Revue de presse au 05/04/2020

92098457_879750282468732_145135109664669696_n


Gilets Jaunes Infos

Pour financer la santé et l’agriculture, Guillaume Peltier préconise un budget financé par le don de 5 jours de RTT des salariés.
Les «bonnes» idées du monde d’après ! Sachant que sous toute vraisemblance les impôts devraient aussi augmenter 👍


92043418_1553360361500359_5288618000088301568_n


Révolution Jaune Média

🛑 la grande arnaque a déjà commencé :

▪️Sans surprise Emmanuel Macron et son gouvernement envisage de supprimer des postes à l’hôpital , pas nimporte lesquels : ceux de l’est qui sont en première ligne dans lutte contre le coronavirus !


92243197_2425109134394988_5400873588913864704_n


Le Vent Se Lève

La région Grand Est compte parmi les plus durement touchées par la pandémie de Covid-19. Pourtant, dans un entretien à l’Est Républicain, le directeur de l’Agence régionale de santé n’a pas remis en cause la suppression de 598 postes et 174 lits d’ici 2025, prévue par le comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins.

92206439_911846279276240_105452940449284096_n


COVID-19 : CE VIRUS QUI REND VISIBLE LES TRAVAILLEUR.S.ES INVISIBLES-vidéo LE MÉDIA


Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs-REPORTERRE


Après le COVID-19 : La Stratégie du Choc-VIDÉO


92462334_559849954637471_3976776125639557120_n


Gaël Giraud : Face à une crise économique inédite : le nécessaire engagement massif de l’État

 » Contrairement au krach boursier de 1929 et à la crise des subprimes de 2008, cette nouvelle crise économique touche d’abord et en son cœur l’économie réelle.
Nous sommes en train de découvrir que les chaînes d’approvisionnement à flux tendus selon le principe du « juste-à-temps » nous rendent extrêmement fragiles. Si le confinement se prolonge, certaines métropoles pourraient en faire la cruelle expérience dans les jours ou les semaines qui viennent avec l’approvisionnement alimentaire. C’est déjà le cas à Londres. Une fois la pandémie définitivement surmontée (dans un an, environ), la relocalisation des activités industrielles et agricoles essentielles sera à l’agenda de la quasi-totalité des pays qui, depuis trois décennies, ont livré leur souveraineté alimentaire au jeu de la globalisation marchande. Un légitime protectionnisme écologique, social et sanitaire promet certainement de redevenir d’actualité dans les années qui viennent12. À l’inverse, le maintien forcé des chaînes d’approvisionnement expose en premier lieu les femmes et les salariés modestes. À cet aveu d’impuissance face à la vulnérabilité dans laquelle nous a placés la quête de rendements à court terme s’ajoute l’injustice dans la prise de risque personnels face au virus. »

Face à une crise économique inédite : le nécessaire engagement massif de l’État-REVUE-PROJET.COM


COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ?-vidéo LE MÉDIA


« Nous voulons la révolution citoyenne, pas la charité », par Alphée Roche-Noël-QG


91292572_246762993166597_4906987452641574912_n


« L’ouverture des négociations en vue de l’adhésion des deux premiers pays des Balkans occidentaux en pleine crise du Covid-19 montre, une fois de plus, la déconnexion technocratique des élites bruxelloises. Si d’aventure ces négociations arrivaient à leur terme, le marché unique recevrait une nouvelle garnison de travailleurs à bas prix. »

 

En pleine crise du coronavirus, l’Union européenne étend l’empire du libre-échange dans les Balkans-LE VENT SE LÈVE

« Dans une union monétaire comme la zone euro, les écarts de compétitivité entre les États ne peuvent être réduits à l’aide d’une dévaluation monétaire. Pour y remédier, les États doivent opter pour ce que l’on appelle une dévaluation interne, qui consiste en une diminution des coûts salariaux dans le pays afin de baisser les coûts de production et ainsi regagner de la compétitivité-prix. »


Oui c’est RT ça ne plaît pas à tout le monde mais ici les invités sont intéressants quant à leurs vues sur le long terme, un peu de prospective ça ne fait pas de mal :

Interdit d’interdire – Paul Jorion et Gaël Giraud sur les conséquences économique de l’épidémie-RT


92392513_2658585757704569_2288338483451789312_n


Cerveaux non disponibles

·🛑 ALERTE CRONOVANAVIRUS 🛑

Arrêtez les embrassades ! Grâce à ce remix, on a enfin compris le vrai message que le gouvernement tente de nous faire passer.

VIDÉO


92185904_10157571232612862_3485967866010796032_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s