Réponses au questionnaire assemblée des assemblées de St Nazaire

1°/
– Coordination entre les diverses assemblées, relais vers le
régional/national. Ne pas servir à décider au dessus du local.
– Sur les décisions, ça dépend. Il faut une discussion préalable en local.
– Organisation collective : utiliser à la fois des plateformes numériques et
points de renseignements « physiques », un peu comme on fait avec le camp.

Centraliser la production du matériel de documentation pour permettre des économies d’échelle (flyers, tracts etc.) ou du moins fournir les fichiers informatiques pour que chaque assemblée locale décide en autonomie de leur impression. D’où la nécessité d’une plate forme en libre accès où puiser ce matériel de communication.

2°/

– Récolte des adresses Web des différentes pages FB, sites, blogs, chaînes You Tube, contacts etc. des différentes assemblées locales ou assemblées départementales -) mise en ligne de tous ces contacts sur un site interne centralisateur afin de faciliter les échanges entre tous ces groupes.
– INTERNE : blog, flys, tracts et affiches. Des annonces des assemblées sont faites en AG ainsi que d’informations importantes, des mandatés sont envoyés aux diverses assemblées pour remonter et redescendre les informations …Toute la documentation est laissée
en papier sur le camp du port.

Peu de communication avec les autres groupes de GJ pour l’instant, la
coordination départementale sert aussi à ça. Des GJ d’autres groupes viennent
aussi sur Brest et des brestois vont ailleurs pour relayer de l’info.
Mails en interne également.

– EXT : fly, affichage, blog, listes de mails etc. Difficulté à relayer nos informations dans la presse.

3°/
– Actions : blocages, marches parfois en musique (jugées top calmes par certains), cinéma (J’veux du soleil !), convergences avec des actions montées par d’autres groupes (contre la centrale à gaz de Landivisiau, avec les étudiants etc.), montage de camps etc.
– Impacts variés : gens solidaires, d’autres mécontents. Peu d’impact médiatique le plus souvent.
– …

4°/
– Oui. Voir avec le départemental dans un premier temps.

Des collectifs comme « Désarmons les » travaillent là dessus aussi : prendre contact avec
eux.

Relayer « Allo place Beauvau c’est pour un signalement » du journaliste David Dufresne.

Nécessité de créer nos propres médias. A défaut, partager un maximum les informations de répressions policières et judiciaires sur les réseaux sociaux.

5°/
– Bilan : assurer l’autonomie des assemblées locales en coordination tout de même avec les échelons supérieurs.

Aller vers des mandats tournants, des groupes de travail sur les revendications, la création de journaux, l’organisation de fêtes et le développement d’un réseau d’ « éducation populaire » et politique au sens noble du terme. Créer des tracts/fiches techniques pour informer sur divers sujets comme par exemple la fiscalité, la baisse ou stagnation des salaires, de l’histoire économique permettant de comprendre la situation actuelle, sur les principes régissant l’économie et expliquer la racine du mal (de la baisse du pouvoir d’achat par exemple …), sur le chômage etc. Permettre la diffusion de ce matériel sur le Web.

Point Info Mobile pour relayer ces informations, aller vêtus de GJ discuter avec la population dans les bistrots notamment de petites communes.

Mais difficulté de mobiliser les troupes pour tractage, affichage, création et diffusion du matériel d’information.

6°/
– Utiliser des cahiers dans les salles d’assemblées. Un Groupe de Travail devrait les synthétiser, assurer leur cohérence et proposer des priorités de revendications à voter en AG. Ceci en assemblée locale puis remontée à l’assemblée des assemblées où s’effectuerait un travail de synthèse des revendications de chaque assemblée pour redescente et validation en assemblée locale. Un outil informatique existe-t-il pour assurer ces synthèses ?
– Peu de transparence et de réflexion sur le sujet à Brest, de travail de synthèse. Pas assez de publicité des revendications également, uniquement par Internet. Travail pas assez collectif.

Il aurait fallu laisser des cahiers partout et récolter perpétuellement des revendications auprès des gens pour ne pas exclure les nouveaux arrivants. Revendications arrêtées très tôt et le sujet fut alors mis de côté.

Mais ce n’est pas facile à réaliser et serait un gros travail que de tout le temps mettre à jour ces revendications.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s