CR de l’AG des Gilets Jaune de Brest du 17 février 2019

L’assemblée s’est ouverte sur un mot d’accueil, en annonçant l’ordre du jour :

  • Décision de l’action de samedi 23 février
  • Nouveau mode de fonctionnement en vue de réorganiser le mouvement sur Brest
  • Questions diverses

En même temps que l’AG de Brest se tient l’AG Régionale, où il est décidé les lieux d’action du rassemblement régional (RR) du 2 mars. Le RR a désormais lieu toutes les deux semaines. Il y a été mentionné la possibilité de Lannion, ou du Mont Saint Michel. L’idée de Lannion a été abandonnée au bénéfice du Mont Saint Michel.
La question a été posée de changer la fréquence de l’AG, pour en faire une par mois, à cause de la fatigue et de la présence amoindrie auprès de leur famille de Gilets Jaunes (GJ). Il a été proposé de passer de trois AG par mois à une, en conservant l’Assemblée Citoyenne le premier dimanche de chaque mois. S’en est suivi un débat, mais il n’y a pas eu de vote. Ainsi, le rythme de trois assemblées par mois, le dimanche à 18h salle des GJ est conservé, sans vote changeant cette fréquence.
Au fur et à mesure des débats une réunion se tenant le mercredi soir a été mentionnée. Celle-ci paraissait obscure à certains GJ présents dans la salle. Il a été expliquée qu’elle sert à la gestion des tensions et des conflits au sein du mouvement. Etant donné la nature de certains conflits, elle n’est ouverte qu’aux personnes concernées.
Il a été soulevé que nous manquons de communication au sein du mouvement, et que cela génère de profondes incompréhensions, et un manque de transparence. Il va falloir faire des efforts à ce niveau, et c’est pourquoi un autre mode de fonctionnement de l’AG a été proposé. Il est nécessaire de mettre en place un fonctionnement plus rigoureux, qui permettra de fluidifier aussi les échanges lors des AG.
Il y a un besoin d’améliorer le mode de fonctionnement des pôles.
Le but de la nouvelle organisation est de rendre les pôles plus accessibles à tous, en utilisant une plateforme internet, dont l’adresse sera plateforme-gj.org. Il y sera possible de faire des suggestions en ligne pour tous les inscrits. Pour chaque pôle l’AG votera pour trois coordinateurs principaux, et dix personnes chargées de les épauler dans leur travail. Ils devront ainsi modérer la plateforme et dynamiser le pôle en ligne. De plus, il auront pour mission de rédiger un compte rendu qui devra être fait lors de l’AG. Le but de ceci est de gagner en transparence, et de fluidifier les échanges, tout en les ouvrant à tout le monde. La modération sera un rôle important, afin qu’il n’y ait pas de débordements sur la plateforme. Le compte rendu de chacun des pôle sera présenté en début d’AG par un des membre présent lors de la réunion. A priori, pas de représentant fixe, car il y a des possibilités d’absences.
Ainsi, il a été exposé un mode de fonctionnement pour les pôles, qui pourra être améliorer par la suite :

  • Pôle fonctionnement : Mandat départemental et régional, Gestion de l’argent (pour la solidarité, les amendes et la répression), Gestion des problèmes internes, Porte paroles, Gestion du site Internet.
  • Pôle communication/action : Rédaction des tracts et flyers, affiches, Facilité, Préparation des actions.
  • Pôle Point Information Mobile (PIM) : Organisation d’une caravane pour permettre l’itinérance de la caravane dans les quartiers et les alentours de Brest (Finistère Nord, Léon principalement).
  • Pôle Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) : Aller voir les quartiers

Les pôles se réunissent une fois par semaine selon l’agenda suivant, toujours dans la salle des GJ, à la maison du peuple, au 2, place Edouard Mazé à Brest:

  • lundi soir à 18h pour le pôle communication
  • mardi soir à 18h pour le pôle RIC
  • mercredi soir à 18h pour le pôle fonctionnement (cela reste encore à préciser)
  • jeudi soir à 18h pour le pôle PIM

La majeure partie du travail du pôle fonctionnement sera en ligne, étant donné le travail de gestion de la plateforme, et son rôle transverse.
Le fonctionnement nouveau a été soumis à l’approbation de l’AG et a été approuvé à une grande majorité.
L’AG est ensuite passée au choix des actions.
Tout d’abord, une annonce a été faite à propos d’une manifestation de dénonciation de l’antisémitisme qui se déroulera mardi, à 19h, Place de la Liberté à Brest. Nous invitons les GJ à se mobiliser lors de se rassemblement, le racisme n’étant pas acceptable.
Le vote a ensuite été lancé pour l’action de samedi prochain. Il a été proposé de reprendre le rond-point de Pen Ar C’hleuz en organisant un pique-nique avec blocage et filtrage au niveau du rond-point. La seconde action proposée a été de rejoindre la manifestation de samedi contre le projet lancé de centrale au gaz à Landivisiau. Cette manifestation débutera samedi 2 mars, à 14h, place du Champ de Foire, à Landivisiau. Le mot d’ordre de la manifestation est de faire un défilé sous forme de carnaval. La troisième action proposée est de participer à la manifestation régionale. Les actions ont remporté le nombre de voix suivantes : Rond point : 23 pour, Centrale de Landivisiau : 63 pour, Régionale : 9 pour.
Des actions futures ont été proposées pour aussi montrer la détermination à la convergence des luttes, notamment avec les étudiants (quelques uns étaient présents lors de l’AG, et nous les remercions). Il a été évoqué la possibilité de faire une marche traversant le pont Schuman (autrement connu sous le nom de pont bleu, pont du Bouguen, ou pont des suicidés), en hommage aux étudiants qui se sont suicidés, car également cictimes de la casse sociale opérée par les gouvernements successifs. Les étudiants sont par ailleurs toujours en grêve, et on besoin de soutien. Une autre action à venir est la grêve mondiale pour le climat, qui est déjà commencée dans certains pays, et à partir du 15 mars en France : les travailleurs font grêve tous les vendredis. Suite à cela, un collectif essaie d’avoir une réduction, voire la gratiuté d’un train pour aller à Landivisiau le 16, dans le cadre d’une marche pour le climat dans le contexte de la lutte contre la centrale à gaz (il est trop tard pour samedi prochain, le délai étant de 15 pour négocier ce genre de remise avec la SNCF). Il y a un appel national pour bloquer les raffineries à partir de mardi 19 février.
L’AG a également voté au sujet de l’appel de Commercy, qui a été approuvé par quasi la totalité des personnes présentes (une seule voix contre).
En fin d’AG, les Street Medics (personne secouristes sur les manifestations pour soigner les blessés : médecins, comme simple participants lambda, et les personnes aidant à leur sécurité) ont appelé au volontariat pour les rejoindre. Leur présence est en effet nécessaire sur les manifestations. Pour les contacter, Tristan est généralement présent. Ils ont également une page Facebook, appelée Street Medic Brest.
Un membre du collectif Citoyens pour le Climat propose le week end du 22 et 23 mars une formation à la désobéissance civile et à la résistance non violente, souvent utilisées lors de manifestations pour le climat. Ils sont encore à la recherche d’un lieu pour ce week end, qu’ils veulent organiser sur la région brestoise.
L’AG s’est clôturée sur ces dernières annonces.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s