. Jérôme Rodrigues se faisait arrêter, j’ai voulu me rapprocher pour filmer la scène, et là je me suis retrouvé en plein milieu d’une nasse. » En effet, le Préfet de Paris avait autorisé la manifestation néofasciste tout en interdisant, de fait, le rassemblement contre l’extrême droite. Tout s’envenime lorsque Valentin est contrôlé, car il n’a pas ses papiers.

« Les flics ont effectué des contrôles d’identité, plusieurs policiers dont devenus très menaçants, à me pousser et presque à m’injurier. La tension est montée. J’ai voulu sortir de la nasse mais un flic m’a étranglé pour que je reste. Je me suis énervé, c’est vrai que les nerfs sont montés. Ils m’ont ensuite allongé au sol et m’ont mis les menottes pour m’emmener au camion. Une fois dans le camion ils ont proféré des insultes raciste, du genre  »sale chinois, on t’a eu, ça t’apprendra à faire le malin ! »» .

Valentin est emmené au commissariat, il est fouillé entièrement nu : « j’ai même pas pu garder mes chaussettes, un des policiers m’a retiré mon pantalon et m’a palpé les partie intimes et mis un doigt dans les fesses. Du coup je me suis emporté, ils sont arrivés à trois et m’ont cogné la tête contre le radiateur. J’avais la gueule en sang ».

Valentin fera 33H en cellule, sans avoir droit à une couverture : « j’ai pu voir le médecin qui ne m’a même pas passé un cachet pour mes douleurs à la tête. » Il est déferré au tribunal en comparution immédiate. Jugé de façon expéditive, il écope de 6 mois d’interdiction d’aller à Paris, de deux mois de prison avec sursis, de 70H de travaux d’intérêt général. Tout ça, à la base, pour un défaut de carte d’identité ! Aucun identitaire n’a été inquiété ce jour là.

Valentin ressort traumatisé de cette expérience : « je me suis senti humilié, surtout après avoir subi des attouchements et les doigts dans les fesses, ainsi que les insultes j’ai été touché à vif et dans mon honneur. Je me sens honteux. Et depuis qu’ils m’ont cogné, j’ai des douleurs et des vertiges. » Cet exemple, parmi d’autres, montre la continuité et la synchronisation entre la violence d’État d’une police raciste et la violence extra-légale des milices d’extrême droite.


153930070_907140993386488_9000180192071995118_o



151140188_449057619767941_6542266068439673234_n


Interdits de vivre ?

154979463_3781501158552696_3722026318982956439_o

Favoris  · tS5ap chlconsored  ·

🔴 CONFINÉS JUSQU’AUX ÉLECTIONS ?

– Vers un Régime d’exception infini –

Hier soir, le Premier Ministre Jean Castex intervenait de nouveau dans les médias pour évoquer la situation sanitaire. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement joue avec nos nerfs, faisant planer la menace d’un reconfinement « imminent », avant de se rétracter, avec Macron dans le rôle du despote éclairé qui prend tout seul des décisions sanitaires pour lesquelles il n’a aucune compétence. Hier donc, encore un discours pour, globalement, ne rien annoncer. En résumé :

➡️ Jean Castex projetait des graphiques trompeurs et des visuels ratés, avec le drapeau français à l’envers, à la façon d’un collégien qui a mal préparé son exposé. Le chef du gouvernement remettait son masque pour écouter les questions et l’enlevait pour y répondre, incapable de suivre ses propres préconisations.

➡️ En guise d’annonces, la menace de nouvelles restrictions drastiques de libertés, le reconfinement « le weekend » de deux départements, et la « mise sous surveillance » de 20 autres. Sous entendu, d’ici une semaine, il est probable que des millions de personnes soient assignées à résidence chaque fin de semaine. Autre annonce : pas de fermeture des écoles, alors que plusieurs études évoquent le lien entre la propagation du virus et l’ouverture des établissements scolaires.

➡️ Surtout, Castex annonçait qu’il compte « retarder le confinement ». Comme s’il était inéluctable. Si tel est le cas, pourquoi le retarder ? Pour nous enfermer au printemps ? Pour nous rendre fou ? Quel est l’argument scientifique de telles décisions ? Pour rappel, le couvre-feu, mesure inédite depuis la guerre, a commencé le 22 octobre. Il y a 5 mois. Il a été durci dès 18H en décembre. Sans enrayer les contaminations. Et pourtant, il n’est absolument pas question de remettre en cause cette privation de liberté gravissime.

➡️ Par ailleurs, le gouvernement a annoncé que les enseignants seraient chargés de faire les tests de COVID dans certaines écoles primaires et maternelles, alors que depuis des années les postes de personnels soignants en milieu scolaire diminuent, de même que le salaire et la formation des enseignants. Un scandale. Le même gouvernement annonce son intention de créer des « pass sanitaires », une façon de créer plusieurs catégories de citoyens.

➡️ Où allons-nous ? Ce gouvernement criminel, qui supprime des lits d’hôpitaux en pleine épidémie et qui dépense des fortunes pour confier la gestion de la crise à un cabinet privé américain va-t-il jouer avec nos vies indéfiniment ? Nous avons vécu plus longtemps sous des Régimes d’exception – état d’urgence anti-terroriste puis sanitaire – que sans, depuis 2015. Macron veut-il nous empêcher de bouger jusqu’aux élections présidentielles ?


Le gouvernement s’approprie le vocabulaire de l’extrême droite et, par la voix de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal, lance une chasse à l’islamo-gauchisme dans les universités. Pour en parler, Éric Fassin, sociologue et professeur à
Paris 8, est l’invité de #LaMidinale.


153318578_10222376052301640_8027314287469690621_o

2h2dfcut tfiddoecévcrider,Stgp rr1oSnso1:i2rea6d  ·

INTRODUCTION : Madame la ministre, comme il semble que les réactions collectives tant de la conférence des Présidents d’Université (https://www.facebook.com/photo?fbid=3719497848087347&set=a.1332663856770770 que du C.N.R.S que du Président de la Sorbonne, peu susceptible de sympathie « islamo-gauchiste », n’aient pu vous convaincre de l’ineptie du concept, concept venu, mais, est-ce un hasard de l’extrême droite, je vais donc chercher ici à appliquer la démonstration par l’absurde, sans doute plus facile, à comprendre, vu notre niveau neuronal…

JE SUIS ISLAMO-GAUCHISTE : Je pose donc comme vérité de départ que je suis « islamo-gauchiste » et mon cheminement, vise comme dans toute démonstration, à en apporter les éléments matériels. Quand je dis que je suis « islamo-gauchiste », en fait, à désormais 62 ans passé, je ne me suis jamais posé la question ainsi, mais au vu des descriptions faites des caractéristiques des « islamo-gauchistes », je me reconnais d’autant plus dans votre approche, que de plus je suis militant « insoumis » et comme l’égalité a été faite entre « insoumis » et « Islamo-gauchisme », je porterai donc avec fierté l’étoile rouge de « l’Islamo-gauchisme »…

COMMUNISTE A 16 ANS : J’ai adhéré à la jeunesse communiste j’avais 14 ans, après avoir lu la lettre de Guy Moquet, fusillé par les nazis, là aussi pour cause d’insoumission, donc de fait au vu de l’égalité faite par les médias avec l’insoumission, déjà un « islamo-gauchiste ». J’ai adhéré et milité au P.C.F pendant 40 ans, depuis l’âge de 16 ans, et pour une raison simple. J’observais déjà qu’au lycée, mes copains fils d’ouvriers ne pouvaient continuer leurs études, par manque d’argent, et ce alors qu’ils étaient plus fort que moi et avaient de meilleurs résultats. La méritocratie Républicaine avait déjà du plomb dans l’aile…

A L’UNIVERSITE : A l’université, j’ai donc suivi un long processus de formation avec des professeurs « islamo-gauchistes » bien sûr, sauf que malgré leur réputation médiatique d’être infesté de gauchiste, je me souviens que sur 8.000 étudiants, nous étions une vingtaine à nous retrouver pour discuter au cercle des étudiant communistes et sur une quarantaine de profs, un seul était connu comme proche des idées portées par Karl Marx… Si c’est cela l’idée selon laquelle l’islamo gauchisme « gangrène la société »…cela nous reconnait une puissance d’intervention hors du commun… divine sans doute.

J’ai poursuivi mes études d’économie et de sociologie du travail jusqu’au niveau D.E.A (Bac + 5) et sur ces 5 années d’université, de mémoire j’ai eu un cours de 2 h sur l’approche marxiste de l’économie… Pour vous dire à quel point l’Université est infiltrée de communistes… je voulais dire … « d’Islamo-gauchistes ».

SUVREILLANT D’EXTERNAT DES QUARTIERS NORDS : Pour poursuivre mes études je suis devenu surveillant d’externat au collège « Elsa Triolet » pendant 5 ans. Je me suis investi dans la vie du collège, car j’aimais m’occuper des enfants (animateur de colonies de vacances l’été). J’ai donc pu mesurer combien déjà à l’époque (pendant les années 80), les politiques menées planifiaient l’accumulation des pauvretés et de l’immigration arabo-musulmane dans certaines parties de territoire… au détriment des autres. Pour moi, en tant que communiste, ceci était cohérent avec le « Capitalisme mondialisé », en train d’apparaitre. Je ne savais pas qu’en visualisant les choses ainsi je fabriquais de « l’Islamo-Gauchisme »….D’ailleurs « Quartiers Nords » à Marseille, n’a pas de signification « ordinale » (des « points ordinaux ») mais une signification de quartier abandonné, pour ne pas dire relégué…D’où d’ailleurs les « politiques de la ville » centrées sur ces quartiers…

ATHEE ET PARTISAN DU NUDISME ET DE L’AMOUR PARTOUT : J’ai été baptisé à l’insu de mon plein gré (catho-droitisme), mais rapidement la lecture de Rousseau et de Marx, j’ai bien dit la lecture, pas l’écoute religieuse d’un dogme, m’ont poussé vers l’émancipation spirituelle et j’ai considéré que Dieu n’existait pas (pure invention) et je suis donc devenu athée. Mais pire, je considère que le plus grand plaisir dans la vie, c’est de faire l’amour, partout, sous toutes les latitudes, atmosphères et sous toutes les coutures, positions etc. Il m’est arrivé de faire l’amour dans la mer avec les poissons. C’est vous dire si je suis croyant en un Dieu….Faire du nudisme est aussi un plaisir remarquable, dans ces petites criques offertes par Dame Nature et non faites par Dieu. Bref, je pense qu’en tant qu’impie patenté, je suis irrécupérable…

INGENIEUR TERRITORIAL A BLANC-MESNIL : J’ai commencé mon premier travail de fonctionnaire à Blanc-Mesnil, dans le 93. Ville communiste, depuis 1945. Ville ayant réussi en banlieue à marier industrie et nature, santé et sport, formation et culture. Quand j’y repense, ce sont mes meilleures années de réussite professionnelle et humaine. J’ai rencontré des tas de gens, mes semblables, qui s’investissaient au service des habitants et de l’intérêt général. Sur environ 1.000 agents municipaux, seuls une quarantaine d’entre eux étaient communistes, c’est cela sans doute, la « soviétisation des esprits » mais nombre d’entre nous avaient la volonté de donner le meilleur de soi pour l’intérêt général.

PRESIDENT DE L’AMICALE DES LOCATAIRES : Investi professionnellement, je me suis aussi investi socialement dans la vie de ma cité, avec d’autres militants eux aussi engagés syndicalement ou politiquement. Nous avons réussi à faire « vivre en commun » (et non pas « vivre ensemble ») la cité qui accueillait des familles différentes (socialement, culturellement etc.). Nous étions reconnus car sur 180 logements, 140 d’entre eux étaient à l’amicale. La vie sociale générée était intense (Feux de la St Jean, vin de Noel, expositions culturelles etc…). J’ai alors pu constater un début de dégradation de la vie de la Cité. Le Préfet qui contrôle 33 % des attributions de logement, nous attribuait systématiquement des migrants, je dis bien le préfet, pas le Maire. Désormais la ville est à droite et le Département est P.S. C’est-à-dire que l’objectif assigné de supprimer les poches de résistance communiste a été atteint par une politique de ghettoïsation des pauvres à concentration arabo-musulmane. Est-ce le fait de constater et d’analyser ce phénomène me spécifie derechef comme « Islamo-gauchiste » ??? Pour moi il s’agit juste d’une analyse communiste des choses…

L’ISLAMO-GAUCHISME, UNE APPROCHE CONCRETE : Si j’ai bien lu et bien compris, en fait est « islamo gauchiste » tout individu et surtout tout chercheur, en sciences sociale, qui au-delà de l’approche en termes de « classes sociales », concept désormais accepté en sciences sociales, ponterait du doigt des éléments complémentaires liées à la « race » à la couleur de peau, à la religion et au genre (homme/ femme) qui deviendraient des facteurs aggravants des discriminations sociales. Dit autrement, est « Islamo-gauchiste » tout individu qui considère que dans le cadre du capitalisme actuel les questions de couleur de peau, de consonance de nom, de religion et de sexe, seraient des facteurs pénalisants. Mais n’est-il pas vrai que pour obtenir un bon emploi à qualification égale, il vaut mieux dans notre Pays, être né homme Blanc du XVIème arrondissement, qu’être arabo-musulman du XXème arrondissement ???

LES C.V ANONYMES SONT-ILS ISLAMO-GAUCHISTES ??? Afin de réduire les discriminations à l’embauche les C.V anonymes ont été introduits en vue de réduire l’importance de l’apparence (couleur de peau, sexe, quartier d’habitation) où l’on voit en définitive qu’y compris dans la vie pratique ces questions de discrimination potentielles, ont été observées et que l’Etat a cherché à y répondre : « Un CV anonyme est un CV qui, contrairement à l’usage, ne comporte aucune information permettant d’identifier le postulant, ce qui est supposé permettre de lutter contre les discriminations à l’embauche. Les informations ne figurant généralement pas dans un CV anonyme sont notamment : une photographie, le nom, le prénom, l’adresse, le sexe, l’âge ou la date de naissance, la nationalité … » / Wikipedia

DES CHERCHEURS EN SCIENCES SOCIALE : Qu’aujourd’hui des chercheurs de l’Université ou du C.N.R.S fassent des recherches sur le fait de savoir et d’évaluer si des critères de races, de religion, de couleurs de peau et de sexe sont des facteurs aggravants les logiques de discrimination actuelles, ne me semblent pas pouvoir être catalogués comme relevant de « l’Islamo-gauchisme », mais juste d’une démarche de questionnements nécessaires à toute société qui s’interroge sur son système de vie. Est-on encore dans la philosophie de la République et de ses promesses (« Liberté, Egalité, Fraternité ») ??? La manière de traiter les migrants « arabo-musulmans » ghettoïsés dans les quartiers ne matérialise-t-elle pas l’inverse des déclamations ??? Elément reconnu par le Président de la République lui-même : « Nous avons nous-mêmes construit notre propre séparatisme. C’est celui de nos quartiers, c’est la ghettoïsation que notre République, avec initialement les meilleures intentions du monde, mais a laissé faire, c’est-à-dire que nous avons eu une politique, on a parfois appelé ça une politique de peuplement, mais nous avons construit une concentration de la misère et des difficultés, et nous le savons très bien. Nous avons concentré les populations souvent en fonction de leurs origines, de leurs milieux sociaux. Nous avons concentré les difficultés éducatives et économiques dans certains quartiers de la République ». / Discours des Mureaux – 2 Octobre 2020.

LA PEUR DES RESULTATS : En fait la dénonciation de ses recherches, sous l’appellation « d’Islamo-gauchisme », c’est de la part de certains chercheurs affiliés à la préservation des intérêts de la bourgeoisie, de voir que les résultats publiés pourraient confirmer le fait que les facteurs de couleur de peau, de religion et de sexe sont bien des facteurs aggravants des discriminations sociales, fondement du Capitalisme. Et comme la bourgeoisie a poursuivi Marx toute sa vie pour ses travaux permettant de visualiser et de matérialiser l’exploitation Capitaliste, il faut ici, poursuivre en dénonçant par avance toute recherche, qui permettrait de visualiser le côté obscur du « Capitalisme mondialisé ». Dans ces conditions d’analyse et au vu de ma formation et de mon expérience tant professionnelle que militante et humaine, alors je pense que les chercheurs ont raison de chercher sur les facteurs discriminants.

INSOUMIS = ISLAMOGAUCHISTES : Comme votre faiblesse intellectuelle, de pensées et d’analyses, vous empêche de pouvoir argumenter sur le fonds des propositions insoumises, comme de plus vous êtes incapable de faire face à la pauvreté étudiante qui se répands comme une trainée de poudre, alors vous allumez en permanence des contre-feux idéologiques, visant à « dissuader de penser ». Cette égalité construite de toute pièce ne repose sur aucun fondement idéologique, puisque comme moi, beaucoup « d’insoumis », sont plutôt athées et ne se reconnaissent aucunement dans le gauchisme, mais dans la Révolution Citoyenne, qu’ils veulent paisibles, par les urnes et la 6ème République (pas très gauchiste tout ça). Mais qu’importe pour vous le réel, il s’agit de sauver le système, quitte à s’allier à l’extrême droite, au vu des échanges aimables tenues entre Darmanin et Mme Le Pen. « Plutôt Le pen que les insoumis… » versus moderne de l’expression « plutôt Hitler que le « front populaire ». Où l’on mesure ici le poids de l’Histoire. C’est en cela que mon courrier s’adresse autant à vous qu’aux laquais du « capitalisme mondialisé », que je qualifie de « néo-fascistes », car confronté à leur propre crise (Covid 19, qui mets à nu le Capitalisme mondialisé) il refusent de remettre en cause leur modèle en faillite et seront capables, au nom du dogme de violenter la démocratie, jusqu’à remettre sur pied s’il le faut, un régime fasciste du type « Régime de Vichy ». Ce qui est arrivé une fois peut se reproduire comme farce : « Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages de l’histoire universelle adviennent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. » Marx.

TOUT SAUF MELENCHON ET LES INSOUMIS COMMUNISTES : En fait ce qui unit beaucoup des partis politiques, c’est la préservation du système de domination du capitalisme mondialisé sur l’Humanité des peuples. Du P.S au MODEM, au centre de la droite de la droite du centre et de LREM, et de la « Jadot Company » (pour qui l’écologie est compatible avec le Capitalisme), vous n’avez qu’un seul objectif la préservation et la reproduction du Capitalisme mondialisé comme seul système d’exploitation du monde et des peuples, ce que notamment la jeunesse ne supporte plus car sensibilisé au devenir de notre petite planète bleue…à partager de manière égale et non équitable (équitable visant à justifier des inégalités de fait).

LA PEUR AU CHATEAU : Une fois posé les termes du débat scientifique, s’y rajoute le fait de la peur de la Bourgeoisie pour 2022. Et si Mélenchon réussissait à « unir le peuple », dans ses diversités de couleur, autour d’un programme en rupture avec le système fondé sur les discriminations sociales, aggravés des stigmates de couleur de peau, de religion ou de sexe. C’est « l’avenir en Commun » qui en posant les question de la « mise en commun » et des partages de richesses, est le programme qui combat le plus les discriminations de tout type et propose une espérance.

Madame la ministre, j’ai tout au long de ce courrier voulu vous montrer à travers ma trajectoire de vie, que j’étais communiste, insoumis et troubadour de l’Humanité que de ce fait je ne suis ni islamiste, ni gauchiste….Mais si cette démonstration par l’absurde ne vous convainc pas, je vous laisse vos certitudes bibliques… Ne dit-on pas que « l’on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif ».

Je vous prie de bien vouloir accepter, Madame la ministre, mes sincères salutations de « Gaulois sans-culotte ».

Le 22 Février 2021, Fabrice AUBERT

P.S / l’analyse scientifique https://politoscope.org/…/islamogauchisme-le-piege…/


152089823_2170145786449421_8097514712941209901_n



International

index


Économie

154080714_3747020295396828_4193800186651726644_o

23i tShtfiiéupiovnSrsouofrfirerfea, dag16e:3r3uu  ·

⚽ LA COUPE DE LA HONTE⚽

Coucou les indignés des poubelles brûlées ! Avez-vous encore un peu d’indignation à offrir ? Juste pour 6 500 morts. Alors certes, ce ne sont pas des Français. Ils sont morts très loin du centre de Paris. Pire, c’était des travailleurs migrants venus principalement du Sri Lanka, du Pakistan ou d’Inde.

Depuis 2010, date d’attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar, ce sont en effet plus de 6 500 travailleurs qui sont morts sur les chantiers des stades. Le chiffre a été révélé par le journal anglais The Guardian.

Le gouvernement Qatari ne cherche même pas à remettre en cause ce chiffre et parle d’un taux de mortalité « dans la normale pour ces communautés » !

Si cela fait bien longtemps que le foot de haut niveau n’est devenu qu’une affaire de gros sous, la coupe du monde 2022 au Qatar est la véritable quintessence de ce nouveau foot, loin de toutes les valeurs populaires et solidaires. Une coupe du monde attribuée grâce à des pots de vin, totalement déconnectée des supporters et véritable fléau écologique… et qui aura donc coûté la vie à près de 8 000 personnes (si l’on suit ce rythme de décès jusqu’à 2022). Ceux qui se rendront là bas ou qui couvriront l’événement se rendront complices de ces drames humains, sociaux et écologiques. Ils auront bien plus de sang sur les mains que ceux qui sont traités de barbares ou de vandales parce qu’ils se battent dans la rue pour un monde meilleur.


94235870_951946615261508_2957153419304894464_n

POURSUITE DE LA REPRESSION DANS LES STADES
La répression politico-judiciaires touche depuis longtemps le milieu du supportérisme footballistique. Avec les banlieues, les ZAD, la culture électro et les mouvements sociaux, les supporters de football constituent d’ailleurs l’une des cibles favorites du pouvoir de la 5e république.
Il est intéressant de voir que dans ce contexte absolument désolant dans le milieu du football, où :
– les stades sont vidés de leurs supporters, les matchs se jouant à huit clos, dans le seul but d’éviter aux sponsors de perdre leur argent
– les clubs font faillites du fait du manque de rentrées d’argent, tout comme les entreprises de diffusion des matchs
– depuis des années les présidents de clubs cherchent à boboïser leur public, construisant non plus des stades vivants mais des pôles de consommation
eh bien l’on utilise en fond sonore les chants des supporters tassés derrières les buts.
Leurs stades sonnent creux, mais on va les remplir avec les chants de celles et ceux que l’on méprise ouvertement. Encore une fois, l’hypocrisie la plus totale.
Et donc, dans le même temps, on continue à réprimer les supporters qui ne donnent peut être pas autant d’argent au club qu’un consommateur de petit fours en loges (encore que), mais qui donnent de leur passion et de leur sueur.
700 euros et 3 ans d’interdiction de stade, pour un fumigène?… Ce même fumigène que ces mêmes grands argentiers du football se gaussent d’arborer dans leur clips de promotion … Où sont les frères Le Saint dans cette affaire pour défendre un de leurs supporters, un de ceux qui animent Francis Le Blé un samedi sur deux pour essayer de continuer à faire vivre un sport de plus en plus étranglé par l’argent? Nulle part.
Soit dit au passage, cette répression permet aussi de mettre en lumière un autre projet complètement aberrant du Stade Brestois, celui du nouveau stade.
Ce vieux serpent de mer pourrait bientôt devenir réalité. Problème, ce projet est dépassé. Non pas pour les instances dirigeantes du football, ni pour Mr Rudi Garcia (entraineur de Lyon qui ferait mieux de se taire avec ses préoccupations bourgeoises plutôt que de raconter des conneries), mais pour d’autres raisons sociétales :
– premièrement une bonne partie des supporters n’en veulent pas. Jouer dans un centre commercial en plein milieu d’une zone morte plutôt que dans un vrai stade en centre ville, non merci.
– deuxièmement, ce projet ne tient aucun compte des problématiques écologiques, poursuivant un peu plus l’artificialisation des terres (une spécialité des frères Le Saint d’ailleurs, non contents d’avoir déjà initié l’industrialisation de la zone Lavallot nord)
– troisièmement, le budget alloué à une telle structure sans vie ne pourrait-il pas servir à autre chose, en ces temps de récession économique?
Bref, que ce soit dans leur vision du sport, ou dans leur répression vis à vis des supporters, les argentiers du football sont des enfoirés.
Soutient total à ces supporters acharnés.

  • ANNULONS LA DETTE, CONTRÔLONS LA MONNAIE – Le Média

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s