Coronavirus : quelques infos utiles

– Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux.

La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades.

– La prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène …) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection.

De manière générale, l’auto-médication par anti-inflammatoires doit être proscrite. De plus, il semblerait que les anti-inflammatoires non stéroïdiens pourraient être un facteur d’aggravation de l’infection. Ainsi, dans le cas d’une infection au coronavirus COVID-19, le paracétamol est recommandé. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

– Quel est le délai d’incubation de la maladie ?

Le délai d’incubation est la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes. Le délai d’incubation du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours. Pendant cette période, le sujet peut être contagieux : il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles.

– Le virus circule-t-il dans l’air ?

Non, le virus ne peut pas vivre dans l’air tout seul. Le coronavirus responsable du COVID-19 se transmet par les gouttelettes, qui sont les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, qu’on éternue ou qu’on parle.

Le virus ne circule pas dans l’air tout seul mais peut atteindre une personne à proximité (située à moins d’un mètre) ou se fixer sur une surface souillée par les gouttelettes, comme les mains ou les mouchoirs. C’est pour cela qu’il est important de respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale.

– La chloroquine est-elle vraiment un remède miracle contre le Coronavirus ?

Les résultats restent trop préliminaires pour recommander la chloroquine comme traitement du coronavirus. La piste reste ouverte mais d’autres études sont nécessaires à ce jour. La chloroquine n’est pas un médicament anodin, et n’est pas recommandée à ce jour par les autorités de santé. Plusieurs essais cliniques, sur la chloroquine et d’autres molécules sont en cours. Les autorités de santé sont en attente des résultats pour recommander un traitement évalué cliniquement, efficace et sûr pour le patient.

Pour les patients atteints à domicile, il ne faut pas s’auto-médiquer, ou alors uniquement avec du paracétamol, dans la limite de 1g par prise (toutes les 6h) et 3g/jour max (60 mg/kg pour les enfants). Si vous avez des doutes sur vos traitements ou si vous êtes atteints du COVID-19, contactez votre médecin traitant ou visitez le site https://www.covid19-medicaments.com/ (réalisé avec le Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance).

Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Ce sont les positions actuelles au niveau du ministère de la santé. C’est utile à rappeler. Après, les complotistes de tout bord vont parler de la chloroquine sans arrêt. C’est un peu oublier les protocoles médicaux. N’oubliez pas que chaque corps réagit différemment : Ainsi, pour être validé, un protocole de médication doit fonctionner sans trop d’effets secondaires sur un certain pourcentage de patients. Le toubib qui a créé ce protocole a peut être complètement raison, mais comme écrit ci-dessus, avant d’être distribué massivement, faut faire des tests.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s