Coronavirus : communiqué de Sud santé

COVID-19 : Non, nous ne sommes pas en guerre !
Par contre nous n’avons guère de moyens, guère de personnel, guère de lits !


Le champ lexical belliqueux du Président Lundi 16 Mars était
insupportable !

Insupportable, car il y a quelques semaines encore, alors que nous manifestions pour demander des moyens pour le service de santé public, notre gouvernement faisait usage d’armes de guerre contre ses soignant-es.

Insupportable, car le service public de santé est détruit non pas à coup d’obus, mais à coup de restrictions budgétaires!

Insupportable, car nous ne nous battons pas contre un ennemi, mais nous soignons des femmes et des hommes.
Et nous ne soignons pas par patriotisme comme cela a été dit, mais par humanité!
Et si ennemi il y a : c’est la finance et les politiques d’austérités
gouvernementales !

Insupportable, car en temps de guerre, on donne des moyens à ses soldats quand on les envoie au front, on assure leurs arrières, on les envoie en nombre suffisant.
Mais aujourd’hui les soldats de la santé n’ont rien de tout ça :

Insupportable, car les gouvernements différents ont liquidé nombre d’entre eux en supprimant leurs postes, ils ont confisqué leurs armes en diminuant leur matériel.
Le gouvernement actuel les envoie au front sans armes! Où sont les masques, les gants, les solutions hydroalcooliques, les machines de réanimation ?

Sans oublier tous les soldats à l’arrière, celles et ceux qu’on oublie et qui sont indispensable au maintien de la vie :
les aides à domicile, le personnel des EHPAD, le personnel des centre médico-sociaux,
ou encore les salarié-es du social. Quid de leur protection ?
/..
Quant aux blessé-e-s de cette guerre, où allons-nous les accueillir quand encore l’année dernière 4200 lits ont été supprimés par le gouvernement?
Mais les soldats du système de santé et de protection sociale partiront au front.
Elles et eux, leurs proches, se souviendront de la responsabilité de l’État dans la crise actuelle et de sa gestion!

Aussi, La Fédération SUD Santé Sociaux exige la fermeture de toutes les entreprises, de toutes les usines dont le travail n’est pas indispensable au maintien de la vie ! La vie,
la santé ne se négocient pas !
Elle appelle toutes les personnes travaillant dans ces lieux de travail à faire valoir leur droit de retrait !
/…
Paris le 17 mars 2020

 

89964721_3008969582479825_3992420887612620800_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s