Compte Rendu AG Gilets Jaunes Brest du 19/05

environ 30 personnes

L’ordre du jour a été à plusieurs reprises bousculé,

Ordre du jour :

Grève des Urgences lundi 20 mai

Salle des gilets jaunes

Point tribunal

Action samedi 25 mai, élections européennes

Autres sujets de débats/ bilan action passée

 

Info :

24/05 manifestation 13h30 place de la Liberté,les jeunes pour le climat

01/06 manifestation du samedi : blocage des stations total

05/06 Juan Branco à Morlaix

AG du 25 mai : proposition d’élection de délégués et d’observateurs par tirage au sort parmi les volontaires pour AG départementale le 02/06.

AG régionale : choisir la date entre 13,14,15, 16 juin

 

Grève des Urgences

Un parcours qui part avec le matériel médical ( lit médicalisé etc ) de l’hôpital de la Cavale vers Morvan. La santé c’est notre richesse à tous c’est pourquoi il faut y aller. Les conditions de travail sont de plus en plus détériorées avec la politique du chiffre ? Pressurisation des personnels ainsi que des malades et usagers, patients, utilisateurs ? Nous militons pour la réhabilitation des services publics, notamment de la santé ( qui se liquéfie au fur à mesure des années). Un GJ est allé les voir la semaine dernière le dialogue n’a pas été très constructif d’où l’importance d’y allez ce lundi.

RR

Un intermède sur le retour des Réunions Régionales est alors fait. Elles sont remises en place à partir de ce dimanche 19/05 alors qu’elles avaient pris fin depuis plusieurs semaines. Ils nous est stipulé que 3 personnes y sont présentes. Cela nous pose un problème majeur compte tenu de la refonte des rencontres régionales lors de l’Assemblée Des Assemblées régionale du 09/05. Sa légitimité y est reconnue. Nous ne sommes donc pas en accord sur ce point puisque nous reconnaissons l ‘ADA régionale et non les Réunions Régionales.

Salle

A une grande majorité nous affirmons que la salle est à notre disposition et que nous ne ferons aucune démarche administrative concernant les questions d’assurance demandées par la mairie, Nous la gardons sans contrepartie.

Et concernant le camp du port il y a de moins en moins de personnes durant la journée avec seulement 2 personnes qui y dorment. Les anciens problèmes ont fait que beaucoup de personnes avaient déserté. Il faut y revenir, c’est un endroit de rencontre et de partage. Les soirées du lundi et du jeudi font qu’il reste du monde mais ne pas hésiter à y passer dès que l’on peut.

Tribunal

Cinq personnes sont passées sur les 2 dernières semaines au tribunal. Ce qui nous fait nous rappeler que la répression est à tous les niveaux, aussi bien physique, psychologique que financier par de lourdes amendes. Il ne faut pas en avoir peur. Cela ne doit pas nous empêcher de continuer nos actions, bien au contraire cela doit nous conforter. Il faut d’ailleurs que nous reprenions le terrain de l’action en semaine aussi bien au niveau individuel que en groupe. Concernant les délégués du procureur de quimper, Marzin semble froid, impassible, donc à éviter. Guillou quant à lui apparaît plus humain et à l’écoute. Il est temps aussi de mettre en place des cagnottes de manière plus systématique. Préférer une cagnotte en espèces que les sites en ligne. Ainsi que de continuer a vendre des produits en jaune pour financer différentes actions ou soutiens à nos camarades Gilets Jaunes. Il serait d’ailleurs en projet de faire un concert de soutien à l’Avenir pour financer ces cagnottes.

Le 4 juillet plus de 21 personnes passent au tribunal de Brest pour 2 affaires concernant la centrale à gaz à Landivisiau. L’idée pour les soutenir est de les accompagner dans la salle ainsi que d’organiser pendant la journée un pique nique devant le tribunal et aussi de faire une fête le soir à l’Avenir pour financer des cagnottes et pour s’y retrouver dans tous les cas pour faire la fête, discuter, débattre, se rencontrer etc.

Samedi 25/05

Nous avons décidé d’organiser notre AG le samedi place de la liberté avec sono pour cause de repas de fête des mères et accessoirement d’élections européennes où d’ailleurs nous invitons tout les GJ à se rendre dans leur mairie respective pour le dépouillement et humer l’ambiance de cette soirée d’élection. Nous avons aussi décidé de ne pas bloquer le tram en manifestant sur le côté route … Les personnes qui se sentent en capacité de discuter avec les gens des élections peuvent faire des petits groupes pour se balader en dehors du cortège ( Jaurès par exemple ) avec comme point de rendez-vous Liberté.

Autres sujets

Les motards commencent à trouver difficile de nous suivre lors des manifestations, il n’y a pas assez de concertation et de communication entre le cortège et le groupe motards. Il faudrait d’ailleurs faire une cagnotte pour participer à leurs frais d’essence ainsi que de trouver des talkie-walkies pour une meilleure coordination.

Avoir un débat sur la non violence/violence. Mais nous répétons ensemble que la collaboration avec la police quant à des actes «  violents » n’est en aucun cas acceptée de quelque manière que ce soit lorsque cela se passe en manifestation et de manière générale lorsque l’intégrité des personnes n’est pas mise en danger. Si une action ne plaît pas à une personne, elle n’y participe pas un point c’est tout. De plus, le fait de demander de l’aide à la police tel qu’il a été fait lors de la manifestation de samedi lorsque quelqu’un fût blessé est difficilement compréhensible. On ne va pas demander l’aumône à la main qui nous frappe.

Concernant les samedi ou nos manières d’organiser la lutte, il a été proposé de faire de l’événementiel avec réseau salariat par exemple ( démocratie économique ). Radio Pikez est aussi pas loin et nous pouvons travailler tous ensemble. Donc faire des ateliers d’écologie politique, de l’éducation populaire encore et encore.

La volonté est aussi affichée lors de l’AG de s’expatrier dans les bourgs dans les alentours et à la campagne ce qui nous permettrait de rompre l’idée selon laquelle tout devrait se passer en ville. De plus les problèmes ruraux sont chevillés aux corps des gilet jaunes qui sont pour une partie habitants de la campagne. En outre les sujets tel que l’étalement urbain et la perte de terres agricoles sont des problématiques fédératrices tant au niveau écologique, social, des déplacements et parfois de la corruption qui se déroule aussi au plus petit échelon. Pour cela à nous de lire, de nous informer sur les problématiques de l’Argoat.

Une action envers Ouest France et le Télégramme est proposée pour montrer qu’on ne les laisse pas dire n’importe quoi vis à vis du mouvement.

Pourquoi pas faire des nocturnes ?

Pour les prochaines Assemblées Des Assemblées, au lieu de parler de forme, discuter en AG du fond c’est à dire de ce qu’on attend de ces rencontres, de nos questionnements, de nos capacités d’action etc.

Date de la prochaines Assemblée Des Assemblées régionale

Les dates du 15 et 16 juin ont été choisies pour proposer aux organisateurs (framadate)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s