Revue de presse au 04/04/2020

92082841_10158034448052225_2926933148941942784_n


91916698_2759041840884782_4160564429139738624_n


BFMTV

🔮 Lallement prĂ©sente ses excuses aprĂšs sa phrase polĂ©mique sur les malades ducoronavirus

https://www.facebook.com/BFMTV/videos/1163459517319422/


revue de presse 04-04-2020


92094151_3034911373241205_7522005538083700736_n


La production continue chez Safran : « Des moteurs d’avions ne sont pas essentiels en pleine crise sanitaire »-RÉVOLUTION PERMANENTE


90814564_2941463422597301_8234866750831722496_n


Prime de risque, attaques contre la reprĂ©sentation syndicale : 5 nouvelles ordonnances pour imposer la reprise du travail-RÉVOLUTION PERMANENTE


90988791_3796958983708577_6631072717795753984_n


“Cynisme”, “dĂ©connexion” : L’opĂ©ration “les rĂ©fugiĂ©s en renfort” de la prĂ©fecture de Seine-et-Marne indigne-WWW.LESINROCKS.COM


91711077_2832176223528253_6932773047690592256_o


Covid: l’AcadĂ©mie de mĂ©decine pour le port obligatoire du masque, mĂȘme « alternatif »-ACTU.ORANGE.FR


92198829_2866540610048760_1792204477260890112_o

Nantes Révoltée

TESTS, MASQUES, CLINIQUES, OXYGÈNE : LES SABOTEURS

Chaque jour qui passe livre son lot de rĂ©vĂ©lations ahurissantes. Mediapart a dĂ©montrĂ© la gestion catastrophique et mensongĂšre de l’État en matiĂšre masques de protection, mettant directement en danger des dizaines de milliers de soignants et de travailleurs et travailleuses. Mais il y a encore pire. Quatre exemples de sabotages criminels, Ă  faire connaĂźtre :

🔮 – LE GOUVERNEMENT FREINE DES CENTAINES DE MILLIERS DE TESTS

Les rares pays qui ont mis en Ɠuvre des campagnes massives de dĂ©pistage ont fait reculer l’Ă©pidĂ©mie, et ont pu lever ou se passer du confinement. Depuis le 13 mars, le gouvernement dispose d’une solution pour augmenter considĂ©rablement les capacitĂ©s de tests en France. Mais il bloque tout. La France compte 75 laboratoires vĂ©tĂ©rinaires d’analyses sur le territoire, des laboratoires habituĂ©s Ă  dĂ©pister les virus, et prĂȘts Ă  tester massivement la population. Ils comprennent un personnel de pointe, formĂ©, disponible pour rĂ©aliser les tests, des chaĂźnes capables de travailler Ă  grande Ă©chelle, et des fournisseurs capable de mettre Ă  disposition les produits nĂ©cessaires. Ces laboratoires ont proposĂ© dĂšs le 13 mars – avant mĂȘme le confinement – au gouvernement de rĂ©aliser ces tests de dĂ©pistage massivement. Leur capacitĂ© : entre 150 000 et 300 000 tests PCR par semaine. Selon un acteur de terrain : « Si la dĂ©cision avait Ă©tĂ© prise dĂšs le dĂ©part, le 15 mars, nous serions dĂ©jĂ  en train de rĂ©aliser ces tests». Mais le gouvernement, pour des raisons inexplicables, n’a toujours pas donnĂ© le feu vert. «Je n’ai pas l’impression qu’ils rĂ©alisent, au ministĂšre, les consĂ©quences concrĂštes de leur blocage.» Le consĂ©quences : des milliers de morts, et des centaines de milliers de malades.

🔮 – LES CLINIQUES N’ONT PAS ÉTÉ RÉQUISITIONNÉES

En plus des hĂŽpitaux publics, la France compte des centaines de cliniques privĂ©es, bien Ă©quipĂ©es, prĂȘtes Ă  soigner des malades du Coronavirus. DĂšs le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie : «ces Ă©tablissements ont dĂ©programmĂ© plus de 100 000 opĂ©rations non urgentes et augmentĂ© leurs capacitĂ©s en lits afin de pouvoir accueillir des patients Covid-19. Ils ont Ă©galement libĂ©rĂ© 4 000 places en rĂ©animation et soins critiques. Or, mĂȘme dans les rĂ©gions trĂšs exposĂ©es, alors que les hĂŽpitaux publics y sont saturĂ©s, ils sont pour l’heure loin d’ĂȘtre utilisĂ©s Ă  leur pleine capacité» selon un mĂ©decin.

Le 22 mars, le prĂ©sident FĂ©dĂ©ration de l’Hospitalisation PrivĂ©e demandait mĂȘme explicitement au gouvernement que les cliniques privĂ©es soient mobilisĂ©es contre la pandĂ©mie. «Alors que les capacitĂ©s publiques sont dĂ©passĂ©es, les Ă©tablissements privĂ©s restent sous-utilisĂ©s. Un grand nombre de nos lits qui ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s restent vides», dĂ©plorait-il. Y compris dans le grand Est oĂč la situation est catastrophique. Le gouvernement prĂ©fĂšre transfĂ©rer des patients vers le sud et l’ouest de la France par TGV ou par hĂ©licoptĂšre plutĂŽt que de les emmener dans les cliniques vides, juste Ă  cĂŽtĂ© ! Un mĂ©decin explique : «Une infirmiĂšre que je connais, exerçant en clinique, a Ă©tĂ© placĂ©e en chĂŽmage partiel. Toutes les opĂ©rations non urgentes ont en effet Ă©tĂ© annulĂ©es, mais AUCUN patient Covid-19 ne leur a Ă©tĂ© adressĂ© ! [
]» Depuis, lentement, certaines cliniques commencent Ă  ĂȘtre utilisĂ©e, avec un retard qui a causĂ© de nombreux morts. A quoi joue le gouvernement ?

🔮 – LA PRODUCTION DE MASQUES DÉLOCALISÉE

Ce n’est plus un secret : la France est en pĂ©nurie de masques face Ă  l’épidĂ©mie. Pourtant, jusqu’en 2018, une entreprise bretonne pouvait en fabriquer des centaines de millions. Un salariĂ© raconte « Nous avions une capacitĂ© de production de 220 millions de masques par an, quatre millions par semaine, en cas de crise ». Lors de l’Ă©pidĂ©mie de grippe aviaire, l’État s’Ă©tait engagĂ© Ă  « commander Ă  cette entreprise plusieurs millions de masques chaque annĂ©e. Et puis il y a eu un dĂ©sengagement de l’État. La chute des commandes a Ă©tĂ© catastrophique pour l’usine. » DĂšs 2011, les plans de licenciement s’enchainent, le chĂŽmage partiel devient la rĂšgle. EtĂ© 2018, les derniers salariĂ©s de l’entreprise sont licenciĂ©s pour des motifs « Ă©conomiques », et la production dĂ©localisĂ©e en Tunisie. En septembre 2018, l’usine de Plaintel ferme ses portes. Un mois plus tard, les chaines de production sont dĂ©truites. Macron Ă©tait au pouvoir depuis plus d’un an.

🔮 – UNE USINE D’OXYGÈNE FERMÉE

Dans le Puy de DĂŽme, une usine fabriquait des bouteilles d’oxygĂšne mĂ©dical : l’usine Luxfer. Une production vitale pour les patients en dĂ©tresse respiratoire. « Nous Ă©tions la seule usine d’Europe Ă  en fabriquer, l’Italie en manque, en France, nous n’avons aucune information sur l’état des stocks
 mais quand on se rendra compte que nous en manquons, il sera dĂ©jĂ  trop tard ! » explique un ancien salariĂ©. L’usine Ă©tait bĂ©nĂ©ficiaire, mais les propriĂ©taires ont dĂ©cidĂ© de la fermer pour faire plus de profits, suite aux ordonnances de 2017 du gouvernement Macron. Des licenciements Ă©conomiques injustifiĂ©s, selon l’inspection du travail. 138 ouvriers laissĂ©s sur le carreau. L’usine a fermĂ© ses portes en 2019. Quelques mois plus tard, la pandĂ©mie se dĂ©clarait. Les anciens salariĂ©s demandent la rĂ©ouverture de l’entreprise. Jeudi 2 avril, le ministre de Ă©conomie opposait une fin de non-recevoir Ă  la demande de nationalisation de l’entreprise Luxfer

🔮 – CONFINEMENT ?

Mise bout Ă  bout, cette sĂ©rie de mesures donne le tournis. IncompĂ©tence totale ? VolontĂ© de nuire ? MĂ©pris des vies humaines ? Quoiqu’il en soit, cessons de culpabiliser la population, celles et ceux qui questionnent ou contournent ce confinement imposĂ©. Celles et ceux qui aspirent Ă  retrouver un minimum de libertĂ© dans ce climat autoritaire. Si nous sommes assignĂ©s Ă  rĂ©sidence, c’est bien Ă  cause de l’incurie criminelle des gouvernants. A cause de leurs choix. De la destruction du systĂšme de santĂ©, de leurs mensonges. Les saboteurs qui sont au pouvoir nous interdisent de nous promener en forĂȘt, de courir, d’aller Ă  la mer, de sortir boire un verre, et mĂȘme d’enterrer nos proches. Ne l’oublions pas.


Sources :

https://www.lepoint.fr/
/exclusif-comment-la-france-se-priv


https://www.liberation.fr/
/les-cliniques-privees-sont-elle


https://www.francebleu.fr/
/comment-la-principale-usine-fra


https://www.bastamag.net/Oxygene-medical-usine-Luxfer-natio




Cerveaux non disponibles

BFM c’est donc des blagues racistes sur les victimes du covid en Chine, mais c’est aussi, depuis trois mois, la propagande officieuse du pouvoir, notamment toute la pĂ©riode janvier fĂ©vrier et mĂȘme mars, oĂč ils n’ont cessĂ© de reprendre le discours du gouvernement visant Ă  dĂ©dramatiser l’Ă©pidĂ©mie Ă  venir. Petit Best of

VIDÉO


92133487_10158129659529438_175402143631540224_n


Nantes Révoltée

CORONAVIRUS AUX USA : UNE IMAGE DU FUTUR ?

– SantĂ© privatisĂ©e, mort faute de soins, soignants en sac poubelle, hospitalisation Ă  73 000$ 
 –

« Si nous avons entre 100 000 et 200 000 morts, nous aurons fait du bon travail ». C’est ce qu’a dĂ©clarĂ© Donald Trump il y a trois jours Ă  propos de l’Ă©pidĂ©mie de Coronavirus qui frappe les Etats-Unis. La froideur comptable d’un homme d’affaires. Les Etats-Unis sont devenus le pays le plus touchĂ© par le virus, avec un des systĂšmes de santĂ© les plus inĂ©galitaires du monde. Quelques nouvelles venues de l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique, illustrant les ravages du capitalisme sauvage :

– 35 000$ : parmi les premiers patients contaminĂ©s par le coronavirus, une AmĂ©ricaine raconte qu’elle a reçu une facture de 34 927,43$ de la part d’un service des urgences, pour ĂȘtre testĂ©e. Elle n’est pas assurĂ©e, comme des millions d’AmĂ©ricains.

– MORT FAUTE DE SOINS : Un adolescent de 17 ans est mort dans la ville de Lancaster en Californie, faute de soins. Atteint par le Coronavirus, le jeune homme qui n’avait aucun antĂ©cĂ©dent de santĂ© s’est vu refuser de traitement par un centre de soins privĂ© faute d’assurance santĂ©. Il est dĂ©cĂ©dĂ© peu aprĂšs, en se rendant vers un autre hĂŽpital. PrivĂ© de soins dans le pays le plus riche du monde.

– ASSURANCE : Pour les 27 millions d’habitants des USA sans assurance maladie, une Ă©tude indique qu’un sĂ©jour de 6 jours en hospitalisation pour COVID-19 coĂ»terait en moyenne 73 000 $. VoilĂ  ce qui nous guette en France, si la santĂ© continue d’ĂȘtre dĂ©mantelĂ©e et privatisĂ©e par le gouvernement.

– CHAIR A CANON : Les prisonniers de Rickers Island, la cĂ©lĂšbre prison de l’Etat de New York, sont envoyĂ©s pour creuser des tombes en Ă©change d’un salaire de 6 dollars de l’heure et de matĂ©riel de protection.

– NOUVEAU NÉ : les autoritĂ©s de l’Illinois ont annoncĂ© samedi la mort Ă  Chicago d’un enfant de 9 mois des suites du Coronavirus. Hier, le gouverneur du Conecticut annonçait la mort d’un bĂ©bĂ© de six semaines de la mĂȘme maladie. Le plus jeune mort au monde rĂ©pertoriĂ© de l’Ă©pidĂ©mie.

– SAC POUBELLES : Les soignants d’un hĂŽpital de Manhattan, Ă  New York, se plaignent d’ĂȘtre «traitĂ©s comme des dĂ©chets» dans la presse. En effet, les mĂ©decins et infirmiers ont expliquĂ© qu’ils sont obligĂ©s d’utiliser des sacs-poubelles pour remplacer les blouses, en pĂ©nurie Ă  cause de l’Ă©pidĂ©mie.

– SDF : que faire des personnes sans domicile, trĂšs nombreuses aux Etats-Unis ? A Las Vegas, les autoritĂ©s ont trouvĂ© la solution : les installer Ă  mĂȘme le sol, dans des parkings, avec seulement un marquage par terre en blanc dĂ©limitant la zone dans laquelle ils doivent rester pour respecter la « distanciation sociale ».

– ARMES A FEU : en France, la population s’est prĂ©cipitĂ©e sur le papier toilette au dĂ©but du confinement. Aux USA, autres prioritĂ©s : les AmĂ©ricains se ruent vers les armureries. Des longues files d’attente se sont formĂ©es devant les magasins d’armes, et les lobbys pro-armes rĂ©clament que les armureries restent ouvertes pendant la pandĂ©mie.

– L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR : dans le centre de Philadelphie, un hĂŽpital appartenant Ă  l’homme d’affaires Joel Freedman, et pouvant accueillir prĂšs de 500 lits, va rester fermĂ© pendant la pandĂ©mie. Le propriĂ©taire rĂ©clame aux autoritĂ©s 1 million de dollars par mois pour leur louer le bĂątiment. Une somme trop Ă©levĂ©e pour la ville de Philadelphie.

La maladie se propage Ă  toute vitesse dans la premiĂšre puissance mondiale. Puisque nos gouvernants s’inspirent des politiques les plus libĂ©rales, ces nouvelles affolantes donnent peut-ĂȘtre une image du futur : celle d’un monde oĂč tout serait privatisĂ©, oĂč la santĂ© serait un bien sur lequel spĂ©culer, un monde absolument inĂ©galitaire oĂč l’humain n’est qu’une marchandise comme une autre.

91837898_2861883367181151_8115142763634229248_o


USA. 1169 morts en 24h, 10 millions de chîmeurs en deux semaines-RÉVOLUTION PERMANENTE


Donald Trump envoie des navires de guerre dans la CaraĂŻbe-FRANCETVINFO.FR


« Le pire de la crise viendra aux Etats-Unis de l’effondrement de notre systĂšme des retraites », par John MacArthur-QG


92285450_2865184346851053_1114989019168505856_o


 

92275431_10157568010212862_3943346136021991424_n

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s