RADIO PIKEZ : L’École Volante (émission de débats) sur le thème « S’organiser » jeudi 22 octobre à 19h + podcast de la dernière émission « La Santé, comment ça va ? »

Émission d’environ 2 heures en présence de membres d’organisations brestoises du mouvement social et écologiste ayant participé aux dernières luttes sur Brest, notamment à la grève débutée le 5/12/2019 contre la casse de notre système de retraites.


Voici quelques pistes d’orientations possibles des discussions lors de l’émission :

bilan et perspectives de la grève du 5/12/2019 tant sur le fond (revendications) que la forme : quelles réussites de l’auto-organisation ? quelles limites ?

bilan et perspectives du syndicalisme, notamment par rapport à la grève qui commença le 5/12/2019 ? Coup de grâce du syndicalisme ou renouveau encourageant en auto-organisation mais encore trop minoritaire ? Comment améliorer cette dernière, quelles suites lui donner ?

quels liens tisser avec le mouvement écologiste, les Gilets Jaunes et autres mouvements de lutte ? Comment dépasser alors une simple addition de mouvements et revendications séparés ? Comment les unir par quelque chose qui les transcende ? Par un « mot d’ordre » de lutte des classes ? Par une idée positive dépassant l’anticapitalisme : communisme, écosocialisme, anarchisme, autonomie etc. ?

dépasser la spontanéité ? question de la formation de « cadres » ? « avant-garde » ? juste accompagner les masses ? Former des militants ? Comment ? Création d’un grand parti révolutionnaire (exemple de la proposition de la tendance Révolution Permanente du NPA) ?

efficacité : tendre à plus de centralisme ou au contraire plus d’autonomie locale ? Une juste articulation entre ces deux niveaux d’action et d’organisation : comment bien les articuler pour être suffisamment puissants ?

-le rapport aux types de luttes : élections (institutionnelles), à-côtés du capitalismes (localisme et autonomie), insurrection, mouvement social et écologiste de masse (comment amplifier les germes existant) ? Comment rompre l’indifférence et l’inactivité politique de catégories peu ou pas mobilisées ?

par la propagande ? Quelle communication pour être efficace ? (tracts, journaux, web etc.)

lutter contre la répression : le risque que ça prenne la place d’autres revendications ? La question d’une possible hiérarchie des luttes en période d’appauvrissement généralisé : avoir un axe sur des revendications économiques partielles ? Avec un horizon plus lointain de sortie du capitalisme ?

comment lutter en période d’épidémie ? Rentrer dans les débats sanitaires au risque de se faire caricaturer ? Quelle organisation si arrivait un nouveau confinement ?

Tout cela peut être mis en perspective avec la crise économique, une future période de troubles sociaux et l’élection présidentielle de 2022.

Bref, nous en passons et oublions sûrement, il y a beaucoup à dire et ceci ne se veut pas exhaustif.

Page Facebook RADIO PIKEZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s