Revue de presse au 11/01/2021

Le plus grand danger pour nos libertés ?

135762980_1176879562772909_7150072844687474175_o


135748291_3604098556355670_4288562116913863984_o



137196270_3614771758621683_9186231213891447514_n


Cerveaux non disponibles

🛑 CONTROLE AU FACIES🛑

Témoignage de Solidarity Border

Vers 17h ce soir, on nous a signalé un important dispositif de CRS aux différentes entrées Auchan Dunkerque. ⏎

✔️ Nous nous sommes rendus sur les lieux avec une équipe @humanrightsobs. Et effectivement, nous avons pu constater que les forces de l’ordre étaient aujourd’hui déployées dans le seul but d’interdire l’entrée du supermarché aux exilés !!!🛑 🛑

Systématiquement, un contrôle au faciès était effectué. De nombreux exilés se sont vu refuser l’accès au magasin.

Notre équipe a pu entrer dans le supermarché, et le groupe d’exilés qui se trouvait devant nous ont été priés de partir.✋🏼

Nous avons donc questionné les CRS, des tensions se sont alors installées.

Ils ont contrôlé les identités de chacun d’entre nous. Puis, certains d’entre eux ne portaient pas leur numéro RIO et ne souhaitaient pas le communiquer ce qui a envenimé les choses. Finalement, nous avons eu pour seule réponse : « réquisition du procureur ». ⚠︎

Suite à nos interventions, les contrôles ont cessés et des renforts ont été appelés. Ils sont restés postés à chaque entrées ainsi que dans le magasin jusqu’à la fermeture.

Nous sommes absolument effarés. 🤬

Comment peut-on se faire refuser l’entrée d’un magasin pour la seule et simple raison de son origine. Nous avons été témoin d’un acte de discrimination et de racisme sans précédent.

Les réquisitions servent donc aujourd’hui à empêcher des individus à s’acheter de la nourriture ?

Il nous semble donc essentiel de vous rappeler que le délit de faciès est sanctionné selon l’article 225-1 du Code pénal.

➤ Et Auchan Dunkerque qu’en est-il de votre politique commerciale ? Une sélection à l’entrée de votre magasin c’est à ça que nous serons confrontés dorénavant ?

Des catégories de personnes sont plus adéquates que d’autres pour faire leurs courses chez vous ?

Nous rappelons que des centaines d’exilés survivent non loin de là dans les bois, qu’ils vivent déjà sous l’oppression et l’intimidation constante des forces de l’ordre et du gouvernement Français et font face à une politique d’accueil inexistante. ✖︎

Est-ce ça la France en 2021 ? Ces actes sont de plus en plus récurrents.

Nous souhaitons des réponses face à cette intervention scandaleuse qui a eu lieu aujourd’hui. ⇧

Aidez-nous. Dénoncez. Partagez. 💪

VIDÉO


136678628_3648292855206861_1460732317434143231_o

Nantes Révoltée

🔴 DES « SUPER-CRS » POUR ANÉANTIR ENCORE PLUS VIOLEMMENT LES CONTESTATIONS

– Bataillon spécial de cogneurs, 4×4, primes et disponibilité permanente –

C’est la dernière trouvaille d’un gouvernement haïssable en tous points : la création d’une nouvelle « unité spéciale » disponible 24H sur 24 et 7 jours sur 7 pour aller tabasser n’importe quel mouvement social, partout sur le territoire et en un temps record. 200 individus transformés en bêtes à frapper dressées pour réprimer en se déplaçant dans des super 4×4 capables de « traverser les barricades » et se mettre en route au bout de 15 minutes seulement. Évidemment, ces super-keufs auraient des grosses primes et des moyens illimités. Cette invention dystopique est baptisée « Force d’Appui Rapide », – FAR – et sera disponible dès l’été prochain. Ce gouvernement d’incapables et de médiocres aura au moins su déployer des moyens et une imagination phénoménale pour perfectionner les moyens d’écraser la population.

Il y a 20 ans, Sarkozy créait des « Compagnies d’Intervention », les policiers à bandes bleues, ultra-violents, responsables de la plupart des mutilations. Un mélange entre la BAC et les CRS, prêts à attaquer n’importe quel groupe gênant. Ces Compagnies d’Intervention sont aujourd’hui mises en cause dans d’innombrables affaires de violences, et pour des trafics mafieux en banlieue parisienne. En 2016, l’antiterrorisme servait de prétexte au gouvernement de créer des « sections de protection et d’intervention de 4e génération » – SPI4G –, unités de CRS militarisés avec des armes lourdes, qu’on a rapidement vu roder près des manifs, et même menacer des cortèges.

Fin 2018, c’était les DAR – Détachements d’Action Rapide – chargés de massacrer les Gilets Jaunes, vite remplacés par les BRAV – des policiers à moto, remake des « voltigeurs » qui avaient tué Malik Oussekine en 1986, mais en beaucoup plus brutaux et équipés. Dans le même temps, les grenades, balles en caoutchouc et autres armes mutilantes ont été distribuées de plus en plus largement. Une militarisation accélérée de la police.

Les « Forces d’Appui Rapides » seront donc un joujou supplémentaire dans le musée des horreurs répressives dont disposent les irresponsables au pouvoir. Il faut y ajouter les commandes de drones, de blindés et d’armes qui ont été lancées récemment par Macron. Le pouvoir serait-il anxieux pour l’année qui vient ? Il y a de quoi.

Nous apprenons en même temps que le fichage généralisé de la population – engagements, santé, religion, etc … – va être mis en œuvre, que « l’Etat d’urgence sanitaire » est prolongé de plusieurs mois, que le couvre-feu à 18H est étendu, sans oublier, bien sûr, la Loi de sécurité globale. Nous sommes dans une course contre la montre : d’un côté, la colère monte partout et la cocotte minute risque d’exploser, de l’autre, les gouvernants se préparent en militarisant leurs moyens de répression et en modifiant le Régime politique pour l’amener au bord de la dictature. Qui gagnera cette course ? Réponse dans les prochains mois.

Source : https://www.rtl.fr/…/violences-urbaines-creation-d-une…

Photo : « Judge Dredd », personnages de science-fiction qui, dans des grandes villes apocalyptiques, sont un condensé futuriste de « policiers, jurés et bourreaux », appliquant la violence d’Etat. Nous y sommes.


138550417_874961826663505_559766234010783352_o

« Triste réalité pour les intermittents des spectacles et pour tous les autres que veulent seulement travailler. »


VIDÉO

CHANTER N’EST PAS UN DÉLIT (faut-il vraiment le rappeler ?)

Le 23 mai dernier, des chanteuses et chanteurs de la chorale révolutionnaire de Metz ont été verbalisés pour avoir chanté dans la rue des « chansons revendicatives »… Du coup, en guise de soutien, nous nous sommes rassemblé-es devant le palais de justice de Metz, ce mardi 5 janvier, jour de leur audience, pour… chanter des chansons revendicatives 🙂 Continuons à chanter et à danser encore, on lâche rien


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nantes Révoltée

❄️ GRANDE-SYNTHE : ENCORE DES FAMILLES EXPULSÉES ET DES TENTES DÉTRUITES

➡️ Pendant que tout le monde s’offusque, à juste titre, face aux agissements de l’extrême droite américaine, les politiques racistes et inhumaines continuent d’être appliquées en France par le gouvernement Macron.

➡️ Ce jeudi, à Grande-Synthe, près de Dunkerque, une nouvelle expulsion de familles d’exilés survivant dans des tentes était organisée : 22 fourgons de CRS, des équipes chargées de saisir et détruire le campement, 100 tentes volées par les autorités, certaines lacérées. Les équipes de bénévoles, ont été empêchées d’observer l’opération, comme les journalistes.

➡️ L’image du jour, terrible, c’est un enfant kurde en pleurs devant un cordon de CRS. Une image quotidienne dans le Nord, alors qu’il fait des températures glaciales.

➡️ L’association « Human Rights Observers » a recensé 9 expulsions de lieux de vie au mois de décembre, au moins 724 tentes saisies et 2 arrestations arbitraires lors des opérations. Les droits fondamentaux sont bafoués constamment, y compris pour les mineurs.


136810503_3608885979210261_5844191715545846293_o

🇺🇲 USA YESTERDAY🦅

Recap vidéo de la triste journée d’hier où des suprémacistes ont envahi le Capitole avec l’espoir d’empêcher le départ de Trump de la tête d’un pays devenu fou.

Le bilan est d’au moins 4 morts, dont une manifestante tuée par balle à l’intérieur du Capitole.

VIDÉO

Le bilan sera finalement de 5 morts.

BARRAGE… EXFILTRANT

Pour ceux qui se demandent comment les pro Trump ont réussi à pénétrer dans le Capitole…

VIDÉO


137203779_3611592692272923_4069252814954392649_n

L’un porte sur son dos des symboles de justice sociale et de démocratie directe. L’autre porte sur son torse des symboles nazis. Mais le syndicat de police Alliance trouve une ressemblance entre les deux… parce qu’ils portent des cornes ! De vrais génies.


136412659_3646969325339214_8187101712820241275_o

Nantes Révoltée

🇺🇲 🇫🇷 EXTRÊME DROITE AMÉRICAINE ET GILETS JAUNES, MÊME COMBAT ?

-Ignoble manipulation médiatique et politique : une émeute pour un Président milliardaire comparée au combat pour la justice sociale-

Depuis deux jours, un petit refrain malsain traverse la sphère politique et médiatique : les néo-nazis américains qui ont envahi le Capitole, à Washington, pour soutenir Trump, seraient l’équivalent des Gilets Jaunes en France. Cette comparaison commence au moment même de l’émeute pro-Trump : Aurore Bergé, figure du mouvement au pouvoir, tweete : « Factieux trumpistes aujourd’hui / gilets jaunes hier. » Puis la quasi totalité des élus En Marche et du rassemblement National vont faire cette analogie : « Trump n’invente rien. JLMelenchon et Francois Ruffin ont en leur temps tenté le coup de force institutionnel» selon un député. Le syndicat de policiers Synergie va publier un message du même type, et les chaînes de télévision reprendre cette idée en cœur. Pourquoi tout est complètement faux :

➡️ L’extrême droite américaine se réunit derrière un leader, Trump, à l’appel d’un homme politique, Trump, avec des bannières, des casquettes et des vêtements à l’effigie d’un puissant, Trump. L’exact inverse des Gilets Jaunes dont la mobilisation a été spontanée et sans leader, sans moyens logistiques, sans représentant, et rejetant les figures du pouvoir.

➡️ L’extrême droite américaine se mobilise pour maintenir au pouvoir un président en fin de règne. Les Gilets Jaunes luttent pour la justice sociale, fiscale, climatique. Ce ne sont pas des adeptes d’un des hommes les plus puissants du monde mais au contraire, des précaires, des oubliés, des invisibles qui reprennent la parole.

➡️ L’extrême droite américaine se mobilise pour un milliardaire qui a fait fortune sur la spéculation immobilière à New York, les Gilets Jaunes se mobilisent contre les riches, et pour le partage des richesses. Ils sont souvent les victimes de la spéculation.

➡️ L’extrême droite américaine a pu rentrer tranquillement, en armes, dans le siège du pouvoir de la première puissance mondiale. Des vidéos montrent même des policiers ouvrir la voie et guider les trumpistes à l’entrée du Capitole. Les Gilets Jaunes ont subi une répression atroce, des milliers d’arrestations, de mutilations pour avoir simplement manifesté.

➡️ L’extrême droite américaine exhibe des symboles ouvertement nazis, esclavagistes, pro-armes. Les Gilets Jaunes étaient un vaste mouvement hétéroclite de gens d’en bas. Les rares éléments d’extrême droite présents au début ont été très rapidement chassés des cortèges pour ne plus en revenir. Aucun mot d’ordre du mouvement ne peut aujourd’hui être rattaché à l’extrême droite.

➡️ L’extrême droite américaine est obsédée par la question raciale. Les Gilets Jaunes ne parlent que de justice sociale.

➡️ L’extrême droite américaine manifeste pour « la Loi et l’Ordre » et soutient la police. Les Gilets Jaunes ont créé la révolte la plus incontrôlable depuis des décennies en France, en se défendant comme jamais face à la police.

➡️ L’extrême droite américaine a envahi le Congrès, l’équivalent du Parlement, pour soutenir le Président, alors que les Gilets Jaunes visaient, sans y parvenir, l’Elysée, le Palais du Président.

Il n’y a donc absolument rien en commun entre ces deux mouvements. D’un côté le soutien à un milliardaire, de l’autre une révolte populaire de classe, pour la dignité. La soif de pouvoir d’un côté, le rejet du pouvoir de l’autre. Ce ne sont ni les mêmes gens, ni les mêmes revendications, ni les mêmes enjeux, pas les mêmes moyens, pas le même rapport à la police, pas la même répression …

Cette comparaison organisée par les cercles de pouvoir français révèle, encore une fois, un immense mépris du peuple : finalement, toutes les colères se valent, le nazisme et la soif d’égalité seraient équivalentes. C’est aussi un choix idéologique : Macron soutient et applique les idées de l’extrême droite française, il ne peut donc pas la dénoncer. Il préfère donc assimiler les colères dans un même ensemble. Fascistes et communistes, libertaires et partisans d’un Régime autoritaire, néo-nazis et antifascistes ou Gilets Jaunes : même chose, une « foule haineuse ». Cette grande confusion alimente l’idée qu’il n’y aurait que deux « camps », les élites néolibérales au pouvoir et les « populistes » dangereux de l’autre. Ce n’est pas seulement un mensonge, c’est extrêmement dangereux. Car à la fin, ce sont bien les fascistes qui récoltent les gains de cette confusion générale et de ces humiliations répétées.


136938084_3642894752413338_5395234833889915224_o

Nantes Révoltée

💉 SANTÉ : LES CONSULTANTS PRIVÉS ONT REMPLACÉ LE GOUVERNEMENT

➡️ La France est la risée du monde : le système de santé n’a réussi qu’à vacciner que quelques centaines de personnes en une semaine quand tous les pays voisins ont vaccinés plusieurs millions de personnes dans le même temps. Le Canard Enchainé de ce mercredi 6 janvier révèle que cette fabuleuse « stratégie vaccinale » est le fruit d’un cabinet de consultant privé.

➡️ En toute opacité, le ministre de la Santé a recruté en décembre dernier un entreprise américaine, le groupe Mac Kinsey, pour gérer la crise sanitaire. Macron aura donc tout privatisé, jusqu’au gouvernement lui même ! Coût de ces « conseils » ? Mystère, mais probablement très très cher. « Laisser ce rôle à McKinsey en dit long sur la faible capacité du ministère de la Santé d’organiser les vaccinations » a lâché un proche du dossier au Canard Enchaîné.

➡️ Le représentant français de ce cabinet n’est autre qu’un certain Maël de Calan, un politicien raté de droite extrême, proche d’un autre politicien raté, Laurent Wauquiez, la branche la plus réactionnaire des Républicains. La santé de la population aux mains d’un type d’extrême droite reconverti dans le privé. Rassurant.

➡️ L’hebdomadaire révèle aussi que le gouvernement avait déjà payé un autre cabinet privé pour « orienter » sa stratégie de tests. Un fiasco monumental également. A ce prix là, et puisque nous sommes déjà dirigés par des managers autoritaires et incompétents, autant directement supprimer le gouvernement et ses ministres surpayés et laisser faire ces cabinets de « consulting », ça fera des économies. Il règne une ambiance Groland au sommet de l’Etat …


135580853_3639502229419257_4762852124018105772_o

VIDÉO

🛑 QUELLE JUSTICE ?🛑

Le tribunal a tranché : il a annulé, mercredi 6 janvier, la cagnotte Leetchi ouverte en janvier 2019 pour l’ex-boxeur Gilet jaune Christophe Dettinger et a ordonné la restitution des fonds à ses contributeurs ! Dans le même temps, l’état paie les frais de justice des policiers ayant tabassé Michel Zecler !

Arguments du tribunal pour empêcher des citoyens d’aider financièrement Christophe Dettinger ? « Au moment de l’ouverture de la cagnotte, la seule notoriété du « boxeur Gilet jaune » reposait sur le fait d’avoir commis des violences sur les forces de l’ordre et, plus précisément, d’avoir assené des coups de poing à un gendarme mobile et des coups de pied à un autre gendarme à terre ». « Ainsi, la cagnotte a eu, initialement, pour but de soutenir un combat consistant en l’usage de la violence physique contre les forces de l’ordre » et, « par son large objet », « comprenait également un appel à compenser les condamnations susceptibles d’intervenir à l’avenir, ce qui est contraire à l’ordre public. »

Belle preuve, s’il en fallait encore une, que la justice est désormais totalement à la botte du pouvoir.

Images Line press


Et ce n’est que le début :

136522739_3609399255825600_2377219400970331289_o

❌ CRISE SOCIALE GRIS HORIZON. ❌

La crise sanitaire aura été un hors-d’oeuvre en préalable de la crise sociale qui se profile en 2021.

Un plat principal bien amer, dont nous sommes tous et tous potentiellement victimes.

Qu’il s’agisse de plans de départs, ou de licenciements secs, nombreuses sont les entreprises qui profitent de la situation sanitaire pour la faire peser sur les salarié.es éternelles variables d’ajustement.

Très récemment, nous apprenions que Michelin à son tour, allait supprimer jusqu’à 2300 postes. Et on nous répète inlassablement que tant mieux, ce ne sont pas de vrais licenciements, puisqu’ils sont volontaires.

Pourtant le 28 novembre 2020, Muriel Penicaud déclarait à l’antenne de France Inter que  » ceux qui n’ont pas le couteau sous la gorge, je les invite à ne pas engager des plans de licenciements dans la période qu’on connait, alors que le marché du travail est plus difficile : c’est une question de responsabilité »

Nope, les patrons toujours avides de dividendes, auront été prompts à ignorer les pseudo consignes d’une ministre finalement bien peu écoutée par ses pairs. Et n’hésitent pas à dérouler leur rouleau compresseur inhumain.

Quid de l’avenir de ces milliers de salariés d’Airbus, Hop, Air France, Michelin, Renault, Valéo, Auchan, Alinea, Nokia, BFM ( sic), et de toutes ces plus petites entreprises qu’il est impossible de lister ici, tant elles sont nombreuses.

« Que ce soit du côté des faillites, des plans sociaux ou de l’emploi, la crise a jusqu’ici produit des effets de second ordre au regard du potentiel de destruction de capacités que suppose le niveau actuel d’activité » : dans une étude publiée mercredi 16 septembre, intitulée « Une rentrée économique sous perfusion », le cabinet d’études économiques Xerfi est limpide. ( source Le Monde 17 sept 2020 )

« Prétextant de la pandémie, de grands groupes annoncent des plans sociaux massifs, qui permettent souvent de cacher des erreurs ou des crises de direction. Ces restructurations viennent mettre à mal le « nouveau contrat social » invoqué par le gouvernement dans le cadre de la loi Pacte : à la fin, c’est toujours le capital qui parle. » ( source Médiapart, 30 novembre 2020 ).Le 23 janvier des syndicats appellent à une marche contre les licenciements, vers l’Assemblée Nationale.S’organiser, se regrouper, et se révolter contre ces injustices permanentes, est crucial.


136370076_3642098909159589_7217416555549287205_o
Nantes Révoltée

🎩 HOLD-UP EN BANDE ORGANISÉE

– Les « assistés » sont en costards –

C’est l’entreprise leader mondiale du pneu : Michelin, 24 milliards d’euros de chiffre d’affaire, en forte hausse en 2019, et comptant plusieurs usines dans l’Ouest. Michelin vient d’annoncer aujourd’hui la suppression de 2 300 postes dans ses usines. 2 300 familles qui vont se retrouver en difficulté, en plein désastre social. Pourtant :

➡️ Michelin a touché 65 millions d’euros en CICE, le « Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi », un cadeau aux grandes entreprises en échange d’une promesse de créer des emplois et de ne pas licencier

➡️ Michelin a bénéficié du chômage partiel pendant le confinement

➡️ Michelin a versé 500 millions d’euros à ses actionnaires en pleine crise sanitaire

➡️ Et malgré tout ça : Michelin supprime 2 300 postes

C’est un exemple parmi d’autres du hold-up en bande organisée des plus riches à la faveur de la pandémie. Il n’y a pas de «crise économique» mais plutôt une guerre sociale qui s’intensifie.

« En bref, ce magistrat trouve qu’une fête de Réveillon « met en danger la vie des personnes » mais ne voit pas le danger qu’il y a à tirer des dizaines de grenades en pleine nuit en bord de Loire sur des personnes qui dansent, au point de noyer un jeune. Qui met en danger qui ? »


136777083_3640304382672375_2109234158089063322_o

Nantes Révoltée

🔴 LE PROCUREUR QUI FAIT TRAINER L’AFFAIRE STEVE EST LE MÊME QUI MET EN PRISON DIRECT POUR LA SOIRÉE DU RÉVEILLON !

– Où est la « mise en danger de la vie d’autrui » ? –

C’est l’une des injustices les plus choquantes de ce début d’année : un jeune de 22 ans jeté en taule avant même un procès car il est « soupçonné » d’avoir organisé une fête pour le Réveillon dans la campagne bretonne. La justice lui reproche une « mise en danger de la vie d’autrui ». L’individu qui a demandé cet emprisonnement pour l’exemple s’appelle Philippe Astruc. Il est procureur à Rennes.

Figurez vous que Philippe Astruc est aussi le magistrat chargé de l’affaire Steve. C’est lui qui est censé enquêter sur la noyade de ce jeune nantais lors d’une attaque policière ultra-violente de la fête de la musique de 2019. Cruelle ironie.

Celui qui enferme à la vitesse de l’éclair pour une soirée est beaucoup moins rapide quand il s’agit d’un jeune mort à cause de la police. En octobre dernier, Philippe Astruc déclarait lors d’une « reconstitution » de la noyade de Steve : « Il est important quand un jeune homme décède en marge d’une intervention policière que la lumière soit faite sur les circonstances matérielles des faits ». « En marge ». Comme s’il n’y avait pas de lien. Ou encore « Pour le moment, la justice n’est pas certaine que Steve Maïa Caniço soit tombé dans la Loire ». Et même « Il a très bien pu tomber avant ou après l’intervention des forces de l’ordre ». Plus d’un an après la mort de Steve, et malgré des dizaines de témoignages et de nombreuses images, Philippe Astruc continue à faire croire que la mort de Steve n’aurait pas de lien avec la charge. En 1 an et demi, le téléphone du défunt n’a pas non plus été allumé ni exploité, le procureur annonçait qu’il allait « restaurer le téléphone avec le fabricant chinois ». Impossible de faire plus lent. Comme pour endormir l’affaire.

Plus terrible encore, en juin 2020, Philippe ouvrait une enquête pour « violences volontaires avec armes ». Mais pas contre la police : contre les teufeurs de la fête de la musique ! La qualification complète est : « violences volontaires avec arme, en réunion et sur personne dépositaire de l’autorité publique et dégradation en réunion ». Philippe Astruc ne se contente donc pas de faire trainer l’affaire, il s’attaque même aux personnes qui ont été réprimées ce soir là par la police ! Philippe Astruc aurait-il une haine particulière contre la jeunesse et les fêtes .

Ce procureur ne déteste par que les teufeurs. En janvier dernier, Philippe Astruc provoquait même les avocats de Rennes lors d’un discours de rentrée. Alors que les avocats étaient en grève contre la réforme des retraites, il avait déclaré que « les audiences du tribunal judiciaire ne pouvaient pas devenir une agora, un espace de revendications » et parlait de « giletjaunisation de l’audience ». Les représentants du barreau et du conseil de l’ordre avaient carrément quitté la salle sous les applaudissements de leurs collègues.

En bref, ce magistrat trouve qu’une fête de Réveillon « met en danger la vie des personnes » mais ne voit pas le danger qu’il y a à tirer des dizaines de grenades en pleine nuit en bord de Loire sur des personnes qui dansent, au point de noyer un jeune. Qui met en danger qui ?


135813407_3605252379573621_8495226301948039018_n


« Le complotiste transfère la charge de la vérification vers l’individu. C’est-à-dire que les erreurs lui seront imputables. Au lieu d’exiger d’institutions comme la presse qu’elles soient plus performantes ou de défendre l’indépendance de la recherche publique. En fait, renoncer à cette idée de pouvoir faire confiance, c’est leur faire un beau cadeau : parce que c’est décharger la société ou l’Etat de sa tâche de garantir les conditions de production d’un savoir public, accessible au plus grand nombre, et surtout potentiellement dérangeant pour les pouvoirs politique et économique. »


Un peu de réflexion de fond concernant la techno structure de la société que nos « élites » nous promettent.

136067008_3602729856492540_9181734774283122001_n

Petit lexique, parce qu’il faut bien appeler les choses par leur nom :

COMMENT LA CLASSE BOURGEOISE NOUS MANIPULE – Le Média


600 000 euros de fleurs coupées et autres agréments floraux : le montant de la commande publique faite par la présidence de la République en août 2020 est inédit. Le montant dépensé par les prédécesseurs de Macron était cinq fois moindre.
Révélations Politis.

La crise n’impacte visiblement pas tout le monde de la même manière. Alors que la pauvreté explose dans le pays, que l’État a plus que jamais besoin de ses deniers pour contenir les effets économiques et sociaux désastreux de la crise sanitaire, Emmanuel Macron, lui, explose le plafond du budget fleurs passant de 134.000 euros hors taxe en 2015 sous François Hollande à… 600.000 euros en 2020.

L’appel d’offre du marché public d’une durée de validité de quatre ans, publié le 20 août dernier fait état de 20.000 euros de plantes vertes, 20.000 d’orchidées, 32.000 de feuillages et de… 400.000 euros de fleurs coupées – destinées à composer les bouquets. Pour comparaison, cette dernière dépense était de 100.000 euros en 2015.

Pourtant, depuis une dizaine d’années, au regard des pressions pour limiter le train de vie des présidents et les dépenses superficielles de l’État, la tendance était à la baisse de ce budget floral coûteux. Les deux anciens présidents, Nicolas Sarkozy et François Hollande, avaient fait fondre cette dépense passant de 450.000 euros sous Jacques Chirac à 144.000 en 2011 sous Sarkozy pour descendre à 134.000 en 2015 sous Hollande.

À l’heure où les regroupements sont limités, que le palais de l’Élysée est fermé aux visites et que toute réunion massive s’organise désormais en visioconférence, on peine à comprendre l’intérêt d’une telle explosion du budget floral.

Déjà les 930.000 euros de rénovation du Palais ajouté aux 450.000 euros de vaisselles avaient fait bondir. Il reste qu’au moins, ces dépenses s’inscrivent un peu dans la durée : là, 400 000 euros sont dédiés à des fleurs coupées et donc périssables. Il semble que pour l’Elysée, l’argent public le soit aussi.

Contacté, l’Élysée n’a pas donné suite aux demandes de la rédaction de Politis.
600 000 euros d’agréments de fleurs!!!
3 fois plus que ses prédécesseurs!!!
L’argent magique coule à flot pour les aristos😠

136321088_3791764957540565_414667428918875185_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s